Stick Figure en tournée
07/11/19 au 21/11/19
Max Romeo en tournée
11/10/19 au 06/11/19
Dub Inc - Millions Tour
10/10/19 au 15/12/19
Clinton Fearon en tournée
08/10/19 au 03/11/19
Tiken Jah Fakoly en concert
17/09/19 au 14/12/19
Sinsémilia
23/11/19 - Paris 18
Linval Thompson et Romeo K
07/11/19 - Montpellier

Twinke Brothers

Stick Figure

Max Romeo

Showcase King Stone

Clinton Fearon

Dub Inc

Linval Thompsoon

Tairo

TJF

Sinsémilia

Bilan 2012 #1: Roots & New Roots Bilan 2012 #1: Roots & New Roots
18/12/12 - Auteur(s) : Djul, Elijah et LN

L'année 2012 s'achève. C'est l'occasion de faire le bilan de toutes les découvertes et aventures musicales qui ont peuplé ces 12 derniers mois, et qui ont marqué la rédaction (notre intention n'est pas d'être exhaustifs ni de privilégier un quelconque ordre!). En attendant les Victoires du Reggae 2013, que nous lancerons comme chaque année dans le courant du mois de janvier avec nos nombreux partenaires, nous vous proposons un bilan 2012 roots & new roots (artistes et riddims), ci-dessous, qui sera suivi d'un bilan français, kreyol, et dub ainsi que d'un bilan dancehall (artistes et riddims) et d'un bilan évènements.


PREMIERE PARTIE
ROOTS & NEW ROOTS


ALBUMS


* Jimmy Cliff : « Rebirth » (Zimbabwe) L’année 2012 aura vu sortir beaucoup d’albums en hommage aux fondations du reggae, mais c’est sûrement Jimmy Cliff qui réalise le plus réussi d’entre eux avec un véritable retour aux sources. L’auteur de « The Harder They Come » s’associe avec Tim Armstrong du groupe Rancid pour un voyage au cœur du rocksteady et du ska. Pure revival !

* U-Roy : « Pray Fi Di People » (Soulbeats Records)
Cet autre vétéran nous aura fait fondre en 2012.  Le légendaire deejay s’est entouré d’une pléiade d’invités tous plus prestigieux les uns que les autres. Douze featurings – sur treize morceaux au total – avec notamment Marcia Griffiths, Horace Andy, Chezidek, Harrison « Professor » Stafford, et même Tiken Jah Fakoly et Balik de Danakil pour un trio mémorable.



* Clinton Fearon : « Heart And Soul » (Chapter Two) L’ex-bassiste des Gladiators a eu la bonne idée de reprendre ses morceaux écrits pour le groupe légendaire en mode acoustique. « Chatty Mouth », « Richman Poorman » ou encore « Follow The Rainbow » sont au rendez-vous pour ce qui reste l’un des plus beaux albums de l’année. Guitare, voix, percus... comme quoi, on peut faire beaucoup avec pas grand-chose.

* Busy Signal : « Reggae Music Again » (VP)
Un artiste dancehall qui fait du reggae ! Busy Signal crée la surprise en sortant cet album 100% new roots qui rend hommage aux fondations de la musique jamaïcaine. Produits en majorité par Shane Brown, les morceaux sont tous des perles. Un parfait équilibre entre vintage et modernité qui donne un renouveau essentiel à notre musique préférée.



* Skarra Mucci : « Return Of The Raggamuffin »
(Broken Silence) Encore un coup de cœur de la rédaction qui aura sans doute manqué d’exposition cette année. Pourtant, le Jamaïcain Skarra Mucci sort cet album explosif avec des titres entre old school et new school. Du new roots, du dancehall, du raggamuffin à l’ancienne, des hommages (Gregory Isaacs, Delroy Wilson), tout y est pour séduire un bon paquet d’amateurs de reggae !

* Groundation : « Building An Ark » (Soulbeats Records)
Les Californiens ont  provoqué l'évènement avec un album composé de seulement dix morceaux, parfois surprenant, mais à la qualité indéniable et d'une subtilité sans égale qui auront pleinement convaincu la rédaction. Ils ont placé la barre très haut  !

* SOJA : « Strength To Survive » (VP)
Toujours côté américain, mais cette fois-ci venu de la côte est du continent, le groupe SOJA a fourni un magnifique effort constituant même un tournant dans son histoire, tant le son est plus travaillé, plus abouti, mais aussi différent de ce qu’on a pu connaître du combo yankee.

