Reggae Sun Ska
07/08/20 au 09/08/20
Bagnols Reggae Festival
23/07/20 au 26/07/20
Reggae Party Tour
15/04/20 au 16/04/20
Zion Town
06/03/20 au 07/03/20
Reggae Party Tour
15/04/20 - Beauvais
Reggae Party Tour
16/04/20 - Montpellier
Paris Reggae Club
20/03/20 - Paris

Reggae Party Tour

Zion Town

BRF

RSS

Mighty Eartg

I & I Livity I & I Livity 'Evolution'
16/11/14 - Auteur(s) : Amélia & LN

Cinq ans après l'enregistrement de son premier maxi intitulé « Resist », le groupe I&I Livity - tout droit venu des Landes - revient avec un premier album, « Evolution », produit par Khanti Records, tout jeune label créé cette année avec The Banyans (d'ailleurs présent sur l'album par le biais de son chanteur Devi sur « Devil Down »). Prônant un « upfull reggae » fait de métissage à la fois ethnique et musical, I&I Livity a forgé son identité en s'inspirant de grandes voix du reggae telles que Third World, Steel Pulse ou encore Groundation, dont les accents se font sentir tout au long de cet opus. Celui-ci s'ouvre avec « True Way », un titre aux accents dub marqués qui distille un texte militant, chanté en anglais et français. « Warrior » allie force et maîtrise musicale, combinant lyrics engagées et choeurs mélodieux. « Better Will Come » marque une pause roots : trois minutes trente de positive vibrations, direction les vertes campagnes jamaïcaines (ou landaises, c'est selon!). Le voyage se poursuit avec un titre dans la pure tradition rasta, « Let Jah be Praised » introduit sur une rythmique nyabinghi. « Les Grands Hommes » et « Real Change » procurent à la fois des vibes militantes et positives à nouveau. Retour au dub des origines avec « We A One », sur la rythmique de « Sun Is Shining ». Là encore I&I Livity affiche un style original et métissé : passant du reggae au dub, « Evolution » se présente comme un cocktail juste et savoureux.  L'opus se clôt sur un titre posé en français, « Méditer » qui résume la philosophie d'I&I Livity et qui donne irrépressiblement envie de relancer l'album pour en apprécier toute la richesse.

Sur ce, rencontre avec Shanka, chanteur du groupe, pour parler de leurs aspirations et inspirations.

Reggae.fr : Peux-tu nous présenter I&I Livity ?
Shanka : Nous nous sommes rencontrés par les hasards de la vie même si pour moi, il n'y a pas de hasard ! J'ai rencontré Joy, bassiste, on a échangé deux ou trois mots et l'aventure a débuté... Cho et Saïmon, guitaristes,  se sont très vite greffés au projet... Petit à petit, la famille a grandi, évolué, ses fondations se sont renforcées avec l'arrivée de Tight à la batterie, et Alban, aux claviers, pour enfin trouver son équilibre en 2009. Val et Creamy ont bossé les choeurs de leur côté avant de nous proposer de rejoindre le crew et c'est naturellement qu'elles se sont imposées et ont trouvé leur place ! Nous sommes donc 8 à partager la même passion !

Quelles sont vos influences premières ?
Nous sommes tous, avant tout des grands fans de reggae music ! C'est l'amour commun de cette musique qui nous a rassemblé. Nous avons tous été bercés forcément par les grands classiques, influencés par Bob Marley & The Wailers, Peter Tosh, Burning Spear, The Gladiators, Steel Pulse et tant d'autres. Des artistes plus récents aussi comme Luciano, Morgan Heritage. Chacun est cependant arrivé dans le groupe avec ses propres expériences, cursus et inspirations musicales, si bien que nous mêlons des touches de jazz, d'électro, de rock. Nous restons très ouverts et attentifs à ce que l'un ou l'autre peut apporter d'original, nous ne nous fixons pas de limite dans la composition de nos morceaux.

Comment travaillez-vous justement tous ensemble, tant au niveau des textes que de la composition ?
Encore une fois, nous n'avons pas véritablement de recette, de limite, de manière fixe de composer. J'écris tous les textes, et la musique est travaillée par tous les membres d'I&I Livity. Je peux travailler en amont avec quelques membres en acoustique avant de proposer le morceau au reste du band. Le groupe peut aussi bien me proposer un riddim, du moins une base, et je bosse un texte sur l'instru. Il m'est même arrivé en pleine répétition de gratter des lyrics en même temps que les autres laissent leurs inspirations guider leurs mains, leurs doigts ! It's a real feeling !



