Sujet: La Bible: oui ou non ?

Bonjour √† toutes et √† tous, sŇďurs et fr√®res !

  Pensez-vous que la Bible soit un guide pour Rastafari ? Personnellement je rejette la Bible; certains versets encourage l'esclavage, la soumission de la femme √† l'homme, la cruaut√© envers les animaux (Gen√®se, I, 27-28 et Gen√®se, IX, 2-3), d'autres versets parlent de violence, d'autres encore d'un Dieu qui habiterait dans les nuages attendant les morts pour les jug√©s et les envoy√© dans un paradis commun. Tout ceci est contraire aux valeurs de Rastafari.

  Rastafari se bat contre l'oppression, contre la soumission, contre la cruaut√© envers les plus faibles (envers qui que soit d'ailleurs); Rastafari pr√īne la non-violence. Il y a une nette diff√©rence entre le christianisme et Rastafari. Jah n'est pas dans un paradis au-dessus des nuages, mais en chaque vies sur Terre. Jah est l'Amour, pas la souffrance et la guerre.

  Pendant des centaines d'ann√©es, le christianisme a pill√©, d√©truit, br√Ľl√©, soumis (je vous renvoie aux conquistadors, et aux Croisades). Le christianisme nous parle d'un Pape, chef des chr√©tiens. Rastafari n'a pas besoin d'un chef, car il sait.

"Un homme cruel avec les animaux ne peut être un homme bon." Gandhi

Re: La Bible: oui ou non ?

*** MODERATION ***

3

Re: La Bible: oui ou non ?

Ethiopianclothes ont te l'as déjà dis, tes posts entier de quotes ne sont plus acceptés. Si tu n'as rien a contribuer personnellement c'est dommage. En attendant c'est le dernier rappel, la prochaine fois c'est le bann.

We're all stardust...

4

Re: La Bible: oui ou non ?

"Bible" n'est qu'un mot, tout dépend de ce que tu y mets dedans.

Jester of his Majesties

5

Re: La Bible: oui ou non ?

I-Baobab a écrit:

"Bible" n'est qu'un mot, tout dépend de ce que tu y mets dedans.

  Eh bien par Bible, j'entends le livre ¬ę sacr√© ¬Ľ du Christianisme, comprennant l'Ancien et le Nouveau Testament, sur lequel est bas√©e la religion chr√©tienne.

"Un homme cruel avec les animaux ne peut être un homme bon." Gandhi

6

Re: La Bible: oui ou non ?

Albin a écrit:
I-Baobab a écrit:

"Bible" n'est qu'un mot, tout dépend de ce que tu y mets dedans.

  Eh bien par Bible, j'entends le livre ¬ę sacr√© ¬Ľ du Christianisme, comprennant l'Ancien et le Nouveau Testament, sur lequel est bas√©e la religion chr√©tienne.

Je comprends pas bien moi non plus ami Baobab. De là ont pourrait en dire autant de tout... un "chat" ne serait plus un chat mais ce qu'on y mets dedans? Autant mettre des vessies dans les lanternes alors.
Dommage, en même temps c'était le coté pratique des mots... d'avoir un sens commun, non? _O
Alors... qu'est-ce qui te tracasse en fait I-Baobab? smile

We're all stardust...

7 (modifié par I-Baobab 2016-08-10 02:53:48)

Re: La Bible: oui ou non ?

sans m√™me aller jusqu'√† faire remarquer que l'on qualifie aussi de Bible √† part enti√®re la Bible h√©bra√Įque, il y a autant de "bible" qu'il y a de vision du christianisme. parler de Bible comme un mot singulier (m√™me avec la fameuse majuscule) est tout bonnement faux. enfin, c'est un abus de langage d√Ľ au fait que la religion catholique est comme toute religion chr√©tienne : pros√©lyte. √©tant dominante dans la sph√®re chr√©tienne, on a tendance √† oublier qu'elle n'y est pas la seule voie (n'allons pas jusqu'√† d√©tailler les diff√©rents mouvements catholiques qui ont parfois eux-m√™mes des lectures nuanc√©es de "la" Bible elles-m√™me d√Ľes notamment √† l'histoire de la fixation du-dit recueil de texte dans l'histoire).
tel courant chr√©tien va reconna√ģtre tel ou tel livre ou telle et telle version du livre tout en consid√©rant l'autre courant, au mieux comme un √©garement, au pire comme une h√©r√©sie.
au final, plut√īt que de parler de la Bible, ne faudrait-il pas parler de "la Bible selon untel" ? en allant plus loin et en consid√©rant Rasta comme un courant d'inspiration chr√©tienne (pour rester mesur√©), ne peut-on pas laisser sa lecture de la Bible, et parfois m√™me son √©criture, √™tre une fin en soi ?

