Nomade Reggae Festival
03/04/18 au 05/08/18
Reggae Sun Ska
03/08/18 au 05/08/18
Bagnols Reggae Festival
26/07/18 au 28/07/18
Chezidek
02/06/18 - Le Blanc Mesnil
Rast'Art Festival #9
15/06/18 - Sannerville
Baco Records Festival
27/10/18 - Paris

Chezidek

Dame Blanche

Rastart

Bagnols Reggae Festival

Brain Damage et Harrison Stafford

RSS

Dub Camp Festival

Nomade Reggae Festival

No Logo

Baco Records

Red Rat Red Rat
Nationalité : jamaÏcaine
Vrai nom : Wallace Wilson

Red Rat est sûrement l’un des deejays les plus excentriques de la scène yardie...



Wallace Wilson de son vrai nom est né en à Saint-Ann en Jamaïque. C’est General Degree qui lui donne le surnom de Red rat. Wallace est issu d’une famille de musiciens et souhaite très tôt se lancer dans la chanson. Influencé par Bob Marley, Michael Jackson et Eminem, il fait ses débuts sous le pseudo de MICE et fait le deejay avec le groupe d’un de ses frères… Repéré par Danny Browne, ce dernier va produire le premier single de Red Rat : « Itsy Bitsy ».
Red Rat enchaîne ensuite, en 1996, avec deux big tunes « Shelly Ann » et « Dwayne ». un an plus tard il est signé chez Greensleeeves et sort le « Oh no.. Its Red Rat ». Cet album est un véritable carton. Le public dancehall accueille avec plaisir ce jeune artiste déjanté ! ! !
Son second album « I’m a big kid now », sorti en 1999, confirme tout le talent de l’artiste. Il fait une grosse tournée et travaille ensuite avec pas mal d’artistes aux Etats-Unis. Soucieux de contrôler son travail depuis qu’il a quitté le Main Street Crew, il produit lui-même ses riddims et  monte une boite de promotion avec sa femme, la chanteuse Italee.
Red rat débarque, en 2003, en France avec les TOK pour une tournée hot hot hot. Le Cabaret sauvage s’en souvient encore.


Pour les amateurs de galettes qui se languissent du retour du rat rouge, allez chez votre disquaire ré-écouter ses prestations sur le « Fear Factor Riddim », le « Scandal riddim », le « Glue riddim » ou encore le « Baddis » et le « Bellyas »… Mais rien de concret depuis le second album. Juste quelques singles par-ci par là. Red Rat tombe peu à peu dans l’oubli. Greensleeves le ressuscite en 2008 en lui consacrant une des compiles « Monsters Of Dancehall ». L’occasion pour lui de sortir un nouveau single : « Ain’t No Use », reprise réussie de Stevie Wonder. Puis en 2009, on le retrouve aux côtés de Lord Kossity et Speedy pour un single dancehall sur-vitaminé : « So Sexy ». Sa dernière apparition en France remonte à février 2011, à l’Elysée Montmartre à Paris aux côtés de Mr. Vegas et Jah Cure.

Biographie par : Sacha Grondeau, mise à jour par Djul
publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

1.8/5 (54 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
Reggae Radio