Pourquoi ce choix de chanter en français mais aussi en anglais ?
Il est très important, à mes yeux, que notre musique puisse toucher un maximum de personnes. Il est naturel que je chante en français puisque c'est notre langue maternelle. Et l'anglais peut être plus « musical » parfois. Je me répète mais, encore une fois, il n'y a pas de règle. Le choix de m'exprimer en français ou en anglais est surtout une question de ressenti, de feeling, l'inspiration du moment. D'une répétition à l'autre, il peut y avoir des feelings différents sur un même morceau, ce qui peut même m'amener à mêler anglais et français.

Comment décririez-vous votre "upfull reggae" ?
Dans le monde de la musique aujourd'hui, on veut absolument te mettre dans une case. Notre musique est libre de passer d'un style à un autre, elle est en continuelle évolution , nous ne nous limitons pas à une seule inspiration donc nous avons nommé notre « case » comme étant du « upfull reggae ». Un reggae plein d'énergie, de vibrations positives, de messages d'espoir, de partage. Ce sont ces valeurs que l'on veut cultiver et transmettre avec notre musique.

Votre premier album se nomme « Evolution ». Pourquoi ce titre ?
L'évolution des mentalités est primordiale aujourd'hui pour espérer un meilleur lendemain dans ce monde dompté par l'individualisme. Nous pronons l'unité des nations mais cela commence à côté de chez nous avec nos voisins, un simple « bonjour, merci, au revoir », des choses essentielles à nos yeux ! Respecter les autres, c'est se respecter soi-même ! L'éducation est une arme dont nous devons nous servir à bon escient ! La spiritualité, la méditation sont les clefs d'un meilleur contrôle de soi, une démarche positive pour cultiver de bonnes énergies que nous essayons de transmettre à travers nos morceaux.

C'est ce qu'on retrouve comme idée et comme message dans le titre "We a One ".
Les différences de chacun ne doivent pas être une barrière, un mur qui se dresse entre tous... A tous les niveaux, on le voit chaque jour, tout est fait pour nous diviser (tout ça pour mieux régner), c'est ainsi que les différentes communautés s'affrontent, que les religions ou les classes sociales sont montées les unes contre les autres ; nous sommes dans le faux ! Chaque personne, chaque être vivant, est une pièce du puzzle magnifique, unique, grandiose qu'est le monde ! C'est un appel à l'unité, à la prise de conscience !

I&I Livity est un nom de groupe qui réfère à la culture rasta, de même que certains titres de l'album comme "Let Jah be Praised". Que représente rastafari dans votre vie ?
I&I Livity signifie le mode de vie en harmonie. Harmonie entre toute forme de vie terrestre et divine. C'est ce à quoi nous aspirons. La culture rasta est respectée, estimée de la part de tous les membres du groupe. Chacun vit à sa manière cette philosophie, est plus ou moins impliqué dans le mouvement. Chacun est libre de vivre sa vie comme il l'entend, l'essentiel est de rester soi-même, d'être authentique, vrai. Je crois en l'importance du rôle de rasta dans le monde de demain. Je ressens le besoin de méditer, de sentir cette présence mystique dans les bons moments comme dans les mauvais. L'ouverture à cette philosophie, à cette spiritualité ne peut apporter que du positif dans nos vies et peut nous aider au quotidien à répondre aux questions que l'on se pose, une force pour lutter contre nos souffrances, nos doutes, nos faiblesses.

Quel est votre meilleur souvenir pendant le processus de réalisation et d'enregistrement de l'album ?
Sans hésiter, le travail réalisé au studio Berduquet à Cénac a été juste fantastique ! Un grand moment de partage entre les membres du groupe, Bobby des Danakil qui a été notre ingénieur du son pendant une vingtaine de jours, Serge qui nous a accueillis dans son temple sonore, Bonzeb chez qui nous avons logé durant les sessions, tous les invités qui ont participé à l'album, nos 3 marmottes cuivrées, Mat et Vinz, Devi des Banyans et bien sûr Cécile !!! Gros big up à eux !!! Des sourires, des fou rires, des tensions aussi, tous main dans la main avec une seule cible dans le viseur : donner le meilleur de soi même.