si pour moi le chat est un animal totémique, sacré, et que pour toi ce n'est qu'une source de protéines, même si pour nous deux le chat reste un être vivant à quatre pattes recouvert de poils (dans la plupart des cas) et même s'il me venait à manger un chat, le "chat selon moi" n'aurait rien à voir avec le "chat selon toi" cher mata hari.

alors, on pourrait consid√©rer que je chipote, qu'au final tout ceci n'est que question de langage et de nuances de bout de chandelle. cependant, les schismes, les si√®cles de pers√©cutions, les massacres et autres purges - tous plus sordides les uns que les autres - ayant eu lieu en Europe au sein de la grande famille chr√©tienne avec pour justification majeure (jamais la seule bien-entendu cependant nous savons bien que religion a longtemps √©t√© -l'est encore beaucoup- synonyme parfait de politique) ces diff√©rences de vision, de lecture, d'interpr√©tation et au final d'√©criture de la Bible, me font penser que ma remarque n'√©tait pas disproportionn√©e. n√©anmoins, peut-√™tre que je  me trompe. smile

Jester of his Majesties

8

Re: La Bible: oui ou non ?

Yes IBaobab, je pense que je comprends le sentiment qui t'animes. Et il n'est même pas complètement faux ni déplacé. Mais il se fracasse inéxorablement sur les récifs du réel. Un chat reste un chat. Et même si l'ont peut s'y opposer tout seul dans son coin, écrire un roman d'autres chats, c'est là que tout ça reste au final, dans son coin. Et le monde cavale à coté.... faut pas se tromper de combat ami Ibaobab. Enfin dans le contexte de ce topic en tout cas. C'est mes 2 cents. _O

We're all stardust...

9

Re: La Bible: oui ou non ?

Ton message est très bien IBabobab, et est à retenir wink Cependant, je rejoins ce qu'à dit Mata hari.

  La Bible, on peut la faire dans son coin. Cela n'emp√™che pas que beaucoup de Rasta s'appuient sur la Bible catolique, qui pourtant, tient en elle des versets obscurs et violent. Ce qui va √† l'encontre de la pens√©e Rastafari.

  Croire en Dieu, bien s√Ľr. Mais croire des √©cris r√©dig√©s pas l'homme, qui rapporteraient des dires de Dieu, je ne pense pas (avis personnel). Dieu nous parle tous les jours, pas avec la voix, mais avec l'Amour et la Vie. Il nous parle par les moments de bonheur, par les rencontres que nous faisons, etc.

"Un homme cruel avec les animaux ne peut être un homme bon." Gandhi

10

Re: La Bible: oui ou non ?

