Reggae Sun Ska
07/08/20 au 09/08/20
Bagnols Reggae Festival
23/07/20 au 26/07/20
Reggae Party Tour
15/04/20 au 16/04/20
Zion Town
06/03/20 au 07/03/20
Paris Reggae Club
20/03/20 - Paris
Reggae Party Tour
15/04/20 - Beauvais
Reggae Party Tour
16/04/20 - Montpellier

Reggae Party Tour

Zion Town

BRF

RSS

Mighty Eartg

Rototom Sunsplash 2015 ! Rototom Sunsplash 2015 !
08/09/15 - Auteur(s) : Robzou avec la rédaction ; Photos : On The Roots

La 22ème édition du Rototom Sunsplash s’est terminée cet été sous le signe de la paix à Benicassim, et la ré-invitation de Matisyahu après son annulation aura été fidèle au slogan du festival espagnol : "Peace & Revolution". Pendant huit jours et huit nuits, les organisateurs ont tout fait pour que les festivaliers à la semaine ou à la journée, utilisateurs du camping ou non, y trouvent leur compte et passent un séjour dans les conditions les plus favorables. Pari réussi ! Parole de festivalier ! Notre reporter Robzou a vécu le festival pour vous, de l'intérieur, et il n'est pas rentré déçu. Retour sur ses impressions alimentées par les photos de notre duo de choc On The Roots.





Les légendes étaient de sortie cette année au Rototom avec notamment la venue exceptionnelle de Super Cat pour l'un de ses seuls show européens. La Main Stage a vu défiler un nombre surprenant de têtes d'affiche dans tous les styles et il me tenait à cœur de partager avec vous ceux qui m'ont le plus marqués.


Naâman a plutôt bien ouvert les hostilités puisque, hormis Super Cat qui aura soulevé le public sans presque prononcer un mot en dehors de son chant rub a dub millimétré, c'est sans doute lui qui a le plus marqué les esprits de cette première journée. Le jeune Français a littéralement brûlé les planches de la Main Stage accompagné du Deep Rockers Crew et de Fatbabs aux platines… Une énergie hors du commun, un public chargé de Français venus défendre leurs couleurs, un show bien rodé... Ils étaient chauds les Frenchies !!! La révélation du deuxième jour a été pour moi Hollie Cook, une jolie Anglaise qui a charmé nos oreilles avec un reggae pop sucré à souhait. Une voix mélodieuse mais forte qui a réussi à fédérer le public présent ce soir-là. Le lundi, on avait l’honneur de voir la légende Bunny Wailer se produire sur scène. Pas besoin d’en dire plus, à part peut-être que c’est l'un des seuls artistes qui a eu le droit à un rappel. Difficile de lui refuser en même temps ! Le lendemain, c’est Clinton Fearon qui se démarquait. Il faut dire qu’il était attendu, mais le Jamaïcain a fait honneur à son CV. La voix la plus claire du Rototom. Sans doute celui qui a su le mieux se faire entendre sur le système de la Main Stage. Le mercredi soir, c’est Capleton qui remporte les suffrages. Le Fireman a offert au public le plaisir de reprendre en chœur ses classiques qui défilaient à une allure folle alors que le Bobo jumpait comme jamais, pour le plus grand plaisir des yeux, du cœur et des oreilles du public. A la mi-chemin du festival, il fallait de l'énergie pour tenir, mais c'est pourtant Uwe Banton et son roots profond qui se sont imposés sur les planches de la grande scène. L'Allemand nous a convaincus par son aura et sa prestance qui ont su toucher facilement un auditoire pourtant fatigué par le ska de Bad Manners qui le précédait. L’avant dernier soir, Macka B a plus qu'assuré ! L'un des tout meilleurs shows la semaine. Il nous a fait jumper jusqu’au ciel grisonnant qui se tenait au-dessus de nos têtes et chanter jusqu’à ne plus avoir de voix. La tâche était pourtant compliquée pour le grand rasta puisque Mellow Mood se produisait le même soir. Véritables mascottes du Rototom, les Italiens font office de star ici en étant programmés chaque année et leurs shows sont toujours très appréciés. Le dernier jour, bien que Protoje ait fait preuve d’un grand talent sur scène, c’est la session dub qui m’a particulièrement marqué. Les jumeaux de Mellow Mood y faisaient un crochet accompagnés de Dub Files All Stars. Mais ce sont Micah Shemaiah et Rory Stone Love qui ont le plus retourné la Dub Academyfaisant honneur au mur de Blackboard Jungle.


La scène dub internationale aura d'ailleurs fait une fois de plus forte impression tout au long du festival. Les trois murs de son du sound français ont en effet accueilli du beau monde ( Mungo’s Hifi, Charlie P, Iration Steppas, Raggatak, OBF accompagnés de MR Williamz et SR Wilson pour les plus marquants). Le Rototom sait aussi rendre hommage à des styles plus marginaux qui découlent du grand arbre reggae qui cache la forêt ! La Dancehall Stage et le Ska Club étaient là pour faire danser les plus excités et la scène Showcase accueillait les découvertes du moment en Europe dont les Français Broussaï et The Banyans, mais aussi Sara Lugo, Flavia Coelho ou encore Leah Rosier. Une nouveauté qui faisait une fois de plus honneur au slogan du festival. Le succès du Rototom ne tient d'ailleurs pas qu'à sa programmation de têtes d'affiche. L'ambiance est absolument incroyable. On peut déguster de la nourriture du monde entier, s'ouvrir l'esprit en suivant des cours de yoga ou renforcer son corps à coups de slackline ou d'activités circassiennes. L'art est également à l'honneur avec la mise en place d’expositions et de zones d’expression libre. Le Rototom, c’est aussi l’occasion de se cultiver grâce à la Reggae University et ses conférences et projections qui permettent de réfléchir et d'apprendre entre deux concerts. Et pour tenir le rythme pendant une semaine entière, rien de mieux qu'un petit tour à la plage facilité par les navettes mises en place pour profiter des alentours dans les meilleures conditions. Voilà qui participe aussi à faire du Rototom Sunsplash le plus grand festival reggae du monde. Vivement la 23ème édition !





Junior Marvin & His Wailers









Naâman & Deep Rockers Crew










Popcaan & Dub Akom














Super Cat












Broussaï











Killamanjaro






Rory Stone Love



Josey Wales & Brigadier Jerry











Hollie Cook









Rootwords









Jah Cure
 










Katchafire











Bunny Wailer









Major Lazer











Flavia Coelho









Cham









Shuga









Jah Thunder



Capleton









Sara Lugo & Next Generation Family











Uwe Banton & Next Generation Family









Gappy Ranks







Exile Di Brave





publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

2.2/5 (40 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
Super Cat
Wild Apache ! ...
08/03/05 - DanceHall
Reggae Radio