Suivez-vous l'actualité musicale jamaïcaine et y a t-il des artistes de la nouvelle génération que vous écoutez ?
Nous sommes des grands fans de reggae music, alors forcément nous nous intéressons à tout ce qui peut se faire de nouveau. Des groupes comme Raging Fyah, Protoje, Rasites, Jah9, Chronixx et il y en a tant d'autres, nous prouvent que le reggae roots n'est pas en déclin. Au contraire, une nouvelle génération très talentueuse et consciente du pouvoir de sa musique débarque avec des textes très positifs, porteurs d'espoir ! Ils ont le respect et la confiance des anciens, ce qui prouve la qualité de leurs œuvres.



Comment décririez-vous l'influence du territoire aquitain et sa position par rapport au reggae en France ?
Hélas, en aquitaine et plus précisément dans les landes, les évènements manquent, il y a très peu de concerts, que ce soit reggae ou autre. Nous vivons dans une zone rurale, il est difficile de se produire ou d'organiser des évènements. Heureusement, il y a des guerriers, des morts de faim, qui veulent faire bouger les choses, je pense à Pierre de Lattitude Prod et Sam de Siempre Mas Prod, qui essayent de développer la culture en général. En fait il y a des concerts durant l'été, la côte landaise étant submergé de groupes talentueux qui débarquent pour balancer leurs énergies. Beaucoup de bars jouent le jeu et font confiance à tout style de musique. Mais le reste de l'année reste assez calme.

Comment vous situez-vous par rapport au reste de la scène française ? Y a t-il des artistes français dont vous vous sentez proches ? A cet égard « Devil Down » est proposé en feat avec Dévi des Banyans. Pouvez-vous parler de cette collaboration ?
Nous sommes un groupe tout récent, nous sommes très motivés, nous devons faire nos preuves alors nous continuons de travailler, de jouer la musique que l'on aime et nous verrons ce que l'avenir nous réserve.
Nous sommes en contact avec un tas de groupes et sound systems partout en France notamment Danakil , ce qui nous a conduit à travailler avec Bobby sur notre album.
Pour ce qui concerne The Banyans, c'est une longue histoire qui ne fait que débuter... Nous nous sommes rencontrés il y a quelques années et le feeling est de suite passé entre nous ! Nous sommes très proches les uns des autres, nous avons partagé des scènes à plusieurs reprises et nous avons crée notre label ensemble : Khanti Records. C'est tout naturellement que nous avons proposé à Dévi de venir poser sur un des morceaux, c'était un super moment de partage. I&I Livity et The Banyans, c'est une grande famille qui projette plein de choses pour le futur ! Des surprises sont à venir.

A propos de la création du label, peux-tu expliquer l'importance d'être indépendant aujourd'hui dans l'industrie de la musique ?
Être indépendant, c'est être libre. Libre de ses choix, de ses envies . Nous faisons ce qui nous plaît comme il nous plaît. Cela reste très difficile de s'en sortir, il faut savoir que la quasi-totalité du groupe travaille à côté, alors nous jonglons entre boulot et musique, tout ça sans trop dormir. Le choix d'avoir crée notre label commun avec The Banyans nous rend peut être plus fort, plus solide. C'est peut être une clef pour être plus crédible aux yeux du monde du spectacle. L'avenir nous le dira !

Qu'est ce qu'on peut vous souhaiter pour les mois à venir et quel est votre objectif ?
Nous voulons jouer partout, partager des bonnes vibrations avec un maximum de personnes, nous avons beaucoup à donner. Jouer, jouer, jouer ! On aime le contact avec les gens, échanger des idées, des sourires, des moments ! Le booking est en cours, nous sommes à l'écoute de toutes les demandes ! Bien sûr, nous pensons déjà au deuxième album, nous travaillons de nouvelles compositions, toujours avec la même dynamique, avec encore plus d'envie.

publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

1.9/5 (28 votes)

  • Currently 3.00/5
3.0/5 Evaluation Reggae.fr
Reggae Radio