Clinton Fearon en tourée
08/10/19 au 03/11/19
Tiken Jah Fakoly en concert
17/09/19 au 14/12/19
Taïro en tournée
22/06/19 au 15/12/19
Bal Jamaïcain - Guest Furybass
20/09/19 - Châteauneuf-de-Gadagne (84)
ParisTown #12
21/09/19 - Paris
Dub Station #67
19/10/19 - Paris
GENERAL TCHEFARY
20/09/19 - ABIDJAN ZONE 4

TJF

Clinton Fearon

Bal jamaïcain

Paris Town

Dub Statioon

Showcase King Stone

Tairo

Parker PLace

Omar Perry The Journey Omar Perry The Journey
12/12/11 - Auteur(s) : Djul

Omar Perry revient avec un troisième album uniquement disponible sur les plateformes de téléchargement, un modèle qui tend à sa développer de plus en plus de nos jours. « The Journey » est un poil plus moderne que les 2 précédents albums d’Omar, même s’il n’oublie pas les racines du Reggae. Et on s’en rend compte dès le début de l’album avec le terrible « Love Inna Mi Heart » que l’on avait déjà découvert il y a quelques mois. Un morceau produit par les Français Bost & Bim sur un recut du riddim « Words Of My Mouth » originellement produit par... papa Lee « Scratch » Perry ! On reconnaît également le « Declaration Of Rights » des Abyssinians sur « I & I Rise » ; plutôt réussi. Quelques featurings avec des anciens : le très moyen « Thinking Of You » avec Earl 16 contraste avec l’excellentissime « Life Ain’t Easy » où Perry partage le micro avec Kiddus I. La rencontre entre les deux artistes est peut-être LA bonne idée de cet album. La voix chaude et posée de Kiddus se marie parfaitement au toast aigu d’Omar, le tout agrémenté d’un mélodica profond... Une perle ! On apprécie également la confrontation avec Anthony B sur un riddim bien plus vitaminé. Deux singjays aux gimmicks entêtants pour une efficacité optimale. Alternant lyrics conscients et chansons d’amour, modernité et ancienneté, Omar Perry peine cependant à installer une réelle vibes. « The Journey » souffre d’une irrégularité qu’on ne connaissait pas chez son auteur – ses deux précédents albums nous avaient pleinement convaincus. Entièrement autoproduit, l’album rassemble 18 titres. Peut-être trop. On aurait préféré qu’Omar se concentre sur les meilleurs morceaux et évite des titres tels que « She Is So Nice », « G.C.T. » et « World Let Us Down » aux riddims fatigants et où Omar a le vocoder facile. Mieux vaut retenir les bons « Eat A Food » et « Rythm Runs Deep » (en combinaison avec Davanna Swwet, une belle découverte) aux riddims lourds et mélodiques. Que l’on se rassure, cet album reste agréable et n’altère en rien l’image et le talent d’Omar Perry. Il n’est certainement pas le premier Jamaïcain à privilégier la quantité à la qualité. Peut-être Omar est-il plus efficace lorsqu’il est encadré par une équipe et conseillé par un producteur...

publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

1.9/5 (40 votes)

  • Currently 3.00/5
3.0/5 Evaluation Reggae.fr
Omar Perry

Omar Perry, né à Kingston - Jamaïque en 1968, a eu le privilège d’avoir comme père ...
01/12/09 - Roots

Omar Perry - Live @ Garance

Les programmations de nos festivals hexagonaux ne cessent de s'étoffer ces temps-ci. On continue ...
19/05/14 - Reportage

Kiddus I & Omar Perry en live à Paris
Une magnifique soirée de reggae organisée par Makasound avec Kiddus I et Omar Perry backé par ...
08/12/09 - Reportage
Reggae Radio