Clinton Fearon en tourée
08/10/19 au 03/11/19
Tiken Jah Fakoly en concert
17/09/19 au 14/12/19
Taïro en tournée
22/06/19 au 15/12/19
Dub Station #67
19/10/19 - Paris
Bal Jamaïcain - Guest Furybass
20/09/19 - Châteauneuf-de-Gadagne (84)
GENERAL TCHEFARY
20/09/19 - ABIDJAN ZONE 4
ParisTown #12
21/09/19 - Paris

TJF

Clinton Fearon

Bal jamaïcain

Paris Town

Dub Statioon

Showcase King Stone

Tairo

Parker PLace

KillaSoundYard KillaSoundYard
28/04/15 - Auteur(s) : Tubby

KillaSoundYard c'est quoi ? C'est un collectif de musiciens franciliens fédérés autour de trois têtes pensantes (Daman, Drychus et Kayaman) qui s'occupent de composer, enregistrer et mixer les projets. Et les projets commencent plutôt bien avec cet album numérique éponyme qui rassemble 19 titres aussi divers que cohérents. Avec le dub comme fil conducteur, le collectif nous promène dans des univers aussi roots que modernes. Ça commence doucement avec le titre We Won't Pay à l'intro douce et mélodique où une voix mielleuse revendique plus de partage des richesses. Le militantisme  fait partie de la culture dub et KillaSoundYard ne l'oublie pas. Les paroles, délivrées exclusivement en anglais sur certains morceaux par différents chanteurs (Bambool, Jacko, Daman...), ont toutes un point commun : faire changer les mentalités. KillaSoundYard une bande d'utopistes ? Le crew s'attendait sûrement à cette attaque et répond avec Utopist, toujours dans une ambiance calme, au début de la tracklist. L'atmosphère s'assombrit au fur et à mesure que les titres défilent. No Border décrit une situation bien morose avec des extraits de déclarations de travailleurs immigrés qui s'enchaînent sur un instrumental dark. Un concept qui mettrait presque l'auditeur mal à l'aise, mais n'est-ce pas le meilleur moyen d'interpeller les consciences ? Et ça continue avec Stop Dat Killa, tout aussi obscur, où la voix du chanteur transmet un certain pessimisme avant que le riddim ne soit décliné en dub, comme la plupart des titres chantés de l'album. Des sonorités electros, toujours atténuées par des solos de flûte, mélodica ou saxophone, s'incrustent sur les versions instrumentales inspirées autant par le dub yardie que UK. Moins simpliste que le dub jamaïcain et plus apaisée que le dub anglais, la musique de KillaSoundYard est corrosive, profonde et perturbante, mais jamais dérangeante. Même le dubstep incorporé discrètement sur Step At Home n'agacera pas les allergiques aux wobbles. Les tunes Planned Obsolesence et Self Organised sortent du lot et ce n'est pas pour rien si le crew a décidé de les sortir tous les deux sur un vinyle maxi en parallèle à la sortie de l'album. Voilà en tout cas un projet solide, bien travaillé et surtout un projet qui a du sens !



Tracklist :
1.We Won’t Pay
2.We Won’t Pay Dub
3.Utopist
4.Open
5.Open Dub
6.No Border
7.Stop Dat Killa
8.Stop Dat Killa Dub
9.Autonomous Zone
10.Autonomous Zone Dub
11.Planned Obsolescence
12.Planned Obsolescence Dub
13.Storm
14.Self Organised
15.Self Organised Dub
16.Social Earthquake
17.New Home
18.Step At Home
19.Public Service

publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

2.1/5 (30 votes)

  • Currently 3.00/5
3.0/5 Evaluation Reggae.fr
Reggae Radio