Danakil en tournée
31/08/18 au 08/12/18
WISTON MCANUFF + FIXI
13/10/18 - LE BLANC-MESNIL
FAT FREDDY'S DROP
13/10/18 - Paris
Paristown #7
29/09/18 - Paris
Toots And The Maytals
02/10/18 - Paris

Toots

Daddy Mory

Anthony B

Winston Fixi 2PC

Fat Freddys Drop

Baco Records Festival

Danakil Tour

Out of many, One Shaggy - interview Out of many, One Shaggy - interview
15/10/13 - Auteur(s) : Nounours (interview préparé avec Ju-Lion)

L’un des artistes jamaïcains les plus connus au monde nous livrait récemment son nouvel album « Out of Many, One Music ». L’artiste aux 20 millions de disques vendus et à la belle brochette d’albums et de titres classés n°1 des charts partout dans le monde nous revient en mode 100% reggae avec cet opus en collaboration avec les légendes Sly Dunbar et Robbie Shakespeare.
Tous ceux qui avaient trop vite délaissé Mr Bombastic en le qualifiant d’artiste ayant viré pop seront en tout cas jugés coupables après l’écoute de ce magnifique album ! La démarche n’est pas sans rappeler celle d’autres artistes comme Busy Signal et son « Reggae Music Again » ou encore Mr Vegas avec « Sweet Jamaica ». Une production soignée –quel euphémisme quand on voit que celle-ci est assurée par Sly & Robbie, Lenky Mardsen et Sting International- qui montre toute l’authenticité et la créativité de Shaggy et rend ses lettres de noblesse au reggae. La patte Taxi y est pour beaucoup et on reconnait vite des riddims mythiques retravaillés, à commencer par le « Sitting and Watching » de Dennis Brown pour le hit  « Fight This Feeling » en duo avec Beres Hammond. Personne n’a pu échapper cette année à ce big tune qui a remis le lovers rock au goût du jour ! Le deuxième extrait de l’album est également déjà en tête des charts : « You Girl », sur lequel on retrouve la star du R&B Ne-Yo. Dix featurings sur treize titres, cela peut faire beaucoup, mais la recette fonctionne à merveille : les invités, noms prestigieux et jeunes artistes confondus, sont largement à la hauteur et la fameuse voix de baryton de Shaggy vient rehausser le tout avec sa vibe unique sur chaque titre. On pull up obligatoirement « Like Never Before » dès qu’on entend Cocoa Tea sur cette terrible reprise du Tune In Riddim, on craque pour le refrain entêtant de « Deadly Love » où il faut compter sur Peetah Morgan et Tessane Chin, et on se laisse volontiers entraîné par le rythme ska de l’excellent « If U Slip U Slide » où la voix puissante de la chanteuse Melissa Musique donne la réplique à Shaggy. On use et abuse également de l’autre titre ska - attention, du très lourd - « Crazy »,  où les voix de Damian Marley et Shaggy contrastent avec celle de la jeune Chioma et s’unissent pour dépeindre une vision plutôt sombre de l’humanité, cuivres et orgue à l’appui. On retrouve également Chronixx sur « Bridges », Tarrus Riley sur « My Duty », et Shaggy tout seul (quand même !) sur trois titres dont le très bon « Money and Friends » qui sent le vécu.



Un album à écouter et réécouter et qui restera sans doute dans les annales, comme le souhaite Shaggy, que Reggae.fr a rencontré au détour d’une journée de promotion bien remplie sur la capitale pour discuter un peu de cet album et prendre la température avant le show du 20 octobre prochain au Bataclan. On big up Party Time au passage pour son accueil lors de cette journée promo de l'artiste. Entretien:

Reggae.fr : Pourquoi as-tu choisi de reprendre la devise nationale de la Jamaïque pour le titre de cet album ?
Shaggy: On a choisi ce titre parce que c’est un pur produit jamaïcain. Une collaboration entre Sly & Robbie et Shaggy, qui  figurent parmi les artistes et producteurs légendaires. « Out of Many, One Music », ça reprend aussi le sens de la devise : différentes personnes, de différentes origines et couleurs ont collaboré sur cet album.

Justement, comment cette collaboration avec Sly & Robbie s'est-elle passée ?
Je les connais depuis longtemps et je les admire. On était en tournée ensemble, et à la fin de la tournée on s’est dit qu'après avoir été ensemble sur scène pourquoi pas faire un album ensemble. Ça s’est décidé comme ça et on l’a fait.

Comment avez-vous travaillé ensemble? Ils t’ont proposé des riddims, ou tu avais une demande précise ?
On a vraiment travaillé ensemble. Ils sont venus  dans ma maison à New York, ils sont restés une semaine, on a fait une bonne douzaine de morceaux puis sont partis. On a repris le projet près d’un an plus tard, on a travaillé en Jamaïque et on a fait encore une dizaine de sons, et on a encore laissé ça un peu en stand by jusqu’au début de cette année, en janvier, où on a tout finalisé.



