Clinton Fearon en tourée
08/10/19 au 03/11/19
Tiken Jah Fakoly en concert
17/09/19 au 14/12/19
Taïro en tournée
22/06/19 au 15/12/19
Dub Station #67
19/10/19 - Paris
ParisTown #12
21/09/19 - Paris
GENERAL TCHEFARY
20/09/19 - ABIDJAN ZONE 4
Bal Jamaïcain - Guest Furybass
20/09/19 - Châteauneuf-de-Gadagne (84)

TJF

Clinton Fearon

Bal jamaïcain

Paris Town

Dub Statioon

Showcase King Stone

Tairo

Parker PLace

Tommy T - The Prester John Tommy T - The Prester John
19/02/10 - Auteur(s) : Guiz

 

Voici un album qui nous vient de chez Easy Star, le label de Easy Star All Star, le groupe qui s’est illustré par des reprises reggae-dub de classiques du rock comme « Dark Side of the Moon » des Pink Floys, « OK Computer » de Radiohead et plus récemment « Sergent Peppers » des Beatles. Ici le label nous propos un tout autre style d’album avec cet opus de Tommy T alias Thomas T Gobena, bassiste de son état qui officie d’habitude au sein du groupe de punk fusion Gogol Bordello. D’origine éthiopienne, l’artiste s’est penché ici sur le mythe de Jean Le Prêtre qui aurait régné sur un royaume chrétien (surement situé en Ethiopie actuelle).

The Prester John Sessions est un album à la construction atypique. Autoproduit, l’album est en lui-même un bel objet. Il est rare de parler de la pochette d’un album, mais dans ces temps de crise du disque, relever les initiatives qui visent à donner de l’intérêt à l’achat d’un album est la moindre des choses. Ici pas d’information sur les arrangeurs ou autre mention légale écrit en tout petit. Chaque chanson est expliquée ou introduite dans un petit paragraphe. Les références au mythe en question ou aux instruments apparaissant sur la piste sont des petites anecdotes qui aident à entrer dans l’univers de l’artiste, à comprendre la portée de la chanson et qui au final font apprécier l’écoute de l’album.

Musicalement c’est original. L’album est reggae avec une influence dub mais pas seulement. Les racines africaines et éthiopiennes surgissent nettement (« The Response », « The Eight Wonder ») mêlées à du pur dub dans les règles de l’art (« Oromo Dub (Cushistic Dub) », « Tribute to a King ») et même un remix quasi électronique de « Lifers » une chanson des Gogol Bordello.

A noter la présence marquante sur certaines chansons du Massinqo, un instrument éthiopien composée d’une unique corde frottée et don les sonorités mélancoliques imprègnent largement l’album. Un bon premier album musical pour le bassiste Tommy T.

www.myspace.com/tommytonline
www.iwelcom.tv/easystar

Tracklist
1. Brothers (5:03)
2. The Call (4:05)
3. The Response feat. Gigi (4:43)
4. The Eighth Wonder (6:53)
5. Oromo Dub (Cushic Dub) (4:35)
6. East-West Express (4:22)
7. Tribute To A King (4:11)
8. Beyond Falisadas (3:17)
9. September Blues (3:30)
10. Eden fat. Gigi (5:53)
11. Lifers feat. Eugene Hutz and Pedro Erazo (Michael G Easy Star Remix) (4:35)


 

publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

1.9/5 (45 votes)

  • Currently 3.00/5
3.0/5 Evaluation Reggae.fr
Reggae Radio