Dub Camp
13/07/18 au 16/07/17
Rototom Sunsplash
12/08/17 au 19/08/17
No Logo Festival
11/08/17 au 13/08/17
Reggae Sun Ska 2017
04/08/17 au 06/08/17
Reggae Session Festival #2
14/07/17 au 16/07/17
Festival de Neoules
20/07/17 - Neoules
Nomade Reggae Festival
04/08/17 - Frangy
En Roots Vers Anneyron
08/07/17 - Anneyron
Au Foin de la Rue
07/07/17 - St Denis de Gastines
Festival Rencontres et Racines
30/06/17 - Audincourt

Rototom

Village rasta

ERVA 2017

Pyrene

Au Foin de La Rue

Festival de Neoules

No Logo

Yaniss Odua

Rod Anton

RSS

Johnny Osbourne Johnny Osbourne
Nationalité : Jamaïquaine
Vrai nom : Errol Osbourne

Depuis son retour remarqué au Garance Reggae Festival 2012, Johnny Osbourne, à qui l'ont doit le classique "Truth and Rights", n’en finit plus de se produire dans nos contrées. Retour sur le parcours de cette véritable légende du reggae.



Johnny Osbourne débute sa carrière à la fin des années 60 en tant que chanteur principal d’un groupe baptisé The Wildcats et enregistre pour Winston Riley. Leur premier single à sortir, "All I Have Is Love" sera toutefois enregistré chez un certain Coxsone Dodd pour Studio One. En 1969, il enregistre l’album « Come Back Darling » pour Winston Riley avant d’émigrer au Canada. Il chante ensuite avec différents groupes, dont Ishan People avec qui il enregistrera deux albums, puis finit par revenir en Jamaïque en 1979.

Retour gagnant : il se met à beaucoup enregistrer, notamment pour Studio One qui donnera naissance à l’album « Truth And Rights », devenu depuis un classique, avec des morceaux comme le titre éponyme ainsi que "Jah Promise". L’année suivante, il enregistre pour King Jammy l’album « Folly Ranking » qui rencontre également un grand succès. Pendant près d’une décennie, Johnny Osbourne sera très populaire et très demandé. Il enchaînera les singles et les hits produits par la crème des producteurs : « No Ice Cream Love » , « Water Pumping », «  Buddy Bye », « In The Area », « Good Time Rock »… La transition des années 90 sera plus difficile, et son dernier album en date remonte à 1994, « Sexy Thing ».

Après un long moment d’absence, les massives auront eu le plaisir de retrouver Johnny Osbourne au Garance Reggae Festival 2012. Depuis, l’artiste n’en finit plus de se produire dans nos contrées, faisant découvrir ou redécouvrir tous ses hits, souvent aux côtés de son compère Lone Ranger, et avec une popularité toujours intacte. En 2014, on entendait le vétéran sur "Independent Music" de Chinese Man, et également avec "Can’t Take the pressure" sur une production du label Bent Back Records.

Biographie par : Nounours
publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

1.8/5 (28 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
Reggae Radio