Rototom Sunsplash
16/08/18 au 22/08/18
No Logo Bzh
10/08/18 au 12/08/18
No Logo Fraisans
10/08/18 au 12/08/18
Reggae Sun Ska
03/08/18 au 05/08/18
Bagnols Reggae Festival
26/07/18 au 28/07/18
Nomade Reggae Festival
03/08/18 - Frangy
Reggae Session Festival
20/07/18 - Montricoux
Baco Records Festival
27/10/18 - Paris
Reggae.fr Birthday Bash
25/07/18 - BAGNOLS SUR CEZE

Baco Records Festival

Dub Station FEstival

Village Rasta

Zion Garden

Reggae Session

Bagnols Reggae Festival

RSS

No Logo

Rototom Sunsplash

No Logo BZH

Ethiopians Ethiopians
Nationalité : Jamaïcaine
Vrai nom : ...

The Ethiopians est un des groupes jamaïcains les plus appréciés de l’Histoire du reggae.



The Ethiopians est un des groupes les plus appréciés de l’Histoire du reggae. Créé en 1966, la formation est emmenée par Leonard Dillon, et composée également de Stephen Taylor et Aston Morris (qui quitta rapidement le groupe).

C’est Peter Tosh qui lance véritablement la carrière de Léonard Dillon en le présentant à l’époque à Lee Perry et à l’inévitable patron de Studio 1, Clément "Coxsone" Dodd. Il sort à la suite de cette rencontre quatre titres dont un premier single « Ice Water » qui rencontre un petit succès. Pour les collectionneurs, il signe la chanson "Jack Sparrow". Se baladant dans les rues de Kingston, Leonard entend deux jeunes hommes qui font des harmonies vocales et qui chantent sur un trottoir. Séduit, il leur propose de s’associer pour fonder un groupe : les Ethiopians. De leur collaboration sort le single « Live Good » enregistré chez Studio 1 en 1966. La même année, Aston Morris, peu convaincu des bienfaits de leur association, quitte le groupe.

Leonard Dillon écrit les textes des chansons du duo restant et s’inspire de ses expériences du ghetto. Lee Robertson va être séduit par le duo et décide de financer en 1967, le single « Train to Skaville » qui est leur premier gros tube. Ils enchaînent avec « The Whip » où pour la première fois des percusions sont insérées sur un morceau reggae. Ils sortent en 1968 un autre de leurs succès : le single "Everything Crash", mais le business de la musique est terrible en Jamaïque et les deux hommes se font arnaquer. Ils ne perçoivent aucun argent sur leurs succès et n'ont pas de droit d’auteurs. C'est pour cette raison que Stephen Taylor débute un petit job chez un garagiste et qu’il trouve la mort renversé par une voiture en 1975. Leonard Dillon se retire de la musique un moment, ayant du mal à encaisser le coup. 

Deux ans plus tard, il recrée le groupe pour le producteur Niney the Observer puis enregistre quelques titres en solo avant de faire des tournées avec backing band. Lenoard Dillon est décédé d'un cancer généralisé le 28 septembre 2011 à l'âge de 69 ans, laissant derrière lui des classiques comme "Train To Skaville", "Hong Kong Flu", "Fire Deh A Muss Muss Tail", "Everything Crash", "Nyah Nuh Want Nuh Baptism", "I'm Gonna Take Over Now"...

Biographie par : West Indian
publicité
commentaires
le 12/01/13 par sydfbdf
the ethiopians est un des meilleurs groupes de Rocksteady selon moi et un de mes groupes préférés allé j balance 3 chansons: Sad news, Mek you go on so, Engine 54

1.7/5 (66 votes)

  • Currently 0.00/5
0.0/5 Evaluation Reggae.fr
SLAVE CALL
Third World
1977
REGGAE POWER
Trojan
1969
OWNER FE DE YARD
HEARTBEAT
Reggae Radio