Rototom Sunsplash
16/08/18 au 22/08/18
No Logo Bzh
10/08/18 au 12/08/18
No Logo Fraisans
10/08/18 au 12/08/18
Reggae Sun Ska
03/08/18 au 05/08/18
Bagnols Reggae Festival
26/07/18 au 28/07/18
Baco Records Festival
27/10/18 - Paris

No Logo

No Logo BZH

Rototom Sunsplash

Baco Records Festival

Inner Circle Inner Circle
Nationalité : Jamaïquain
Vrai nom : ...

Si tous les amateurs de reggae ne connaissent pas les Inner Circle, ils connaissent tous Jacob Miller, leur chanteur.

Si tous les amateurs de reggae ne connaissent pas les Inner Circle, ils connaissent tous Jacob Miller, leur chanteur. Et s’il fallait mesurer le succès du groupe dans les années 70’s, il suffit juste de rappeler que lors du mythique « One Love & peace Concert » ils furent véritablement les stars du show, leur nom étant inscrit au dessus de celui de Bob Marley sur l’affiche du concert.
Formés au début des années en 1968 par les frères Lewis, Ian et Roger furent rejoints par Stephen Coore, Richard Daley et Michael Cooper. Ensemble ils vontfaire la tournée des hôtels à touriste pour vivre de leur musique. En 1973, les trois derniers nommés quittèrent le groupe pour former un autre groupe entré dans légende du roots reggae : Thirld World. Abandonnés, les frères Lewis proposèrent à Calvin McKenzie, Charles Farquharson et Bernard Harvey de les rejoindre. Bonne pioche. Ensemble ils vont composer un des groupes les plus populaires de la Jamaïque des années 70’s. Ils vont sortir deux albums : « Rock the Boat » en 1974 et « Blame it on the sun » en 1975 pour Trojan. C’est principalement des repris de morceaux de soul américaines comme il était de coutume à l’époque.
C’est lorsque Jacob Miller rejoint le groupe en 1976 que le succès va arriver. Artiste aux textes rasta militants, il est déjà très populaire lorsqu’il rejoint le groupe. Mais la combinaison Jacob Miller et Inner Circle fait des étincelles. C’est l’époque des titres « Tenement Yard », « Forward Jah Jah Children » et « All Night Till Daylight » aujourd’hui des classiques dans l’histoire du roots reggae. Ils participent en 1978 au « One Love & peace Concert ». Puis partent pour une tournée en Grande-Bretagne. Ils rencontrent un très grand succès en Europe avec « Eveything is great », puis avec les singles « Stop Breaking My Heart » ou « Mary, Mary ».
Mais la vie est cruelle et elle rappelle Jacob Miller, victime d’un accident de voiture. Orphelin le groupe se sépare. Ils se reforment en 1986 pour RAS Records avec un nouveau chanteur Carlton Coffie et un nouveau batteur Lancelot Hall. C’est cette formation qui compose leur nouvel album « Black Rose ». Mais c’est en 1987 avec le big tune « Bad boys » que le groupe connaît un succès international pendant de très nombreuses années (puisqu’il devient le générique très populaire aux Etats-Unis). L’album « One Way » dont il est tiré est un vrai succès. Puis ils attendent 1991 avant de sortir l’album « Identified ». en 1993, ils sortent « Bad to the bone » puis « Speak my langage » en 1998 et « Big Things » en 2000 chez VP.
Biographie par : West Indian
publicité
commentaires
le 23/07/13 par GEX
What a great band, still in my heart! Love from Kanaky
EVERYTHING IS GREAT
Island
1979
REGGAE THING

1976
BLAME IT ON THE SUN
Trojan
1975
Reggae Radio