Clinton Fearon en tourée
08/10/19 au 03/11/19
Tiken Jah Fakoly en concert
17/09/19 au 14/12/19
Taïro en tournée
22/06/19 au 15/12/19
ParisTown #12
21/09/19 - Paris
Dub Station #67
19/10/19 - Paris

TJF

Clinton Fearon

Bal jamaïcain

Paris Town

Dub Statioon

Showcase King Stone

Tairo

Parker PLace

Rastamytho - Quel Horizon ? Rastamytho - Quel Horizon ?
19/04/10 - Auteur(s) : Thibault

Cinq ans après leur formation les Rastamythos sortent leur premier album Quel Horizon ? Quinze titres énergiques ancrant ce groupe dans la nouvelle vague du reggae français qui démontre une fois de plus qu’il n’a pas dit son dernier mot. 

Formés il y a quelques années de la rencontre entre des lycéens et des étudiants, les Rastamythos ont pris leur temps. Faisant leurs premières armes localement, ils ont multiplié les petites scènes pour rapidement atteindre un certain niveau d’expérience. Cette assurance gagnée face à un public toujours plus nombreux leur a permis de se lancer dans des tentatives d’autoproduction en sortant trois maxis Il paraît (juin 2006), Penser à demain (juin 2007) et Nouvel Air (mai 2008). Poursuivant cette bonne dynamique le groupe se produit, lors de différentes tournées estivales, sur la côte Atlantique, où il joue avec des artistes reconnus de la scène reggae. La suite logique de ce bon début de carrière est évidemment l’album. Intitulé Quel Horizon ? il est l’entrée du groupe dans le monde professionnel. A la fois puissant et énergique il cristallise les engagements des Rastamythos et le place comme une formation participant activement au renouveau du reggae français.

Le premier titre de cet opus s’intitule Liberté et donne le ton. La première phrase que l’auditeur est amené à entendre résume bien l’importance de la musique dans la vie des membres du groupe : « La puissante musique reggae m’a emmené vers la liberté […] j’ai trouvé une vocation qui guidera toutes mes actions ». Le titre se poursuit, expliquant ce que c’est que d’être musicien pour les Rastamythos : à la fois une liberté mais aussi un combat.

La voix légèrement nasillarde du chanteur surfe sur les rythmiques énergiques propulsant des textes reflétant les inquiétudes et les aspirations de la formation. Le couple basse/batterie, d’une efficacité redoutable, se place comme les fondations de la musique du groupe révélant ainsi les influences du groupe, évidemment situées en Jamaïque.
Une fois les présentations faites l’album aborde différentes thématiques qui s’inscrivent bien dans la tradition contestataire du reggae français. Les textes dénoncent aussi bien les hommes politiques (Politik’), la police (Police) ou bien l’Homme en général. Ainsi quand dans Rêves le chanteur dénonce « la connerie de l’Homme qui ne peut cesser », dans Loin il nous fait part de son incapacité à vivre dans nos villes modernes. Patriote est clairement destiné au président français et semble faire référence à la polémique qu’a suscitée le débat sur l’identité nationale. Ce texte n’est pas sans rappeler un certains Bleu, blanc, rouge des Raggasonic qui abordait une thématique visiblement toujours d’actualité.

Les paroles sont portées efficacement par un reggae énergique. La recette reste à peu de choses près la même tout au long de l’album avec, cependant, des tentatives de diversification sur certains titres. En effet, on déborde quelques fois vers le ragga, notamment sur le titre Police où est invité Mathieu Ruben, on retrouve des sonorités latines, rappelant la Bossa Nova, sur le morceau Ne plus avoir peur et également du ska sur l’entrainant Hymne à la joie. Cependant même si les tentatives dans des sonorités différentes sont plutôt réussies elles restent trop peu présentes et l’album gagnerait à se diversifier davantage.

Parmi ces oscillations musicales on retrouve l’un des meilleurs morceaux de l’album, Gangsta tune, balade nyabinghi vibrante appelant les jeunes à ne pas utiliser la violence pour se faire entendre. Cette nouvelle illustration de l’engagement du groupe, tout en douceur, démontre la capacité du chanteur à utiliser le registre de l’émotion pour dévoiler ses textes.

Saluons également le dernier morceau de l’album, Le message, qui est une explication du nom du groupe qui se positionne par rapport au mouvement rastafari. Une nouvelle fois sans concession, le texte de ce morceau dénonce une certaine forme d’utilisation de la foi pour vendre en avançant qu’il n’est pas besoin d’être rasta pour faire du reggae : « outre notre foi nous avons le même message ». Cette prise de position est à mettre en avant car rares sont les artistes reggae à oser s’affirmer non-rasta et à la revendiquer. La chanson est censée durer 3 minutes 10 mais une surprise attendra les plus patients… nous n’en dirons pas plus.

Pour conclure les Rastamytho réussissent parfaitement leur première apparition dans les bacs avec cet album bien fourni, proposant des textes engagés et bien ancrés dans leur époque. Quel Horizon ? est un bon premier opus, même s’il gagnerait à être plus varié, et place le groupe dans cette vague de renouveau du reggae français. A écouter rapidement.

Tracklist
1. Liberté
2. Rèves
3. Politik'$
4. Loin
5. Patriotes
6. Gangsta Tune
7. Quel Horizon ?
8. Ne Plus Avoir Peur
9. Regarde
10. Nouvel Air
11. Ne Juge Pas
12. Fumeur de Ganja
13. Police
14. Hymne à la Joie
15. Le Message




publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

2.7/5 (46 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
Rastamytho

L'histoire des Rastamytho commence en 2004 sous l'impulsion de copains de lycée partageant ...
10/02/12 - Reggae français

Rastamytho 'Je ne sais pas'

Feat Jmi Sissoko et Kohndo, voici l'un des plus beaux morceaux du dernier album de Rastamytho, ...
22/09/12 - Clip

Rastamytho - Live et Interview

Le deuxième album de Rastamytho est dans les bacs depuis le printemps dernier. Retour sur la ...
23/06/12 - Reportage

Reggae Radio