Sur les 13 morceaux de l’album, on retrouve 10 featurings! C’est un peu un « Shaggy and Friends », non ?
(Rires) Certains le verront comme ça oui. Mais ce n’est même pas un album de Shaggy, c’est  « Sly & Robbie présentent Shaggy ». Donc c’est vraiment un album collaboratif. Et avec plein d’invités.

« Fight this feeling » avec Beres Hammond est déjà un hit. Peux-tu nous parler de ce featuring ?
On a toujours voulu faire un son ensemble avec Beres, avant même que ce projet démarre. Je suis content d’avoir ce son sur l’album,  « Fight This Feeling »  devait être simplement un single. Avec le temps et en retravaillant le mix avec Sting International, qui coproduit l’album, on s’est rendu compte que cette chanson avait quelque chose de spécial, et que c’était vraiment le morceau idéal à présenter en premier, pour le public.



Tu as aussi Chronixx sur l’album, dont la côté de popularité a explosé en Jamaïque…
Chronixx est l’une des nouvelles sensations venant de Jamaïque, et elle est très positive. J’aime ce qu’il fait, ce qu’il représente et surtout ce qu’il apporte à la musique. C’est un bon artiste. Des mecs comme Konshens et Protoje, chacun dans sa vibe, sont très bons aussi. Et tu as bien sûr Morgan Heritage et Tarrus Riley qui font de la bonne musique, et c’est ce qu’on cherche.

Et ta chanson préférée de l’album ? Ou en tout cas la plus spéciale pour toi ?
Ah ça c’est trop dur (rires) ! Je ne  peux pas te dire.  Ça change tous les jours. Aujourd’hui par exemple c’est « If You Slip You Slide », la première piste de l’album. C’est mon son du jour, jusqu’aux prochains jours où je trouverai de quelle autre chanson je tombe amoureux.

Tu es principalement un artiste dancehall, même si on t’a déjà entendu dans des registres hip-hop ou reggae. Cet album est 100% reggae. C’est le nouveau Shaggy ?
Non ! Ça représente juste où j’en suis maintenant, et comment je me sens actuellement. Avec Sly & Robbie, j’ai voulu faire quelque chose de classique et intemporel. Un album reggae qui deviendrait un classique, que je pourrais jouer en live et dont je serais satisfait.

Tu penses que c’est important de revenir davantage au reggae dans la musique jamaïcaine actuelle ?
C’est le cœur de ce que nous sommes et de notre culture. Quoi qu’il arrive, qu’on le veuille ou non, ce sera toujours présent.

Tu as créé cette année un nouveau label, Ranch Entertainment…
Oui, j’avais Big Yard avant, sur lequel on a sorti beaucoup de chansons dont des succès comme « Church Heathen », « Slow Motion » de Kartel, « Bonafide Girl », l’album « Intoxication »…  Après tout ce temps et ce travail créatif, je me suis embrouillé avec mon manager, j’ai décidé de me sortir de cette situation et de commencer quelque chose de nouveau.

Avec quels artistes vas-tu travailler au sein de ce label?
Avec des personnes qu’on retrouve sur l’album, comme Chioma, Melissa Musique, Jimmy Crozier… Avec aussi bien sûr les suspects habituels (rires) Red Foxx et Rayvon, ces mecs sont toujours présents ! On travaille aussi avec d’autres artistes établis comme Agent Sasco (Assassin), Konshens, et d’autres encore quand on fera des séries. On est ouverts, mais j’aime travailler avec des nouveaux artistes incroyables.

On te verra dans quelques jours sur scène en France, à Paris, accompagné de Sly & Robbie et également Rayvon. Que peut-on attendre de ce concert ?
Beaucoup d’énergie et des bonnes vibes ! Je commence la tournée demain en Allemagne, et les répétitions ont montré des choses très intéressantes. Avec la vibe de Sly & Robbie en plus !

Un dernier mot pour les lecteurs de Reggae.fr ?
A tous ceux qui supportent Shaggy depuis des années, respect et merci beaucoup. Merci aussi pour votre amour de notre culture et notre musique. Pour ceux qui écouteront « Out Of Many, One Music », j’espère qu’il vous plaira autant que ça m’a plus de le faire. Continuez à faire vivre la musique, amusez-vous et gardez le sourire.

publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

2.2/5 (48 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
Shaggy

Tout le monde connaît Shaggy. Car à moins d’être sourd ou de ne pas écouter ...
27/01/12 - DanceHall

Shaggy & Sting - Don't Make me Wait

On avait découvert le premier single né de la rencontre entre Shaggy et ...
07/02/18 - Clip

Shaggy - Up Up Up

Suivez Shaggy en tournée avec son groupe dans le clip de Up Up Up, ...
08/01/18 - Clip

Reggae Radio