Clinton Fearon en tourée
08/10/19 au 03/11/19
Tiken Jah Fakoly en concert
17/09/19 au 14/12/19
Taïro en tournée
22/06/19 au 15/12/19
ParisTown #12
21/09/19 - Paris
GENERAL TCHEFARY
20/09/19 - ABIDJAN ZONE 4
Dub Station #67
19/10/19 - Paris
Bal Jamaïcain - Guest Furybass
20/09/19 - Châteauneuf-de-Gadagne (84)

TJF

Clinton Fearon

Bal jamaïcain

Paris Town

Dub Statioon

Showcase King Stone

Tairo

Parker PLace

Abdoul Jabbar Abdoul Jabbar 'Wali'
04/12/13 - Auteur(s) : Ju-Lion

L'Hexagone s'ouvre enfin plus aux artistes africains ! L'année 2013 aura vu plus d'un disque traverser la méditerranée pour venir se loger dans les oreilles françaises et c'est tant mieux. Nouvelle découverte donc avec Abdoul Jabbar qui débarque de Guinée et nous livre l'album « Wali » enregistré à Conakry. Du reggae africain avec tout ce que ça comporte : bonne humeur, engagement, spontanéité, entrain et dénonciation. Jabbar s'en prend à l'excision avec simplicité et honnêteté sur le titre « L'Excisieuse » où il demande sobrement à cette dernière de ranger ses outils. Une simplicité qu'on retrouve dans « Si J'étais Marley », quand le chanteur se met dans la peau du Roi du reggae. La voix de Jabbar, un peu singulière certes mais parfaitement maîtrisée, offre de belles mélodies sur des riddims reggae aux rythmes bruts discrètement embellis par les instruments traditionnels africains. Jabbar affirme son identité en s'exprimant en dialectes africains comme le soussou, le malinké ou le poular, mais n'oublie pas le français, rappelant ainsi la diversité culturelle présente dans son pays. Il s'autorise une petite ganja tune avec « Mari Juana », chose plutôt rare chez les artistes du continent diffusés chez nous, et revendique son mode de vie sur un « Rastaman » énergique où l'on croirait presque entendre son compatriote Takana Zion. « Africa Sigui » ou « Bidhoma » offrent quant à elles des atmosphères plus posées. Abdoul Jabbar invite deux  autres chanteurs à le rejoindre sans chercher à s'afficher à côté de stars du reggae. Ce sont sans doute ses amis Mohamed Camara et Djéré Fouta qui l'accompagnent respectivement sur « Amouce Sotoma » et « Dhabere ». L'album « Wali » est en fait très diversifié tout en restant cohérent et unitaire. Les contradictions sont parfois pleines de sens et Abdoul Jabbar nous le prouve de la meilleure des manières : en musique !


 

publicité
commentaires
le 12/06/14 par IAM
Fier de toi Jabbar

2.7/5 (45 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
Reggae Radio