je ne fais que relater le réel mata hari. le relater dans sa diversité et ses subtilités.
en ce qui concerne les chats (ton exemple que je reprends) je te ferai remarquer qu'il y a des chats sauvages et  des chats domestiques parmi lesquels les Bengals, les Persans, les Abyssins et des dizaines d'autres de types (de races) diff√©rents avec leurs particularit√©s. n'est-ce pas l√† un r√©cit du r√©el ? alors, certes, tu me diras que √ßa reste des mammif√®res qui ronronnes et qui ont des griffes r√©tractables. dans ce cas demande moi un chat et je te ram√®ne un tigre. apr√®s tout, pour beaucoup, ce n'est qu'un "gros chat". nous en reparlerons quand il s'agira de remplir la gamelle.
aussi, n'oublions pas que l'on parle de religion et non de chats. quand on parle des courants du christianisme on ne parle pas de "quelqu'un qui s'oppose tout seul dans son coin". je pense que le rappel de l'histoire de cette religion et des ses diff√©rents mouvements, courants (qui ont chacun leur version de "la Bible"), n'est pas √† faire de nouveau. plus que bien des domaines, pour ce qui est du sacr√©, ce que l'on consid√®re comme vrai devient r√©el. et m√™me s'il n'y a qu'un seul bonhomme qui consid√®re qu'un chat est un animal sacr√© (entre nous, l'exemple du chat et ta r√©ponse sur l'isolement est sympathique quand la met en perspective avec l'Egypte antique) c'est r√©el pour cette personne alors r√©el pour tous (m√™me si on ne nourrit pas cette extension du r√©el). c'est la base m√™me de la libert√© de conscience et du respect de celle-ci (et le bonheur de bien des Eglises en Am√©rique du Nord et en Scandinavie par exemple). tu peux dire qu'un chat reste un chat mais tu ne peux contraindre la perception de l'autre sur ce chat et les r√©actions qu'il va avoir par rapport √† cet animal (parce que c'est l√† tout le nŇďud du probl√®me).
en tout cas, je ne te savais pas aussi directif quant à ce qui peut être sujet à réflexion ou pas, cher mata hari. en même temps ça fait un bail que je ne participe plus vraiment au forum. peut-être que ma mémoire me joue des tours. smile

Albin, c'est encore l√† que tu te trompes. d√©j√†, je ne pense pas que la majorit√© des rasta prennent la Bible catholique √† la lettre (au del√† du fait qu'il y ai eu des r√©√©critures de la bible par des rasta). ce serait oublier un des piliers m√™me de RastafarI que de zapper le fait que les rasta rejettent la vision de la bible qui domine. leur vision est r√©solument afrocentriste. ce n'est pas un d√©tail, c'est une des manifestations flagrantes du combat contre les id√©es coloniales d'alors. d'ailleurs, je doute que ce soit une "version" catholique qui aie √©t√© la norme mais plut√īt une anglicane de l'Eglise ; est-ce que √ßa a de l'influence quant √† l'aversion des rasta envers le Vatican ? √† toi de voir. en tout cas, pour en revenir √† nos moutons, tout √ßa n'est pas arriv√© par hasard. c'est bien de manier les concepts et principes mais n'oublions pas le contexte par lequel tout ceci est arriv√© :  la colonisation cons√©cutive √† l'esclavage. il faut te figurer que pour un(e) jama√Įcain(e) de la premi√®re moiti√© du si√®cle dernier (pour ne remonter que jusque l√†) la m√®re patrie c'√©tait la Grande-Bretagne, le dominant √©tait l'homme "blanc" et  le domin√© le peuple "noir" (et il y avait des centaines d'ann√©es que ce syst√®me √©tait en place). l'Eglise jouait son r√īle : r√©gler les consciences selon la pens√©e du dominant. quel texte √©tait utilis√© ? la Bible. quand tu veux d√©construire une id√©ologie, tu commences par son fondement, son outil principal, et l√†, en ce qui concerne la ma√ģtrise des consciences, c'√©tait la Bible. ce travail a √©t√© fait. tu pointes toi-m√™me l'apparente opposition entre les textes et la pens√©e Rasta r√©solument non-violente. cependant, ne te m√©prends pas, ce n'est pas parce qu'elle est non-violente qu'elle est d√©nu√©e de toute pens√©e de combat. seulement le combat est spirituel, intellectuel, afin d'√©lever l'√™tre humain (et en l‚Äôoccurrence, √† l'√©poque, le "noir" qui avait besoin de retrouver sa valeur et de se r√©affirmer en temps qu'√™tre humain l√† o√Ļ il √©tait m√©pris√©) et non "physique". quand il y a un chant pour br√Ľler Babylone dans une groundation, ce n'est √©videmment pas un appel √† la pyromanie, au meurtre. c'est mystique, symbolique, soci√©tal  tout comme les interpr√©tations de la Bible. que raconte la Bible ? l'histoire d'un peuple maltrait√© √† travers les √Ęges et qui s'est √©mancip√© en suivant la voie (/voix) de Dieu. √ßa ne pouvait que parler √† des petits-enfants et arri√®res petits-enfants d'esclaves. RastafarI est une histoire d'√©mancipation avant d'√™tre une volont√© universelle d'amour (qui est un moyen avant d'√™tre une fin) et de vie. comment aimer et bien vivre quand on ne sait pas s'aimer soit-m√™me ? comment diffuser l'amour quand on n'a que l'oppression comme perspective ?