* Anthony B. : « Freedom Fighter » (Irie Vibration Records)
Retour gagnant pour Anthony B. qui n’avait pas sorti d’album distribué en France depuis une paire d’années. L’association avec les Autrichiens d'Irie Vibrations fonctionne à 100% sur cette bombe new roots pleine d’énergie et de bonnes vibes. Des lyrics conscients et des riddims entraînants... bref de la bonne musique.



* Da Professor : « The Laboratory » (Don Corleon)
Le nouveau protégé de Don Corleon signe un album qui aura fait peu de bruit mais retenu toute notre attention. Avec une voix classée quelque part entre Gregory Isaacs et Gappy Ranks, Da Professor apporte une originalité au reggae avec des riddims rub-a-dub modernes et autres new roots puissants. A noter, les excellents featurings avec Protoje et Ken Boothe. L’un de nos coups de cœur également !

* Charly B: « Forever » (Reggae Europe)
Certainement le plus jamaïcain des artistes français ! Suivi depuis déjà plusieurs années par reggae.fr et après des sorties de singles très réussis, il transforme l'essai avec un album rempli de big tunes! On soutient  !

* Lyricson « Love Therapy » (RKF Production)
Du new roots bien sûr, mais aussi de la soul et du Rn'B, c'est ce qui nous attend dans le dernier album épuré et réussi de Lyricson, sorti tout juste le 3 décembre dernier.

* Anthony Que « Meditation Time » (149 Records)
Le label niçois 149 Records a été très actif cette année, notamment en sortant l'album d'Anthony Que backé pour l'occasion par le Babyclone Band. Plutôt ancré dans des sonorités roots et new roots, l'album propose 15 titres de qualité grâce auxquels l'artiste nous emmène dans son introspection, sa meditation et sa spiritualité profonde.



* Blundetto  « Warm my soul » (‪Heavenly Sweetnesss‬) Il sort un peu du lot de tous le reste des album cités ici, dans la mesure où le multi-instrumentiste nous offre un reggae crossover, avec featurings de premier choix, comme l'Ethiopien Akale Wube, mais aussi Jahdan Blakkamoore (la voix reggae de Noble Society) et le lover Courtney John, dont le morceau plannant "Warm my Soul" nous fait encore craquer.

* Sizzla : « The Chant » (Afrojam) Il n'est pas possible de faire une revue de l'année sans passer par un des nombreux albums de Sizzla. Il en a sorti deux en 2012, dont l'album « In Gambia », mais nous avons préféré « The Chant ». Bien que contenant des morceaux pas toujours tout à fait égaux, il doit être noté cette année.

Auront également été remarqués et appréciés, toujours dans le désordre:
* I-Octane « Crying To The Nation » (VP)
* Positive Roots Band & Rod Taylor & Bob Wasa : « Original Roots » (Rocky Tuff Music)
* Rebellion The Recaller : « In This Time » (Elite Records)
* Winston Reedy & Donkey Jaw Bone : « Make A Change » (Chapter Two)
* Romain Virgo : « The System » (VP)




* Mr Vegas : « Sweet Jamaica » (Mr Vegas Music)
* Tarrus Riley:  « Mecoustic » (Soulbeats Records)
* Marcia Griffiths « Marcia Griffiths and Friends » (VP)
* Ras Daniel Ray & Tu Shung Peng « Ray Of Light » (Ku Shung)
* Black Roots « On The Ground » (Sugarshack Records)
* Professor « Throw Down Your Arms » (Soulbeats Records)
* Soul Sindikate & Dub Trooper « Kingston Nouméa » (Patchwork Productions)


Et côté compilations et autres objets exceptionnels, on aura retenu l'effort renouvelé de VP de nous proposer des coffrets toujours aussi beaux. On pense notamment à « Natty Dread Taking Over » et « Seven Seven's Clash » relatifs à Culture, « Deep Roots Style Observer » et « Live at Tunrtable Club » en hommage à Winston Holness, aka Niney The Observer ou encore « Out of Many 50 Years of Reggae Music », célébrant le cinquantième anniversaire d'indépendance de la Jamaïque. On retient bien sûr la compilation The Bombist vol.3 de Bost&Bim, ainsi que leurs fameux remixes, dont certains nouveaux viennent de sortir, la compilation Crucial Vibes de Skankytone, Reggae Addiction d'Undisputed Records ou encore Reggae Anthology qui vient d'apparaître dans les bacs chez Wagram. On salue aussi la compilation du magazine Vibrations « Jamaica Shines Everywhere » ainsi que la réédition du légendaire « Pave the way » de Pablo Moses (chez Grounded Music).


