No Logo BZH
09/08/19 au 11/09/19
Reggae Sun Ska #22
02/08/19 au 04/08/19
Bagnols Reggae Festival
25/07/19 au 27/07/19
Sinsémilia en tournée
13/04/19 au 23/11/19
Natty Jean & Conquering Sound
14/03/19 au 21/03/19
Glen Washington & The Ligerians
06/04/19 - Blanc-Mesnil
Averne Reggae Festival
03/05/19 - Brassac les Mines
REGGAE UNITED-PARIS
06/04/19 - PARIS

The Gladiators

Glen Washington

Averne Reggae Festival

Natty Jean

Shake the town

Reggae United Paris

Sinsémilia

Bagnols Reggae Festival

RSS

No Logo BZH

Dennis Brown Tribute @Kingston Dennis Brown Tribute @Kingston
04/04/13 - Auteur(s) : Sarah Brody, traduction par Djul; Photo: Errol Mitchell

Une légère brise et un temps à moitié couvert sur la belle Jetée Victoria, tel était le cadre du concert Dennis Brown Tribute, le dimanche 17 mars 2013 à Kingston. Organisé dans le cadre du fameux Reggae Month, ce concert a finalement eu lieu après trois reports de dates. Un évènement qui nous a permis de mesurer la popularité intacte de ce personnage, disparu en 1999. Accueillant aussi bien de jeunes chanteurs en devenir que des artistes foundation, le Dennis Brown Tribute pouvait se targuer de la venue de Beres Hammond, Cocoa Tea , Junior Reid, Ken Boothe et bien d'autres artistes à découvrir dans ce compte-rendu de Sarah Brody, en direct de Kingston !


©Errol Mitchell

Le concert commence à l’heure et démarre sur les chapeaux de roue avec un magnifique coucher de soleil au dessus de la mer. Des selectors jouent quelques-uns des tubes de D.Brown, de “Silhouettes” à “Promised Land”. Des vendeurs à la sauvette se pressent pour nous vendre toutes sortes de babioles allant des cacahuètes aux cartes de téléphone. Ça fait partie de l’ambiance des concerts jamaïcains. On peut rester à un endroit sans bouger et ne manquer de rien !


©Errol Mitchell

Alors que des percussionistes nyabinghi embellissent la scène de leur présence, le backing band entâme un medley des chansons de Dennis Brown pour mettre tout le monde dans l'ambiance. Le show démarre bien avec de jeunes artistes conscients comme Jah9 à la présence incroyable. Toots Hibert, Prophecy et Dean Fraser font eux aussi des passages mémorables.


©Errol Mitchell

Kiddus I reçoit un accueil très positif du public, accompagné par Ras Michael au tambour sur “Africa We Want To Go” et “None A Jah Jah Children”. On enchaîne avec Duane Stephenson qui entonne tout sourire le “Here I Come” de Dennis, de sa voix douce et suave. Beaucoup de beau monde défile sur scène et la jetée commence à se remplir tandis que se succèdent Mikey General, Chuck Fender ou encore Iba Mahr qui nous séduira avec son “Will I Wait” et un superbe “No Man Is An Island”. Aux alentours de 21h30, on entend des “One Blood” provenir de derrière la scène. Junior Reid arrive avec son tube incontournable et nous le sert également en version hip-hop. Il nous quitte sur le tout aussi puissant “This Is Why I'm Hot”.


©Errol Mitchell

Après un rapide changement de plateau, le très populaire Chronixx débarque sur le tube de Dennis Brown, “Love Has Found Its Way”. Il mettra littéralement le feu avec un petit segment dancehall, dont le remarquable “It A Burn”. Après ce passage, on prend réellement conscience que Chronixx est l'un des artistes les plus talentueux du moment en Jamaïque. Pas le temps de souffler et son accolyte Protoje surenchérit avec “Kingston Be Wise” ! On vous laisse imaginer les réactions sur la jetée Victoria...
Le reste de la soirée s'annonce plus roots. On entre dans la partie “légendes” du concert. C'est Errol Dunkley qui ouvre le bal. L'un des artistes qui a côtoyé Dennis Brown sur des tournées dans les années 70. Mr Dunkley rendra hommage à son ami bien sûr, mais aussi à Alton Ellis, Sugar Minott et Gregory Isaacs. Il clôture sa prestation sur le délicat “Black Cindirella”.


©Errol Mitchell

C'est ensuite au tour de Ken Boothe, une des influences de D. Brown, de prendre le micro. Il entâme son set avec un vibrant “Happy Birthday to the Crown Prince of Reggae”. Puis il nous offre ses hits “When I Fall In love” et “Puppet On A String”.
Vers 23h30, un grand ami et co-auteur de Dennis vient illuminer la scène de ses danses et facéties captivantes. Il s'agit de Big Youth. Il lâche des citations de D. Brown de-ci de-là sans manquer de placer ses hits “Dread Inna Babylon” et “Hit The Road Jack”. Les Heptones sont aussi de la partie. Avec leurs harmonies parfaites, ils parviennent à rester modernes malgré leur longévité avec des tubes comme “Party Time” et “Book Of Rules”.


©Errol Mitchell

Puis la foule devient hystérique aux premières notes de “I Feel Good”. La superstar Beres Hammond commence sa prestation.  Il parle de longue minute sur la grandeur de Dennis Brown et distribue ses titres avec énergie : “Tempted To Touch”, "Step Aside” ou “Double Trouble”. Beres invitera même Cocoa Tea pendant son set. Ce dernier, qui n'était pas annoncé sur l'affiche, interprète son hit “Tune In” en duo avec Beres, déclanchant les cornes de brume pour la première fois de la soirée. Puis, les surprises continuent avec l'arrivée de Jah Cure pour un court mais émouvant “Longig For” et un sexy “Unconditional Love” avec Beres. Cocoa Tea revient pour “She Loves Me Now” et le final est au-delà de nos espérances avec tout ce beau monde auquel se joint Richie Stephens pour interpréter le “Stay At Home” de Dennis Brown !


©Errol Mitchell

La soirée fut fabuleuse en tous points. Des découvertes, des souvenirs et des surprises ! Sûr que de là où il est, Dennis Brown aura été fier de recevoir un tel hommage.

publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

2.0/5 (37 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
Dennis Brown

Dennis Brown mérite bien le surnom que son peuple lui donna « The crown Prince of ...
09/05/12 - Roots

Dennis Brown Reggae Sunsplash 1991

VP ressort de vieilles images! Dennis Brown au Reggae Sunsplash, Montego Bay, en juillet 91!

...

30/01/12 - Reportage
Dennis Brown The Crown Prince of Reggae
VP Records et Reggae.fr vous font découvrir quelques images du DVD bonus qui sera inclus dans ...
12/11/10 - Reportage
Reggae Radio