pour finir (promis), réduire la pensée de Rasta à l'influence de la Bible serait tellement triste. il y a des influences africaines (j'aurai également pu te faire remarquer l'influence de l'Eglise Ethiopienne Orthodoxe qui d'un coup d'un seul installe une liturgie nouvelle dans le paysage mais on aurait dit que je m’égare seul dans mon coin), asiatiques, caribéennes (plus largement américaine), car les "noirs" concernés - à la base - venaient de bien des coins de la planète. la Bible n'est qu'un élément - celui de la lutte notamment - parmi tant d'autres. de nos jours, avec la diffusion de cette pensée sous toutes les latitudes, c'est encore plus flagrant.

Jester of his Majesties

11

Re: La Bible: oui ou non ?

I-Baobab a écrit:

je pense que le rappel de l'histoire de cette religion et des ses différents mouvements, courants (qui ont chacun leur version de "la Bible"), n'est pas à faire de nouveau.

Il suffit de lire l'excellent "nom de la rose" pour se faire une "petite idée" sur le sujet.
Par exemple, la chrétienté a eu jusqu’à 3 papes en même temps. wink

I-Baobab a écrit:

d√©j√†, je ne pense pas que la majorit√© des rasta prennent la Bible catholique √† la lettre (au del√† du fait qu'il y ai eu des r√©√©critures de la bible par des rasta). ce serait oublier un des piliers m√™me de RastafarI que de zapper le fait que les rasta rejettent la vision de la bible qui domine. leur vision est r√©solument afrocentriste. ce n'est pas un d√©tail, c'est une des manifestations flagrantes du combat contre les id√©es coloniales d'alors. d'ailleurs, je doute que ce soit une "version" catholique qui aie √©t√© la norme mais plut√īt une anglicane de l'Eglise ; est-ce que √ßa a de l'influence quant √† l'aversion des rasta envers le Vatican ? √† toi de voir. en tout cas, pour en revenir √† nos moutons, tout √ßa n'est pas arriv√© par hasard. c'est bien de manier les concepts et principes mais n'oublions pas le contexte par lequel tout ceci est arriv√© :  la colonisation cons√©cutive √† l'esclavage. il faut te figurer que pour un(e) jama√Įcain(e) de la premi√®re moiti√© du si√®cle dernier (pour ne remonter que jusque l√†) la m√®re patrie c'√©tait la Grande-Bretagne, le dominant √©tait l'homme "blanc" et  le domin√© le peuple "noir" (et il y avait des centaines d'ann√©es que ce syst√®me √©tait en place). l'Eglise jouait son r√īle : r√©gler les consciences selon la pens√©e du dominant. quel texte √©tait utilis√© ? la Bible. quand tu veux d√©construire une id√©ologie, tu commences par son fondement, son outil principal, et l√†, en ce qui concerne la ma√ģtrise des consciences, c'√©tait la Bible. ce travail a √©t√© fait. tu pointes toi-m√™me l'apparente opposition entre les textes et la pens√©e Rasta r√©solument non-violente. cependant, ne te m√©prends pas, ce n'est pas parce qu'elle est non-violente qu'elle est d√©nu√©e de toute pens√©e de combat. seulement le combat est spirituel, intellectuel, afin d'√©lever l'√™tre humain (et en l‚Äôoccurrence, √† l'√©poque, le "noir" qui avait besoin de retrouver sa valeur et de se r√©affirmer en temps qu'√™tre humain l√† o√Ļ il √©tait m√©pris√©) et non "physique". quand il y a un chant pour br√Ľler Babylone dans une groundation, ce n'est √©videmment pas un appel √† la pyromanie, au meurtre. c'est mystique, symbolique, soci√©tal  tout comme les interpr√©tations de la Bible. que raconte la Bible ? l'histoire d'un peuple maltrait√© √† travers les √Ęges et qui s'est √©mancip√© en suivant la voie (/voix) de Dieu. √ßa ne pouvait que parler √† des petits-enfants et arri√®res petits-enfants d'esclaves. RastafarI est une histoire d'√©mancipation avant d'√™tre une volont√© universelle d'amour (qui est un moyen avant d'√™tre une fin) et de vie. comment aimer et bien vivre quand on ne sait pas s'aimer soit-m√™me ? comment diffuser l'amour quand on n'a que l'oppression comme perspective ?