DECOUVERTES ET REVELATIONS


* Skarra Mucci : L’homme n’en est pas à son coup d’essai. On l’avait remarqué en 2010 avec le terrible « My Sound » sur le « After Laughter Riddim », mais c’est cette année qu’il confirme vraiment son talent avec l’énorme « Return Of The Raggamuffin », son quatrième album (déjà !). Son style mêlant raggamuffin et new roots fera sans doute des ravages en 2013...

* Raging Fyah
: Incarnant le renouveau roots en Jamaïque, le jeune groupe a su séduire le public européen avec un reggae moderne et original profondément spirituel. Leur premier album, « Judgement Day », était sorti en 2011, mais c’est leur prestation au Garance Reggae Festival cette année qui les a clairement révélés au public français.



* Charly B
: son album « Forever » était attendu depuis longtemps. Il nous a pleinement convaincus avec son énergie folle et sa générosité sans limite. C'est autant l'artiste que l'homme que nous saluons.

* Nâaman
: Un nouveau jeune prodige français ! Avec son style proche de Biga Ranx, Nâaman a véritablement fait sensation lors de son passage au Reggae Sun Ska, le propulsant au rang d’espoir confirmé. Associé à son compère Fatbabs, ils distillent un reggae hip-hop qui marque les esprits. On retiendra particulièrement les hits « Skanking Shoes » et « Never Get Back ».



* Virtus : L’Italien a sorti cette année un excellent album en téléchargement libre. « Waiting Fi Di Album » renferme un bon paquet de big tunes aux styles variés. Entre new roots, hip-hop et raggamuffin, le jeune Italien sait surprendre en changeant sa voix en fonction du riddim. Chant ou toast, il sait tout faire. On attend la suite avec impatience.

* Kabaka Pyramid : Le Jamaïcain a fait bonne figure sur un certain nombre de riddims cette année. On se souvient notamment de son superbe duo « High & Windy » avec Sara Lugo sur le « Reggaeville Riddim ». Proche d’artistes tels que Protoje et Chronixx, il commence sérieusement à tirer son épingle du jeu...

* Rod Anton & The Ligerians : du reggae roots, des voix cristallines, le talent des musiciens et des featurings mémorables, c'est la combinaison du premier album de ce combo, intitulé « Reasonin », que l'on a découvert avec grand plaisir.

* Duke Salomon : On n'a pas fini d'en entendre parlé. Ce jeune français est parti seul en Jamaïque pour enregistrer un premier album, à Tuff Gong, et en mode acoustique. On salue l'audace de l'artiste avec « Flowers and Fruits ».

* Obidaya : du spiritual roots made in France et chanté en anglais, dans la lignée et la tradition des groupes vocaux jamaïcains mais avec une pointe de modernité, Obidaya s'est révélé il y a tout juste quelques semaines avec un premier album qui a ravi les amateurs du genre.


RIDDIMS


L'exercice du one riddim, d'origine jamaïcaine, est peu connu des autres styles musicaux. Vous pouvez en découvrir toute l'année dans le cadre de nos news, mais aussi dans notre rubrique dédiée, et surtout pendant l'écoute des Big Tunes Mix que Reggae.fr Sound vous concocte régulièrement. Il est difficile d'en faire une sélection tant il en sort un nombre important chaque année, en Jamaïque et aux Antilles en général, mais aussi en Europe. Allez, on se lance!

* Rock And Come Een Riddim (Dalton Leith Music) : L’une des premières séries remarquées de l’année. On y retrouve l’excellent « Stop Show Off » de Busy Signal, présent sur son album « Reggae Music Again ». Romain Virgo s’en sort aussi bien avec « Mama Say  » et mention spéciale à Torch et son « Word Sound & Power ».

* And The Sun Come Dung Riddim (Tiger Records) : Sherkhan nous procurait aussi un beau riddim en début d'année, featuring Diana Rutherford, Zamunda, Zeno et Terry Ganzie.

