No Logo Festival
09/08/19 au 11/08/19
No Logo BZH
09/08/19 au 11/08/19
Reggae Sun Ska #22
02/08/19 au 04/08/19
Nomade Reggae Festival
02/08/19 au 04/08/19
Bagnols Reggae Festival
25/07/19 au 27/07/19
KOFFEE
29/06/19 - PARIS
DUB STATION FESTIVAL
28/06/19 - Vitrolles
Re-Vivre(s) Festival
16/07/19 - Bordeaux
Pyrène Festival
05/07/19 - Bordes
ERVA Festival - 5e Edition
05/07/19 - Anneyron

DUB STATION FESTIVAL

Revivres Festival

Pyrene

ParkerPlace

Rototom

ERVA

Bagnols Reggae Festival

RSS

No Logo

No Logo BZH

Reggae Sun Ska 2016 - Part 1 Reggae Sun Ska 2016 - Part 1
24/08/16 - Auteur(s) : Texte : Ju-Lion ; Photos : Carole M., Andréa D. & Adrien S.

Un Reggae Sun Ska sans pluie ce n'est pas un vrai Reggae Sun Ska... Et pourtant ! Le 19ème festival du nom aura fait mentir les rabats-joies puisque l'édition 2016 se sera déroulée sous un soleil presque insolant. Les festivaliers avides de son ont pu voguer à leur gré entre les quatre scènes du festival bordelais sans encombre. La programmation particulièrement éclectique aura tenu ses promesses puisque le site de l'Université de Bordeaux aura accueilli pas moins de 56 000 spectateurs en trois jours. Une belle performance qui prouve que les Français sont bien au rendez-vous malgré le climat de tension qui règne dans le pays. Retour sur une édition plus que réussie.



JOUR 1

Il fallait se lever tôt pour ne pas faire la queue ce vendredi 5 août à Bordeaux. Les premiers fanatiques arrivent tôt et s'amassent devant l'entrée du festival ambiancée par les sélections vinyles des locaux d'Awakx Sound. A l'intérieur, c'est le vétéran jamaïcain Ricky Chaplin qui ouvre le bal du côté de la scène Dub Foundation sonorisée à merveille par Legal Shot. Les versions classiques de la musique yardies sont soigneusement choisies par DJ Akademy. Une belle entrée en matière avant le début des hostilités sur les deux grandes scènes du festival, la One Love et la Natty Dread, sur lesquelles le MC Rezident présentera les artistes pendant trois jours avec la fougue qu'on lui connaît.

Awakx Sound



Ryon a la difficile tâche d'ouvrir le festival et s'en sort plutôt bien sur la scène One Love avant de se produire en formule acoustique sur la petite scène showcase. On découvre pour la première fois sur scène ce groupe du sud-ouest qui semble venu avec ses supporters ! L'esprit festif du Sun Ska s'installe petit à petit et décolle lorsque Massilia Sound System débarque pour mettre l'ambiance. Là encore, les supporters sont là et les drapeaux aux couleurs de Marseille flottent dans les airs quand Papet J et sa bande invitent le public au traditionnel apéro pastis. Takana Zion fait quant à lui un retour remarqué en France après plus de quatre ans d'absence. Le Guinéen n'a pas perdu de son charisme et nous offre quelques titres de son dernier opus Good Life.

Takana Zion





Ryon (Scène Showcase)



Massilia Sound System







Pendant que Sista Nancy livre un set de folie furieuse aux côtés de Legal Shot (ponctué par quelques hits et bien sûr clôturé par l'indémodable Bam Bam), Bigflo et Oli s'attachent à convaincre les allergiques au rap. Pleins de sincérité, ils jouent le jeu dès le début en sachant que la tâche n'est pas aisée. Mais force est de constater que les deux frères sont particulièrement efficaces sur scène. Difficile de résister à leur humour (ils n’hésitent pas à chambrer les fumeurs de joints), à leur authenticité et à leur talent de paroliers. Ils descendent même dans la foule qui les accueille à bras ouvert et mettent littéralement le feu à l'audience quand ils convient Naâman à les rejoindre sur scène. Le public du Reggae Sun Ska vient de vivre l'un des moments marquants du festival ! De quoi clouer le bec à ceux qui ne voulaient pas de Bigflo & Oli dans la programmation. La fin de soirée elle, s'annonce d'autant plus enflammée.

Bigflo & Oli













Un nuage de poussière s'élève au-dessus de l'arène sound system où le dub technoïde de Mahom et les hits de Weeding Dub n'en finissent plus de faire sauter les aficionados du genre. Pendant ce temps, les pointures Alborosie et Dub Inc dévoilent leurs nouveaux shows sur les deux grandes scènes après un passage mitigé d'Inner Circle. L'Italien débarque sur Herbalist mais ne se prive pas de lâcher quelques nouveautés tandis que les Stéphanois électrisent une audience acquise à leur cause. Le jeune Naâman a encore droit à une invitation sur scène sur l'hymne Rude Boy. De quoi mettre en jambe les fans du Normand qui se produira le lendemain avec son Deep Rockers Crew.

