Skarra Mucci + Spectacular + Krak In Dub
06/10/17 - Avignon (Châteauneuf de Gadagne)
DEMOLISHA LIVE PARTY #2 avec Taïro etc
11/11/17 - Montreuil (2 min à pied du metro)
Collie Buddz
21/10/17 - Paris

Skarra Mucci

Soul Stereo

Collie Buddz

Ward 21 Ward 21
Nationalité : Jamaïquain
Vrai nom :

Deejays, chanteurs, producteurs, musiciens, sélecteurs : ils savent tout faire ! Le groupe Ward 21 pèse beaucoup dans la balance dancehall.



Ward 21 est un crew dancehall actuellement composé de trois fortes personnalités : Andre "Suku" Gray,  Kunley "Kunley" McCarthy  et Mark "Mean Dog" Henry. Le quatrième membre Ranaldo « Rumblood » Evans a quitté le groupe en 2008. Le groupe, qui a choisi ce nom en référence au service psychiatrique de l’hôpital universitaire de Kingston, se veut déjanté, décalé, et personne n’a oublié leur première tournée où ils débarquaient habillés en médecins !  

Les quatre compères originaires de Waterhouse font leurs débuts à la fin des années 1990 sous la houlette de la légende King Jammy, dont ils boosteront véritablement le studio.
Leurs multiples talents font leur force : excellents lyricistes, ils sont deejays, chanteurs, producteurs, musiciens, sélecteurs : ils savent tout faire !

Ward 21 a donné une toute nouvelle impulsion au dancehall : Suku crée ses propres riddims - sortis à l’époque sur le label de King Jammy, et apporte une touche définitivement novatrice.
Le Bada Bada Riddim (1999), sur lequel le groupe pose son premier hit « Haters », accueille Bounty Killer, Mr Vegas, Beenie Man, Bushman et bien d’autres pour des big tunes intemporels.
En 2000, Ward 21 enfonce le clou avec ce qui est devenu depuis un gros classique : leur Bellyas Riddim, le tout premier « Rythm Album » de la série de chez Greensleeves. On retrouve sur ce riddim leur titre « Blood Stain », mais aussi et surtout le gros hit de Capleton, « Who Dem ».


Leur excellent premier album intitulé « Mentally Disturbed » paraîtra l’année suivante et sera très bien accueilli. Depuis,  3 autres albums ont vu le jour (« U Know How We Roll » chez Greensleeves en 2003, « King of the World » chez Jamdown Records en 2007, et  «Genesis » chez DHF Records en 2009 »). Le groupe s’est illustré également par la sortie de nombreux autres riddims : des ‘Da Joint’, ‘Vagina’, ‘Volume’, ‘Trilogy’ du début des années 2000 jusqu’aux fameux ‘RAE ’ (2007) et ‘Cosa Nostra’ (2009).

Ward 21 monte également sa propre écurie d’artistes, le Bada Bada Gang, actuellement composé d’artistes comme Marcy Chin ou DeeWun, et a poussé la carrière de plusieurs artistes féminines, comme Timberlee, qui leur doit son premier hit « Bubble Like Soup » sur le RAE riddim, ou encore Tifa. La liste de leurs productions à succès est longue, et c’est encore le producteur très respecté qu’est devenu Suku qu’on retrouve derrière des hits comme « Do Sumn » de Konshens.

En janvier 2014, le groupe signe son grand retour sur le devant de la scène et nous offre leur cinquième album studio, “Still Disturbed », dont le premier extrait « Mic Magician » a fait l’unanimité.

Biographie par : Nounours
publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

1.9/5 (65 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
Tomawok & Ward 21 - No One We Fear

Le point commun entre Tomawok et Ward 21 ? Ils ...
08/09/16 - Clip

Interview avec Ward 21 & Marcy Chin

Dancehall Madness ! Voilà une expression qui colle bien au ...
21/05/15 - Reportage

Ward 21 - Power Surge...
Nouveau tour de force pour Ward 21 !  Deux ans après leur ...
07/10/16 - chronique
Ward 21 'Still Disturbed' ...
Voilà de quoi faire renaître l’espoir chez les fans de dancehall désespérés ...
06/03/14 - chronique
U KNOW HOW WE ROLL
Greensleeves
2003
MENTALLY DISTURBED
Greensleeves
2001
Reggae Radio