Stick Figure en tournée
07/11/19 au 21/11/19
Max Romeo en tournée
11/10/19 au 06/11/19
Dub Inc - Millions Tour
10/10/19 au 15/12/19
Clinton Fearon en tournée
08/10/19 au 03/11/19
Tiken Jah Fakoly en concert
17/09/19 au 14/12/19
Dub Station #67
19/10/19 - Paris
Sinsémilia
23/11/19 - Paris 18
Linval Thompson et ROMEO K
07/11/19 - Montpellier

Twinke Brothers

Stick Figure

Max Romeo

Showcase King Stone

Clinton Fearon

Dub Inc

Linval Thompsoon

Tairo

TJF

Sinsémilia

MFJ #1: The Home Of Tessanne MFJ #1: The Home Of Tessanne
28/03/14 - Auteur(s) : Nounours

[ndlr: MFJ, pour Mood For Jamaica, est le nouveau rendez-vous proposé par Nounours sur Reggae.fr. Un billet d'humeur, une note d'humour, ou tout simplement un article, une chronique ou un dossier, appelez ça comme vous le voulez, de toute façon… elle y écrira ce qu'elle voudra !]

MFJ #1 : The Home Of Tessanne

La première chose que j’ai vue à Kingston fut aussi la dernière : cet énorme panneau à la sortie de l’aéroport. L'opérateur Digicel qui met à l’honneur Tessanne Chin avec son portrait géant et l’inscription « The Home of #TeamTessanne ». Quelques jours avant mon arrivée, la chanteuse remportait le fameux télé-crochet américain « The Voice », provoquant l’euphorie générale sur l’île avec laquelle j’avais trois semaines pour faire connaissance.


Mes mots ne seront pas assez forts - et votre temps libre pas assez long - pour que je puisse vous raconter  tout ça en détails, alors appuyons sur « avance rapide ». Après m’être retrouvée juste devant la scène du Sting au bord des larmes – l’émotion d’esquiver le streaming pour cette année - après avoir traversé des paysages à couper le souffle, partagé des moments avec des gens incroyablement gentils et ouverts, après avoir vu toutes les parties de mon corps tatouées "like a coloring book" par les moustiques, après différentes aventures et péripéties, me voici déjà la veille du retour. Le dimanche 12 janvier au matin, dans la discussion avec un vendeur à Down Town, j’apprends totalement par hasard la tenue le soir même du concert gratuit organisé en l’honneur de Tessanne Chin avec beaucoup d’artistes. De retour dans notre quartier, l’information est confirmée par le journal que Bernard « Satta » Collins a l’habitude d’acheter et de nous prêter.  Pardon ? La légende de The Abyssinians, oui tout à fait, qui m’a même offert des fruits pour mon premier petit déjeuner en Jamaïque. La chance, je sais.

Le soir du 12 janvier, me voici donc sur le bien nommé Ocean Boulevard où la foule est incroyablement nombreuse. Des milliers et des milliers de personnes sont venues, il y a des gens partout : sur l'avenue, au bord de l'eau, sur les toits des immeubles, par les fenêtres...  Je tente de me frayer un chemin pour approcher de la scène pendant que Jah Bouks est acclamé pour son "Call Angola".
Digicel, qui avait offert un accueil royal à la chanteuse à son retour sur l'île (le jet privé y est pour beaucoup), organise l’événement et fait là encore les choses en grand : le concert est digne des plus grands shows ! Tout y est : écrans géants, podiums, animations variées (danseurs, dub poetry...) et le sound system Renaissance Disco pour assurer pendant les coupures ! Sans oublier les deux présentatrices dont la charismatique Miss Kitty avec son fameux gimmick.


© Bryan Cummings, Jamaica Observer

Alaine, Chris Martin et Protoje se succèdent sur scène, mais celui qui commencera vraiment à secouer la foule, c'est Jah Cure. Sa cote de popularité ne souffre semble-t-il jamais, il est encore et toujours le chouchou de ces dames, et son "Unconditional Love" prend un énorme forward.
Après Tifa et son dancehall énergique, Wayne Marshall, le beau-frère de Tessanne, prend possession de la scène. Il nous offre "I Know", "Overcome" sur le Diwali Riddim pour les nostalgiques, et "Stupid Money", que j'aurai beaucoup entendu pendant mon séjour. Son fils de 8 ans, Giomar, s'occupe du refrain et rejoint son père sur scène.
Un autre artiste est aussi en featuring et débarque à son tour: Assassin aka Agent Sasco. J'en jette presque mon portable par terre. Ceux qui me connaissent ont eu vent de l'amour que je lui porte. Et vous aussi désormais.

Wayne Marshall conclut par l'énorme  "Go Hard" qui en version studio réunit 7 artistes. Sur scène, il y en aura 3 : Marshall et Sasco sont rejoints par, grosse surprise, Damian Marley ! Il lâche son couplet fatal et nous gratifie même d'un "Welcome To Jamrock". Jouissif.
Sasco est laissé seul pour "Hand Inna Di Air" et l'énorme "Almighty Protect Me" repris en chœur par le public, puis Shaggy vient clore ce défilé d'invités avec notamment "Church Heathen" qui n'a rien perdu de son efficacité à faire bouger le public !