Je suis plut√īt d'accord avec toi. Je dirais m√™me que le d√©veloppement du mouvement Rasta est indissociable du mouvement d'√©mancipation noir en plein d√©veloppement aux USA √† la m√™me p√©riode. Une des figures de ce mvt d'√©mancipation se nomme d'ailleurs Marcus Garvey. (Sur le sujet, je conseille vivement la lecture de "De l'oncle Tom aux Black Panthers" de Daniel Guerin.)
  De m√™me dans l'ensemble du monde colonial, se d√©veloppaient des mvts d'√©mancipations des peuples opprim√©s...

I-Baobab a écrit:

pour finir (promis), réduire la pensée de Rasta à l'influence de la Bible serait tellement triste. il y a des influences africaines (j'aurai également pu te faire remarquer l'influence de l'Eglise Ethiopienne Orthodoxe qui d'un coup d'un seul installe une liturgie nouvelle dans le paysage mais on aurait dit que je m’égare seul dans mon coin), asiatiques, caribéennes (plus largement américaine), car les "noirs" concernés - à la base - venaient de bien des coins de la planète. la Bible n'est qu'un élément - celui de la lutte notamment - parmi tant d'autres. de nos jours, avec la diffusion de cette pensée sous toutes les latitudes, c'est encore plus flagrant.

Dans le film le premier rasta, on voit que Howel a aussi √©t√© influenc√© par des id√©es pas franchement compatibles avec la bible au 1er abord, a savoir celles des matelots "bolcheviks" qu'il a √©t√© amen√© √† c√ītoyer...

Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage!(Jean Jaures)

12

Re: La Bible: oui ou non ?

Albin a écrit:

Ton message est très bien IBabobab, et est à retenir wink Cependant, je rejoins ce qu'à dit Mata hari.

  La Bible, on peut la faire dans son coin. Cela n'emp√™che pas que beaucoup de Rasta s'appuient sur la Bible catolique, qui pourtant, tient en elle des versets obscurs et violent. Ce qui va √† l'encontre de la pens√©e Rastafari.

  Croire en Dieu, bien s√Ľr. Mais croire des √©cris r√©dig√©s pas l'homme, qui rapporteraient des dires de Dieu, je ne pense pas (avis personnel). Dieu nous parle tous les jours, pas avec la voix, mais avec l'Amour et la Vie. Il nous parle par les moments de bonheur, par les rencontres que nous faisons, etc.

Albin, La Bible est un live √©nonciateur de beaucoup de v√©rit√©s, elle est √† lire, certes ce n'est pas une obligation, moi-m√™me au d√©but je ne l'ai pas lu, mais c'est une des bases de connaissance sur notre monde et ses origines et elle va t'apporter tellement de choses spirituellement, c'est pareil pour le Kebra Negast, ou comme ceux qui disent "Greetings to Haile Selassie I His Imperial Majesty" sans conna√ģtre les discours de Son Imp√©riale Majest√©, certes c'est d√©j√† un beau geste, mais nous Rastaman, nous devons continuer √† faire br√Ľler la flamme, essence de tout, de chaque choses, que Jah place en nous, nous sommes de ces temps en n'y appartenant pas. Donc les enseignements des Elders, le Kebra, l'Ible, Sa Majest√©, Marcus Garvey, et tous proph√®tes et messies ont des enseignements √† donner. Surtout quand je vois que toi Albin, nous avons tout deux parler de Marcus Garvey et tu m'as dit que tu ne savais pas grands choses sur lui, puis tu me dis ne pas conna√ģtre le Kebra Negast, puis ne pas lire la Bible ? Tu fais ce que tu veux. Simplement il y a des enseignements de base √† avoir. Il faut suivre Jah, mais Jah te fera comprendre tant de choses aussi par le biais des choses que je viens de citer. Et puis tu n'es pas oblig√© de suivre la Bible √† la lettre, laisse ta v√©rit√© s'√©maner des Saintes Ecritures.

