Clinton Fearon en tourée
08/10/19 au 03/11/19
Tiken Jah Fakoly en concert
17/09/19 au 14/12/19
Taïro en tournée
22/06/19 au 15/12/19
Bal Jamaïcain - Guest Furybass
20/09/19 - Châteauneuf-de-Gadagne (84)
ParisTown #12
21/09/19 - Paris
GENERAL TCHEFARY
20/09/19 - ABIDJAN ZONE 4
Dub Station #67
19/10/19 - Paris

TJF

Clinton Fearon

Bal jamaïcain

Paris Town

Dub Statioon

Showcase King Stone

Tairo

Parker PLace

Zion Train - State of Mind Zion Train - State of Mind
19/10/11 - Auteur(s) : Djul

« L’état d’esprit Zion Train », voilà quelque chose de bien difficile à palper. Les anglais, pionniers et acteurs de la scène Dub UK depuis plus de 10 ans, reviennent avec un album-concept très centré sur la connaissance. Le groupe fait régulièrement référence à des personnages, des idées ou évènements marquants l’histoire de l’évolution humaine ; comme l’orgone : une idée, développée par un psychanalyste autrichien, rattachée à la libido et à la notion de plaisir (« Orgone Accumulation ») ; ou encore la suite de Fibonacci, une formule mathématique de récurrence très connue (« The Divine Proportion »). Des instrumentaux métaphoriques et des morceaux chantés plus concrets font de cet opus une curiosité à explorer l’esprit ouvert. On retrouve des titres classiques d’inspiration steppa : l’excellent « Matrameru » ou « Rainbow Children », où Brinsley Forde (Aswad) vient notamment poser sa voix, et d’autres plus expérimentaux. Et c’est ce qui retient l’attention sur ce « State Of Mind » : l’expérimentation. Une première écoute peut donc être perturbante, mais Zion Train incite à réécouter, à se questionner, à entrer dans le jeu de la méditation, notamment avec la présence du violon sur « The Divine proportion », ou avec la Dub Poetry clamée par Jazzmin Tutum sur « Share The Flame ». Le titre « State Of Mind » est tout simplement énorme ; les toasteurs Lua et Dubdadda y apportent une dimension Rub-a-Dub très réussie. Mais, on est un peu plus sceptique quand Zion Train fricotte avec la Drum and Bass, voire la techno, sur des titres comme « The Black River Incident » ou « Orgone Accumulation ». On est carrément surpris lorsqu’on reconnaît la mélodie de « Paint It Black » des Stones sur « Tribute To Shura » et celle de « Eleanor Rigby » des Beatles, jouée au violon sur le très méditatif « Ari Hanta ». Ce qui est sûr, c’est que ce nouvel effort de Zion Train ne laisse pas indifférent. Il ravira sans doute les fans du groupe et attirera certainement des publics en quête de renouvellement.

Tracklist :
Great Leap Forward
Rainbow Children feat Brinsley Forde, Ras Python and Dubdadda
Matrameru
State Of Mind feat Lua and Dubdadda
Semper Augustus
Orgone Accumulation
Share The Flame feat Jazzmin Tutum
The Divine Proportion
The Black River Incident
Ital Stew
Tribute to Shura
Ari Hanta

publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

1.8/5 (40 votes)

  • Currently 3.00/5
3.0/5 Evaluation Reggae.fr
Reggae Radio