Inner Circle



Conquering Sound (Scène Showcase)





Alborosie













Dub Inc















OnDubGround



Mahom





Weeding Dub





JOUR 2




Le deuxième jour est un peu plus dur pour les amoureux purs et durs de reggae. La part-belle est faîte aux artistes qui s'inspirent de la musique jamaïcaine sans la copier, à l'image du ska-punk de Ludwig Von 88, du raggatek de Vandal, de la world de Nahko & Medicine for the People ou encore du jazz métissé de Fat Freddy's Drop. Certains se rabattent sur la scène showcase où les Français sont à l'honneur avec notamment Papa Style, Scars, Djanta, Supa Mana ou Tomawok qui aura d'ailleurs magnifiquement ouvert la journée sur la scène One Love devant un public déjà présent en masse pour profiter de son ragga énergique.

Tomawok













Nahko & Medicine for the People



Dévi Reed



Djanta



Scars



Papa Style & Eurosia Sound







Supa Mana



Khoe Wa Dub System





Ludwig Von 88













Fat Freddy's Drop



Le Portugais Richie Campbell donne quant à lui son tout premier concert en France sur la scène Natty Dread et parvient à faire participer ses auditeurs, notamment sur son hit That's How We Roll qui clôture un set new roots bienvenu. Les fans de chanson française sont ensuite au rendez-vous quand le combo Boulevards des Airs grimpe sur scène. Déjà présents au Reggae Sun Ska en 2012, ils ont pris de la bouteille depuis et le public ne s'y trompe pas. L'histoire se répète quand le groupe doit à nouveau faire face à une coupure de courant, rappelant la mésaventure de leur première participation au festival, à l'époque où il se déroulait dans le Médoc. Cela ne les empêche pas de s'éclater sur scène alors que du côté de la scène Dub Foundation il se passe un truc hors du commun...

Richie Campbell



Boulevard des Airs







Imaginez DJ Vadim aux platines, accompagné d'une pléiade de MCs tous plus déchaînés les uns que les autres. Jamalski, Jman et Big Red sont prévus, mais Green Cross, Youthstar, Papa Style ou encore le rappeur Yoshi Di Original jouent des coudes et chipent le micro à leurs acolytes, installant ainsi une vraie ambiance sound system comme on les aime. Connu pour sa versatilité, Vadim offre des instrus jungle, drum'n bass, hip-hop et bien sûr reggae à ses hôtes qui s'en donnent à cœur joie et n'en finissent plus de récolter des pull-ups. Mention spéciale à Big Red, peu habitué à chanter sur une sono sans retour qui s'en sort très très bien avec des lyrics en français et notamment des medleys Raggasonic d'anthologie. Une chose est sûre, il fallait être là pour ce raz-de-marée musical.

DJ Vadim All Stars ft. Jman, Jamalski & Big Red











Une vague en chassant une autre, l'arène de la Dub Foundation se retrouve vide d'une minute à l'autre... Normal, le phénomène Naâman entame son concert de l'autre côté du site de l'Université. Encore une fois, le jeune Français remporte la palme de l'ambiance sur ce festival ! Rien ne lui résiste. Malgré une voix fatiguée sans doute due à un rythme de dates effréné, le verdict est sans appel : Naâman est LA star du Reggae Sun Ska. Le scoopomètre mis en scène par le DJ Fatbabs explose à nouveau, y compris quand Bouchkour et Komlan de Dub Inc déboulent aux côtés du Normand qui rend la pareille à ses aînés après une apparition sur leur set la veille. Legal Shot et Green Light auront souffert quelques instants du manque de public, mais les amateurs de sound system reviennent vite assister à ce meeting franco-espagnol d'une grande qualité où les sonos des deux crews résonnent tour à tour pendant plus de quatre heures pour finir cette deuxième journée en beauté.

Naâman













Green Light Sound System ft. Mackie Banton, Yeyo Perez & Alex Bass







Legal Shot Sound System ft. George Palmer, Sr Wilson & Lasai











Lire le récit du dernier jour avec notamment Damian Marley, Tarrus Riley, Manudigital, General Levy et beaucoup d'autres.

publicité
commentaires
le 25/08/16 par THIRD ZION
le a des fondations purs et murs qui trouve tout son sens dans les festivals a travers le monde.

2.0/5 (26 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
Naâman

Le Reggae est une musique très populaire en France qui a vu émerger de ...
20/10/15 - Reggae français

Naâman - A Live Story 'I Feel your Soul'

Naâman sortira son premier album live le 3 mai prochain ! L'occasion de retrouver ...
04/04/19 - Clip

Naâman : L'interview de Judah

Deuxième épisode de L'interview Reggae.fr de Judah Roger ! Cette semaine, notre animateur est ...
02/10/18 - Reportage

Reggae Radio