Rototom Sunsplash
12/08/17 au 19/08/17
No Logo Festival
11/08/17 au 13/08/17
Reggae Sun Ska 2017
04/08/17 au 06/08/17
Devi Reed en tournée
01/07/17 au 29/10/17

Rototom

Devi Reed

Interview Steel Pulse Interview Steel Pulse
05/08/05 - Auteur(s) : Max

Nous avions rencontré David Hinds en décembre dernier lors de la sortie du dernier album « African Holocaust ». C’est cette fois au Reggae Sun Ska que nous l’avons retrouvé pour une conférence de presse after-show…

Vous jouez du roots reggae, avez-vous le sentiment d’être dépositaire du reggae traditionnel (et comment réagissez-vous à tous les métissages du reggae actuel.) Avez-vous conscience d’une certaine responsabilité ?
En effet, à la mort de Bob Marley il y a 24 ans, nous sommes allés jouer aux Etats-Unis et nous avons vu que beaucoup de gens comptaient sur nous pour continuer la tradition du reggae.

Vous êtes assez revendicatif dans vos textes, vous parlez beaucoup de révolution, vous sentez-vous vraiment rebelle ?
Absolument. Après tout c’est Marley qui nous a d’abord inspirés. Nous continuons mais sur certains sujets nous voyons ça de façon plus globale.

Depuis le temps que donnez des concerts, prenez-vous le temps de vous poser chez vous, à Birmingham ?
Je ne fais jamais de pause. Chaque fois que nous sortons un album cela signifie deux ans de tournée dûs à la popularité du groupe. Quand nous retournons à Birmingham, c’est pour payer nos impôts et nos factures. Je ne m’amuse pas trop là-bas. J’ai ma famille certes mais je travaille tout le temps. Les tournées prennent deux ans car c’est la demande qui veut ça. On peut tourner aux Etats-Unis pendant une année entière. En faisant trois mois de concert, un mois de pause etc…et on arrive très vite aux tournées estivales. On vient d’aller au Maroc, au Japon, en Suède pour la première fois, en novembre (2005) nous serons en Amérique du Sud, à Hawaï aussi. Notre prochaine date sera encore en France. On a beaucoup tourné en France ces trois derniers mois…

Quand tu chantes African Holocaust que symbolise l’Afrique ? Représente-t-elle l’origine ou le continent du sida, de la guerre et de la famine ? (ou bien autre chose ? )
Nous avons utilisé le terme « African Holocaust » pour évoquer la destruction qui touche l’Afrique depuis ses dernières 400 années. Particulièrement depuis le colonialisme avec certains leaders colons qui ont pris racines en Afrique et ont exploité l’Afrique au profit du Royaume de l’Occident. Nous sommes conscients des problèmes humanitaires et c’est pour nous particulièrement important de nous focaliser sur l’Afrique et de parler de tout ce qui se passe depuis 400 ans.

Votre dernier album était cette année nominé aux Grammy Awards, es-tu déçu par la décision du jury d’avoir donné la victoire à Toots (qui est là ce soir) ?
Oui, j’ai été très déçu car je pense que cet album est l’un de nos meilleurs efforts. Je pense que les circonstances actuelles internationales, le terrorisme, le fait que le monde se perde, les efforts de Green Peace...y sont pour quelque chose. De notre côté, on répond avec des chansons comme Global Warning ou des appels à l’unité universelle comme Make Us A Nation. Nous avons pensé que c’était un album très en phase avec l’actualité. Pour cela et la qualité musicale, il méritait le Grammy. Mais nous avons entendu l’album gagnant de Toots & the Maytals et c’est un très bel effort aussi. Nous avons énormément d’admiration pour Toots. Il a su se ré-inventer lui-même grâce à ses combinaisons avec différents artistes. En un sens il mérite ce trophée. Mais tu verras, la prochaine fois sera la bonne…

Tu crois vraiment que ton dernier album est dérangeant pour des institutions comme celle des Grammys ?
Oui je pense que les textes ont bousculé et parlent du contexte actuel bouillant en plus du style de musique. C’est un de ces trucs qui a décidé le jury. Just one of those things !

