No Logo BZH
09/08/19 au 11/09/19
No Logo Fraisans
09/08/19 au 11/08/19
Reggae Sun Ska #22
02/08/19 au 04/08/19
Bagnols Reggae Festival
25/07/19 au 27/07/19
Sinsémilia en tournée
13/04/19 au 23/11/19
Averne Reggae Festival
03/05/19 - Brassac les Mines
KOFFEE
29/06/19 - PARIS

Reggae Party Abidjan

Averne Reggae Festival

Sinsémilia

No Logo Fraisans

Bagnols Reggae Festival

RSS

No Logo BZH

Natty King Natty King
Nationalité : jamaÏcaine
Vrai nom : Kevin Roberts

Natty King, de son vrai nom Kevin Roberts, se fait connaître notamment avec son premier hit "No Guns To Town" en 2003.



Né à Bath, à l’Est de Kingston, en 1977, il débute dans la musique sous la tutelle du producteur Fisher Zion mais ce sont Steeiy & Clevie qui lui trouveront son nom de scène ‘Natty King’. Une reconnaissance supplémentaire et pas des moindres le hisse au rang de «meilleure révélation » de l’année 2004, titre délivré par la Jamaican Federation of Musicians.

Toujours la même année, il enchaîne les concerts dont le concert hommage à Peter Tosh en octobre 2004, ce qui ne l’empêche pas de grimper au sommet des charts jamaïcains avec ses morceaux « Mr Greedy », sur le riddim du même nom, et « Natty Bongo » sur le Marcus Garvey riddim, tiré du morceau culte de Burning Spear.

Natty King se fait alors entendre en France avec sa participation sur l'album de Lyricson "Born To go High", puis par la suite avec la sortie en septembre 2005 chez Nocturne de son premier album « No Guns To Town » composé de ses plus gros morceaux, mais aussi de featuring originaux avec Sizzla et Trinity.

Cette sortie de qualité fait découvrir au monde du « reggae music » une voix neuve et un puissant message « conscient » qui nous fait augurer du meilleur pour cet artiste jamaïcain. Ses singles sortis en 45T comme ‘Love me’ sur le Treasure Riddim, ‘Man of Truth’ avec Al Pancho sur le No Politic Riddim, ‘Outta Road’ sur le State of Emergency riddim, sont tous plus réussis les uns que les autres et laissent présager une belle carrière à Natty King. C’est donc au top de sa forme que la France le découvre sur scène en 2005, au Ja’Sound Festival notamment, à Bagnols-sur-Cèze. Il y fait une prestation très remarquée et confirme ainsi son talent. Malheureusement, on ne l’entendra que très peu dans les années qui suivent. Celui que l’on voyait comme un fer de lance du new-roots conscient peine à s’imposer et reste parmi les artistes de second plan. On le retrouve sur quelques séries pas forcément très médiatisées, comme le « Highlight Riddim » des Français de Dub Akom en 2009. Il sort un album cette même année : « Trodding » qui passe presque inaperçu. Il revient en 2010 avec l’excellent « Born To Be Free » qui reçoit un très bon accueil en Europe. Mais la tournée censée prmouvoir l’album ne se déroule pas aussi que cela pouvait être espéré... Plusieurs shows sont annulés pour des problèmes de visa. Le « come-back » de Natty King est raté. On le retrouve tout de même en 2011 sur la scène du Glaz’Art à Paris, pour un hommage à Peter Tosh, mais là encore, le public n'est pas vraiment au rendez-vous. En espérant que l’avenir lui sourit un peu plus, on attend avec impatience un retour en force du « Man from the east » !

Biographie par : Souljah, mise à jour par Djul
publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

2.2/5 (76 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
Natty King vidéo live de 22 minutes
Pour sa venue en France retour sur cette big Vidéo live & ...
16/11/05 - Reportage
Natty King Born to be Free...
Il faut bien avouer qu'après les albums de Chezidek, de Perfect, et avec le ...
16/06/10 - chronique
NO GUNS TO TOWN
Insight / Jet star
2005
Reggae Radio