Jamanah
24/11/18 au 16/02/19
Biga Ranx On Tour
21/09/18 au 14/12/18
Takana Zion au Parker Place
20/12/18 - Abidjan
Linval Thompson & Romeo K
10/01/19 - Paris

Linval Thompson

jamanah

Biga Ranx

Parker place

Manudigital

K2R Riddim K2R Riddim
Nationalité : Francais
Vrai nom :

Histoire de potes et Jamaican Music…Montez dans la montgolfière du K2R Riddim…

L’’histoire commence en 1992 dans le 95 à Cergy. Trois potes (Thierry, Loïc et Thibault) forment le trio à la base de K2R. De fil en aiguille le trio s’agrandit et de nouveaux membres arrivent dans le groupe. Vers 1997, ils décident tous ensemble que leur répertoire sera ensoleillé…jamaïcain. A partir de ce moment une véritable structure va se monter autour du groupe pour justement le rendre viable à long terme. Les membres de K2R vont gérer leur truc en indépendants comme ils l’entendent. Champions de l’auto production, l’ensemble de leur discographie, ils ne le doivent qu’à eux-mêmes et à leur talent. Leur premier album sort en 1998 « Carnet de Roots » qui va se vendre à plus de 10 000 exemplaires en quelques mois. Auto produit et très bien conçu, cet album est venu donner une impulsion de plus au reggae français. Il montre le potentiel prometteur de chacun des membres du groupe. Les textes sont aussi bien en français qu’en anglais ou en linguala. Le fait d’utiliser différentes langues vient enrichir la musicalité. Chez K2R on retiendra plus la forme que le fond. Les thèmes sont sympas, pas particulièrement militants mais intègres, ils écrivent avec une touche d’humour noir pas déplaisante (La discrimination, Politika, Consommer avec modération) et prône la positive vibe (Limbisa, Music Vibes, Losambo). C’est dommage qu’un groupe autant habitué aux foules ne prennent pas plus souvent position….Just One [rasta du groupe] montre leur le chemin…Je préfère me pencher sur l’instru et les arrangements musicaux qui eux valent vraiment le détour ! Ils en ont du talent et ce sont de très bons musiciens. Comme le dit l’une des pages internet qui les concerne : « Ne vous attendez pas lors d’un de leur concert à danser mollement d’un pied sur l’autre ! » Ils affectionnent le ska (Take the Ska Train), le rocksteady et les rythmes africains, créoles…et le dub (Horns in the moon). On ne peut pas dire qu’ils font dans le roots reggae mais ils savent très bien le faire aussi. Non K2R, c’est une ambiance concert brûlante, une atmosphère bon esprit, hyper positif où chacun s’exprime, où on « Big Up » les solos, où on jump toute la soirée et …où on imite URoy ( ?) non, c’est pas pour être méchant mais l’influence a ses limites, cela dit le chanteur l’imite très bien sur Woman’s love. Grande originalité du groupe, l’introduction du violoncelle dans leurs compos (Dub en Do mineur), à part Third World que j’avais vu reprendre « Rastaman Chant » au violoncelle, je ne me souviens pas avoir souvent vu ça, et en plus c’est réussi ! Une solide section basse/batterie cartonnent sur les steppers, les raggas, et autres rythmiques affolant à la fois le cœur et les jambes !

Le niveau est bon chez K2R, faut dire qu’ils ont une expérience béton de la scène. En 1999 (l’année du reggae français) ils partent pour leur première tournée nationale, ils feront plus de 200 concerts entre 1999 et 2000 dont le Garance Reggae Festival à Bercy en juin 1999 après avoir raflé le premier prix d’un « tremplin rock ». En 1999 encore on les voit à l’émission Nulle Part Ailleurs sur Canal + et on peut les croiser tout l’été dans les festivals, le K2R Riddim résonne de plus en plus loin ! De toute cette expérience sur scène, sort un « Live » où on retrouve ces ambiances de feu. En 2000 une société de production et d’édition se crée autour de K2R Riddim : Aïlissam (Massilia à l’envers - siège social de la Sté). Distribué par Wagram, K2R Riddim insiste sur sa liberté et ne veut pas tomber dans les rouages de l’industrie du disque pour être sur-médiatisé un jour et oublié le lendemain. Gardant la tête froide le groupe sort son deuxième album en 2001 « Appel d’R » qui va être bien accueilli par tout le monde. Le résultat est encore meilleur. Les partis pris artistiques sont les mêmes dans le sens où on trouve du rocksteady, du reggae, du ska, du dub mais le tout est encore mieux maîtriser, le mix est de meilleur qualité et des morceaux sortent vraiment du lot par la réussite d’exécution. Le feeling jazzy jamaican est toujours là et K2R repart à l’assaut des scènes françaises pendant l’été 2002. On a pu les voir notamment aux Solidays en juillet. Sur leur site internet officiel que je vous invite à visiter, y est écrit le but premier du groupe : « concilier qualité artistique et développement à long terme, choix personnels et indépendance ». K2R Riddim nous a pour l’instant offert un beau voyage au cœur de 50 ans de musique jamaïcaine, ils ont prouvé qu’ils connaissaient ce répertoire mais attention : dire que K2R Riddim est un groupe de reggae est faux et franchement réducteur pour décrire leur style musical. Encore un ORDI (Objet Reggae Difficilement Identifiable) du reggae français. K2R c’est une belle histoire pleine de rencontres, de kilomètres et de « serrage de coudes », une aventure humaine et musicale. K2R Riddim sort le 29 mars 2004 qui s’intitule « Décaphonik », je vous invite à lire la chronique de cet opus d’une maturité rare. Petite ombre au tableau, en avril 2004, DJ Cultcha (dit Ange) et Just One quittent le groupe pour des raisons visiblement artistiques et personnelles. Les premiers concerts (à huit) se passent pour le moment très bien et le nouveau trio de chanteurs (Loïc, Thybo et Dorothée) assure sans problème. K2R est encore là et tourne une nouvelle page de son carnet de roots. Après être allés à la rencontre de leur public pour promouvoir ce nouvel opus, les voilà repartis sur la route pour le Decaphonik Tour 2004, partageant les scènes avec des artistes comme Sergent Garcia, Stanley Beckford ou encore Toots & The Maytals. Timike (Mister Gang) et Lord Bithume (Lokos) les accompagnent pour, une fois de plus, mettre le faya à l’hexagone ! A écouter et à voir en concert

http://www.k2r-riddim.net/
Biographie par : Max
publicité
commentaires
le 13/09/06 par gringo70
k2r riddim est vraiment trankil a ecoute sa vari entre le roots le ska ces plutot pas mal et en concert il mette une ambience de fous bref un tres bon groupe

2.0/5 (71 votes)

  • Currently 0.00/5
0.0/5 Evaluation Reggae.fr
K2R Riddim au Nouveau Casino
K2R Riddim était au Nouveau Casino, pour présenter leur nouvel album : ...
09/10/06 - Reportage
Sojah - Modern Revolution...
Depuis quelques temps, vous entendez tous parler du talentueux Konshens. Et bien voici le ...
17/07/09 - chronique
Interview K2R Riddim...
Parlez nous un peu de la sortie de ce nouvel album, avez-vous vu eu ...
14/05/04 - interview
Dekafonik
Aïlissam
2004
Appel d'R
Aïlissam
2001
Live in Negril
Aïlissam
1999
Carnet de roots

1998
Reggae Radio