Quelle est ta plus belle victoire ? Celle des Grammys ou celle de voir la popularité mondiale de Steel Pulse ?
Je pense que c’est une combinaison des deux. C’est vrai que c’est très stimulant de voir le support des fans mais d’un autre côté, recevoir un trophée est une forme de reconnaissance qui compte elle aussi. Donc je dirai les deux.

Vous chantez l’amour, l’égalité, quel est votre sentiment par rapport au climat actuel en Angleterre ?
L’Angleterre va mal depuis qu’elle est entrée dans la guerre, ce qui était absolument inutile. Elle y est entrée pour de mauvaises raisons : le contrôle du pétrole, des industries et tout ça. Les faits religieux se multiplient à cause de cette situation. Nous voulons justement pointer du doigt les vrais terroristes qui tuent des innocents. Il y a aussi beaucoup de racisme depuis des décennies en Angleterre et de plus en plus avec le contexte actuel. Il y a peu, un homme du nom de Anthony Walker a été tué à un arrêt de bus par un extrémiste. Je tiens à lui rendre hommage. Je ne condamne pas que les terroristes mais les récents attentats en Angleterre étaient vraiment horribles.

C’est malheureux que l’Angleterre se retrouve attaquée par les terroristes alors qu’elle avait une réputation de pays de liberté ? Ne ressens-tu pas qu’une page a été tournée ?
C’est vrai en un sens mais il faut se souvenir que dans les années 60, 70, 80 et même 90, l’Angleterre a été très marquée par les attentats incessants des Irlandais de l’IRA. L’Angleterre est malgré elle habituée aux attentats mais cette fois il s’agit de problèmes de religion et d’affaires internationales, ça c’est une première.

Penses-tu déjà à parler de ces faits dans un prochain album ?
Qui sait ? Je n’aime pas inventer l’avenir. Je préfère voir comment cela va se passer mais nous en parlerons peut être dans un angle différent, au niveau de l’évolution en Angleterre par exemple.

Tu as invité Capleton sur ce dernier album, je ne sais pas si tu es au courant mais nous avons eu beaucoup d’annulations de concerts en France ces derniers temps (concernant notamment Sizzla et Capleton) à cause de leurs propos homophobes. Que penses-tu de cette affaire ?
Je pense que c’est une triste situation de voir les artistes reggae ‘mis en quarantaine’ pour homophobie. On ne fait pas de lyrics sur ce sujet car nous pensons qu’il y a tellement plus de sujets importants à traiter. Mais il y a beaucoup de contradictions quand on en arrive à censurer les artistes pour homophobie. Souviens-toi d’Eminem il y a quelques années, il a eu le même problème et il est encore au top aujourd’hui. Ce que je n’aime pas c’est voir que chacun croit en sa normalité. Ce qui me fait mal c’est de voir que certains se permettent de dire aux autres qu’ils ne sont pas dans la norme. Tu ne dois pas sélectionner et mettre les gens dans des cases. Comme je l’ai dit, Steel Pulse se penche sur des sujets plus intéressants et plus importants que les préférences sexuelles.

BIG UP / Music’Action, Aurore, Fanny, Martin, famille Molinero
publicité
commentaires
le 28/12/04 par Mr.Clown
J'aime bien ce gras et encore plus son groupe.
le 24/01/05 par sooooo
Enfin des gens intelligents ... ouf !!!
le 08/06/05 par grogro54
Respet a steel pulse, une des rares groupes à la vibes si pénetrante (et tripante), bon msg d'unité rasta et de tolérance (n'est ce pas Capelton ...)

1.9/5 (38 votes)

  • Currently 0.00/5
0.0/5 Evaluation Reggae.fr
Steel Pulse

Steel Pulse est formé  au Royaume-Uni à la fin des années 1970.

...

11/02/13 - Dub
REGGAE SUN SKA EN DIRECT!

Le Reggae Sun Ska commence ce soir vendredi 4 août en entamera un marathon ...
04/08/17 - Reportage

Steel Pulse @ Reggae Sun Ska 2013

Alors que le Reggae Sun Ska vient d'annoncer les 10 premiers noms prestigieux qui ...
01/04/14 - Reportage

Reggae Radio