* MT 41 Riddim (DreadSquad)
: Le label Polonais de Dreadsquad nous habitue à des riddims de folie. Le MT 41 riddim, crée à base des sons du clavier Casio MT-41, le petit frère du célèbre MT-40 (à l'origine du Sleng Teng Riddim) offre d'excellents tunes, dont celle de Skarra Mucci notamment.

* Royal Flush Riddim (Madrigal Music)
: composé par Foodj et Le Youth, on a retenu comme hit de cette série « Mi Nation » de Wild Life.

* Live In Love Riddim (TJ Records)
: Cette série abrite l’un des autres hits de l’année 2012, l’énorme « Sorry Is A Sorry Word » de Tarrus Riley. Un new roots smooth qui sied parfaitement aux voix de Peetah Morgan, J Boog ou I-Octane. On note également la superbe prestation de Bugle avec « It’s A Journey ».

* Heartless Riddim (Germaica Iberia)
: composé par Heavy Roots, on en retient les tunes de Charly B « Jah Bless » et celui de Onton feat Konshens « Guilty ».

* Stop That Sound Riddim (Irie Ites)
: Après le succès de la combinaison Lutan Fyah & Spectacular « Kill Dem Sound » sortie en 2008, Irie Ites a décidé d'enregistrer d'autres artistes sur le même riddim. On retrouve Perfect & Skarra Mucci, Sizzla, General Levy et plus tard dans l’année, une nouvelle salve avec notamment Bounty Killer et Sugar Roy & Conrad Crystal. Que des sound clash lyrics !

* The Evolution Riddim (Hemp Higher Productions)
: composé par Riga & Jahnaton, Charly B y frappe fort encore une fois avec « Number One Girl ». Jah Rain y offrait  quant à lui un remarquable « Jah Jah Lift Me Up ».

* Rude Bwoy Be Nice Riddim (Maximum Sound)
: Les riddims de Frenchie font toujours des ravages. Cette nouvelle série à la frontière du dancehall nous aura particulièrement ravis avec Yami Bolo (très convaincant cette année), Mr. Vegas et le puissant duo Tarrus Riley et Captain Sinbad.

* Moving Riddim (Di Genious Records)
: composé par Freddie Mcgreggor, on ne pouvait pas l'éviter, notamment avec le hit de Chino « Boom Draw » et l'excellent titre d'Anthony B. (reprise) « Give Praises ».

* Gipsy Woman Riddim (Skyman Selecta)
: Les producteurs français auront frappé fort cette année. Skyman Selecta nous propose cette série new roots sur-vitaminée avec de véritables hits d’Omar Perry, Perfect et une énorme tune de Turbulence   ! Une adaptation moderne et réussie du titre de Milton Henry, où la prestation de Volodia doit aussi être remarquée.

* Raspect Riddim (Oneness Records)
: Mory, le bassiste des Dub Inc., a été très actif cette année et a produit divers riddims remarqués (dont le Rud A Dub Man Riddim) et dont celui-ci sur lequel figure l'énorme  « Lootin' and Shootin' » de Fantan Mojah, non sans rappeler bien sûr « Burnin' and Lootin' » de Bob Marley.

* We Nah Bow Riddim (Boom Shak Records)
: Faire du neuf avec du vieux aura aussi été l'un des mots d’ordre de l’année 2012. ManuDigital signe ici une adaptation taillée pour les sound systems du trop peu connu « Open The Gates Riddim ». La série accueille un hit en puissance de Sizzla et de bonnes prestations de Perfect et C’Daynger.

* Slaving Riddim (Heartical)
:  après avoir sorti une première série de titres posés sur le "Slaving Riddim" de Lloyd Parks en 2005, Heartical nous en offrait une deuxième cette année incluant notamment d'excellentes versions de Joseph Cotton, Zareb ou encore General Levy.

* Words of My Mouth Riddim (The Bombist)
: recut du riddim du cultissime morceau de Sangie Davis, Bost & Bim nous en ont proposé les morceaux d'Earl Sixteen, d'Omar Perry, ainsi que de superbes versions dub et sax.

* Make It Gwan Riddim (Flash Hit Records)
: la première production de ce jeune label français aura fait la part belle aux jamaïcains avec de bons tunes de Skarra Mucci, Pressure, Perfect, Lutan Fyah, Jah Rain... Le label vient de sortir le World Wild Love Riddim.