Bénédictions, Paix et Lumière.

JAH LIVE LOVE SELASSIE I KING DAVID I KING MENELIK I JOHN I MARCUS GARVEY I JAH RASTAFARI

Yeah mon the truth is true

13 (modifié par SamSD33 2016-12-14 09:47:04)

Re: La Bible: oui ou non ?

Bonjour tout le monde,

Vous parlez de la bible chrétienne, justement j avais une question : quand les rastas parlent de, je cite: "l esprit saint", s agit il de Jesus? Je sais que parfois ils parlent d un ancien chef d etat ethypien comme le messie, mais a priori c est un humain, qu'en pensez vous camarades?

14

Re: La Bible: oui ou non ?

Je suis d'accord avec les préceptes de la bible sous une certaines nuance;
J'ai lu et me suis beaucoup renseigner, j'ai eu mes propres confirmations comme quoi dieu est avec nous et nous guide, il est est notre sauvegarde en cas de détresse nous sommes en son esprit et exécutons ses paroles.

J'ai commencer mes lectures sur le livre des juges car j'ai rencontré une personne me parlant du rastafarisme en faisant référence a l'histoire de Samson et Dalila.
La compréhension n'en as pas été présente sur le moment mais petit a petit j'ai eu des révélation dans ma vie comme réalitée vérité évidente qu'est ce qui peut être aussi fort que le lion et si doux que le miel?

Notre foi notre vision et compréhension sur la vie notre sagesse, notre pensée, nos convictions peuvent être aussi fort que l'esprit d'un Lion qui défend son territoire; cela n’empêche point d'avoir un coeur aussi doux que le miel.

Et c'est bien sur ces bases que ma croyance à pris son point de départ,
cela ne m'as pas √īter mon esprit critique ni m√™me la convictions l'un n'est pas sans l'autre.

Je croix que les √©crit de la bible ne sont pas a prendre au premier degr√©, il est de notre devoir de  m√©diter un certain temps pour avoir la cl√© de cette compr√©hension et non tout rejeter en bloque parce que certains s'en servent a des fins malveillantes.

Que cette sagesse nous est transmise d'un passé ou l'homme s'observait beaucoup et ce comprenait que les schéma et scénario était connus d'un large public, dès alors je trouve que nous sommes plongé dans une confusion et ceci nous prive de lire entre les lignes tellement d'a priori de jugement faussés par des préjugés...

Poser vous cette question qui m'as souvent touché: Dieu pourrait t'il exister sans la religion ou c'est la religion qui à besoin de dieu pour perdurer?

Le savoir est vrai mais nous ne sommes pas obliger, de devenir brebis ou d'adh√©rer a un parti pour d√©tenir la foi ou lire ne serait ce que n'importe quelle livre Saint.   

entre parenthèse je m'inspire de tous même du Coran et reconnait la parole apporté par chacun.

Si la mer était une encre pour écrire les paroles de mon seigneur certes la mer s'épuiserait avant que les paroles de mon seigneur ne s'épuise quand bien même nous lui apporterons son bien être comme renfort.

Jonas

15

Re: La Bible: oui ou non ?

JonasYah a écrit:

Si la mer était une encre pour écrire les paroles de mon seigneur certes la mer s'épuiserait avant que les paroles de mon seigneur ne s'épuise quand bien même nous lui apporterons son bien être comme renfort.

Jonas

Pfffieww quel tchatcheur. ^^
Mais si la mer était de l'encre je suis certain qu'il n'y aurait pas non plus assez d'arbre à abattre sur la planète pour faire assez de papier pour y poser toute cette encre. Et quant bien même l'on abattrait tout les arbres du monde pour y vider ce que l'on peut de cette mer d'encre dessus, avec le nombre titanesque de page à lire en résultant, une vie d'homme n'y suffirait pas pour tout lire.
Great Scott! Quelle soif de dire aux autres quoi faire ou ne pas faire...



"La Bible: oui ou non?"
heu non. Merci.

We're all stardust...