Un silence s'installe ensuite et l'excitation monte. J'observe les visages autour de moi. Des danseuses croisées aux soirées branchées "Uptown Mondayz" aux anciens aperçus à Rae Town : tous les âges, tous les publics, toutes les classes sociales sont réunies et unies pour faire honneur à la chanteuse, véritable fierté nationale.
Tessanne Chin arrive et commence par "The Reason", une pluie de confettis est lancée tandis que la voix s'élève, puissante et merveilleuse.  Elle interprète ensuite "Try", la reprise de Pink choisie pour son premier passage dans The Voice.

Son show est entrecoupé par un discours du maire de Kingston, Angela Brown Burke, qui lui remet une médaille d'honneur après avoir rappelé son parcours.  La chanteuse de 29 ans est née et a grandi à Kingston, et a baigné dans la musique depuis toute petite puisque ses parents sont des musiciens. Sa sœur Tami est également une chanteuse connue. Tessanne a assuré des premières parties pour une liste impressionnante d'artistes, et a été pendant plusieurs années la choriste de Jimmy Cliff sur ses tournées mondiales. Elle n'en était pas à son premier coup d'essai avec The Voice et son premier album intitulé "In Between Words" est sorti en 2010. Il contenait plusieurs titres connus sortis entre 2006 et 2008  dont "Black Books" et "Messenger", qu'elle chante ce soir. Elle a aussi été remarquée sur plusieurs featurings avec Busy Signal, Protoje, ou encore Shaggy.

Tessanne interprète maintenant sa reprise de "I Have Nothing" de Whitney Houston. Le résultat est à couper le souffle, la chair de poule s'invite et je peine à croire que j'entends une voix aussi belle, là, en live & direct. La chanteuse remercie plusieurs fois le public, qui l'a énormément soutenue pendant la compétition, et lui déclare son amour, en pleurs. Ma voisine pleure aussi, et ça me donne finalement envie de pleurer. Trop d'émotion. Miss "Bread & Butta" termine sur son premier hit, "Hideaway", et le public explose, tout comme le beau feu d'artifice au-dessus de la scène – transition TROP facile, pardon.

On avait déjà pu le remarquer :  le peuple jamaïcain accorde une grande importance à ses héros, qui lui offrent bonheur, fierté et espoir. Tessanne Chin peut être ajoutée à la liste. Métisse jamaïcaine, chinoise et anglaise, la jeune femme colle parfaitement à la devise nationale « Out of Many, One People ». Et, comme l'a souligné Madame le Maire, sa musique évite tous les clichés habituels et montre l’île sous son plus beau jour.



Son album devrait sortir dans le courant de l'année. En attendant, Tessanne a été invitée à chanter au concert Women of Soul à la Maison Blanche devant les Obama  - rien que ça - et est d'ores et déjà annoncée comme la tête d'affiche du Reggae Sumfest cet été. On s'en réjouit pour elle, mais impossible ici de résister à la tentation de citer Kabaka Pyramid qui chante dans "Versatile" :

"The masses never recognize Tessanne Chin
 Until she enter the voice contest and win
 She have music inna her bone, and her flesh and skin
 Longtime she ready fi salute Sumfest and Sting"

(La masse n'a jamais considéré Tessane Chin/Jusqu'à ce qu'elle entre à The Voice et gagne/Elle a la musique dans son sang, sa chair, sa peau/ça fait longtemps qu'elle est prête pour le Sumfest et le Sting)

Je n'aurai pas dit mieux. La première chose que j’ai vue à Kingston fut aussi la dernière : cet énorme panneau à la sortie de l’aéroport.
#TeamTessanne



publicité
commentaires
le 28/03/14 par krazy
je dois avouer que je ne comprends pas non plus pourquoi Tessanne Chin n'est reconnue que depuis qu'elle a fait The Voice.... Je la préfère largement à sa soeur mdrrr dont j'ai entendu parler plus souvent
le 28/03/14 par Hey
@Krazy: Parce qu'elle a fait quelque chose d'important. Aussi Tessanne est beaucoup plus célèbre / entendu que Tami a jamais été. Sans manquer de respect à Tami, car elle est aussi grande, mais La Voix a Tessanne une exposition beaucoup plus que Tami jamais obtenu avec Akon. Et honnêtement, Tessanne est un meilleur chanteur.

1.9/5 (53 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
Damian Marley

Le plus jeune fils de Bob Marley porte haut le flambeau de son père ...
30/03/15 - DanceHall

Skip & Damian Marley - That's Not True

Skip Marley, fils de Cedella et petit fils de Bob, retrouve son oncle Damian ...
16/05/19 - Clip

Damian Marley - Autumn Leaves

Damian Marley est capable de signer des balades bouleversantes à la mélancolie tangible. La ...
19/09/18 - Clip

Reggae Radio