Reggae Sun Ska
07/08/20 au 09/08/20
Bagnols Reggae Festival
23/07/20 au 26/07/20
Reggae Party Tour
15/04/20 au 16/04/20
Zion Town
06/03/20 au 07/03/20
Reggae Party Tour
15/04/20 - Beauvais
Reggae Party Tour
16/04/20 - Montpellier
Paris Reggae Club
20/03/20 - Paris

Reggae Party Tour

Zion Town

BRF

RSS

Mighty Eartg

Jacob Miller Lives on Jacob Miller Lives on
03/09/08 - Auteur(s) : Souljah

Jacob Miller, l'une des voix les plus regrettées du reggae, voit une partie de son travail ressorti par le toujours très actif label VP Records, via sa branche 17 North Parade qui rend hommage au Randy's Record Mart, lieu culte du reggae entre les années 60 et 70.

Un coup d'oeil à la playlist permet de remarquer que VP Record a choisi de jouer la carte de l'originalité pour sa sélection. On y trouve en effet un certain nombre de duos entre Jacob Miller et les toasters de la première heure, U-brown, I-roy, Trinity, mais aussi des versions longues de certains titres ainsi que leurs versions dub. Il faut préciser d’ailleurs que ce ne sont pas vraiment des duos ou des featurings qui nous sont proposés là mais plutôt des versions différentes enchaînées à la suite l'une de l'autre, comme dans un mix. Ainsi "I'm a Natty/ knotty knots" revisite les mélodies du célèbre morceau "I'm a rebel" de Bob Marley dans une version longue agrémentée de couplets d'I-Roy. Un son qui n'est plus vraiment strictement "rockers" mais s’impose comme un prémisse des futurs sons digitaux qui vont déferler sur la Jamaïque les années suivantes. "Back yard movements/fussing and fighting" en featuring avec Killer Brown est un bon morceau, Jacob Miller y pose un chant roots authentique alors que Killer Brown pose un rub-a-dub classique. Mais ce n'est vraiment que sur les morceaux où il est seul que l'on redécouvre le Jacob Miller tel que l'on s'était habitué à l'entendre sur ses albums "Tenament Yard", "Jacob 'Killer' Miller" ou encore "Natty Christmas". La grosse performance musicale vient du morceau "Fly away" qui est véritablement incontournable. "I'm just a dread" est aussi un très bon tune avec son refrain très "animal". Alors qu'on retrouve aussi des versions des "Mighty two", pour ainsi dire Joe Gibbs et Errol Thompson, avec "The Villain" ou seulement Joe Gibbs sur le "Front Page".

On est aussi heureux de découvrir des versions dub d'Augustus Pablo qui avait permis à Jacob Miller d'enregistrer son premier gros succès "Keep on knocking" au Studio Dynamic.

Dans l’ensemble, cet opus reste de bonne facture alternant singles et remix de morceaux rares qui couvrent les années 80. Il constitue également le seul album de l’artiste produit par Joe Gibbs. 10 morceaux c’est peu mais le prix de l’album est en conséquence donc à vous de voir.

1 I am a natty / Knotty knots - Featuring I Roy (Special extended mix)
2 Shakey Girl (Special extended mix)
3 I am just a dread / One shut - Fetauring Trinity (Original 12" disco mix)
4 Keep on knocking / This old man - Featuring U brown (Original 12" disco mix)
5 Keep on running - Featuring Welton Irie (Original 12" disco mix)
6 Backyard Movements / Fussing and fighting - Featuring Killer Brown (Original 12" disco mix)
7 Fly away
8 The villain (Dub) - Mighty Two
9 Above rocks (dub) - Augustus Pablo
10 Front page (Dub) - Joe Gibbs & The Professionals
publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

1.6/5 (28 votes)

  • Currently 0.00/5
0.0/5 Evaluation Reggae.fr
Reggae Radio