* Majestik Riddim (Disques Durs)
: le label français produisait un son des Bermudes puissant featuring Tiwony, Féfé Typical, Sylem, Yeahman C, Younggy D...

* House of Rising Sun Riddim (Dub Squad)
: Adapté du titre folk américian du même nom, dont la version la plus connue est celle des Animals, on a vraiment apprécié ce reggae en mode western !

* Digital Love Riddim (Notice Productions)
   : Notice Productions est un gage de qualité. Cette série nous aura une fois de plus séduits avec le retour en studio de Queen I-Frica qui signe un superbe « Tiad A Da Sump Ya ». Le jeune Iba Mahr tire aussi son épingle du jeu avec « Let Jah Lead The Way ».

D'autres riddims auront été remarqués et très appréciés:
* Kingston 13 Riddim (Ranch Entertainment) : Shaggy & Tarrus Riley, Gyptian, J Boog, Rayvon...
* Throw Me Herb Riddim (Hot Coffe Music) : Busy Signal, Gappy Ranks, Randy Valentine...
* Dream World Riddim (Hot Edge) : Sizzla, Beenie Man, Capleton, Trubulence, Lutan Fyah...
* Leggo Di Riddim (Maximum Sound) : Cecile & Slim Smith, Tarrus Riley, Christopher Martin...
* The Possessed Riddim (Necessary Mayhem) : Tarrus Riley, Jah Mali, Million Stylez.
* Rockfort Rock Riddim (Lifeline Music) : Protoje, Romain Virgo, Peetah Morgan, Exco Levi...
* Bellyfull Riddim (Fury Bass) : Yami Bolo, Virtus, Million Stylez.
* Reggaeville Riddim (Oneness Records) : Sizzla, Tarrus Riley, Kabaka Pyramid & Sara Lugo...
* The Return Riddim (Juke Boxx) : Morgan Heritage, Assassin, Busy Signal, Romain Virgo...
* Jump Up Riddim (Weedy G Soundforce) : Skarra Mucci, Perfect, Top Cat...
* More Spiritual Riddim (Green Lion Crew) : YT, Mr. Williamz, Million Stylez, Kabaka Pyramid...
* The Downtown Riddim (Riddim Wise) : Turbulence & I Shenko, Sizzla, Lutan Fyah,   Prince Koloni...
* Dutty Foot Riddim (Tiger Records): Lutan Fyah, Diana Rutherford, Norrisman...
* Angel Wings Riddim (Samdiggy) : Pressure , Junior Kelly, Perfect, Natural Black…
* Game Theory Riddim (Jungle Josh Records): Ginjah, Cornadoor & Pinchers…
* Trippin Riddim (Itation Records) composé par Dean Fraser: Turbulence, Sizzla, Fantan Mojah, DellyRanx …
* Sweet Music Riddim Vol. 2 (7 Seals Records) : Difanga, Yeahman'C, Taïro, Féfé Typical ou Avaran.

Retrouvez aussi dans notre rubrique magazine: un un bilan français, kreyol, et dub , un bilan dancehall (artistes et riddims) un bilan évènements.

publicité
commentaires
le 19/12/12 par foodj
Big !!!
le 22/12/12 par SpiritualRebirth
En cette fin d'année, la révélation est pour moi OBIDAYA. Musicalement et vocalement très riche. J'ai pu les voir en concert début décembre, et ils ont fait le show !! Même une petite groundation nayabinghi à 11 musiciens, c'était vraiment pur. L'album est une pépite, disponible chez Patate Records...Je vous les recommande ! Pour couronner le tout, ils font la première partie de Don Carlos le 3 février....du lourd en perspective. Amateurs de roots reggae, ne passez pas à coté !

2.2/5 (47 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
U-Roy
U-Roy créa une nouvelle forme d’expression chantée et il ne serait pas vanité d’affirmer qu’il est ...
22/03/04 - Roots
Interview Reggae Addict - U-Roy

Les légendes jamaïcaines se prêtent aussi au jeu de l'interview Reggae Addict. Aujourd'hui c'est ...
01/03/18 - Reportage

U-Roy in Africa !

U-Roy était l'une des têtes d'affiche du dernier Abi Reggae Festival en Côte d'Ivoire ...
27/12/17 - Reportage

Reggae Radio