Dub Camp
13/07/18 au 16/07/17
Rototom Sunsplash
12/08/17 au 19/08/17
No Logo Festival
11/08/17 au 13/08/17
Reggae Sun Ska 2017
04/08/17 au 06/08/17
Reggae Session Festival #2
14/07/17 au 16/07/17
En Roots Vers Anneyron
08/07/17 - Anneyron
Au Foin de la Rue
07/07/17 - St Denis de Gastines
Nomade Reggae Festival
04/08/17 - Frangy
Festival de Neoules
20/07/17 - Neoules
Festival Rencontres et Racines
30/06/17 - Audincourt

Festival de Neoules

Rencontres et racines

RSS

Rod Anton

No Logo

Yaniss Odua

Rototom

Pyrene

Au Foin de La Rue

ERVA 2017

Bordeaux Dub School #9 Bordeaux Dub School #9
03/04/17 - Auteur(s) : Texte : Adrien : Photos : Roots Vibes

25 Mars 2017. Dernière Dub School avant l’été et ses danses les pieds dans l’herbe ! Comme d’habitude c’est le Wandem Sound System qui sonorise la soirée bordelaise et c’est cette fois King Earthquake et Joseph Lalibela qu’ils ont invités à venir distribuer des bonnes vibrations avec eux.



On entre dans la salle pendant le warm up de Jah Benny,  sur le son du Joshua’s  Anthem de Kibir La Amlak. Les six scoops du Wandem Sound trônent dans un angle de la salle, les artistes et leurs machines sont au pied de la scène transformée en une ruelle aux murs tagués et recouverts d’affiches de toutes les précédentes éditions. Au centre de ce décor se tient une grande toile sur laquelle Relaks OG viendra peindre un superbe portrait de King Earthquake au cours de la soirée.



Iris Askan se met vite derrière la control tower pour démarrer sa sélection. Toujours bien entouré, il est cette fois accompagné par Lix La Coulisse au trombone et Mighty Bo au mélodica qui viendront poser leurs mélodies sur quelques versions. La salle se remplit doucement quand les notes du sublime Jah Name de Mo’Kalamity se font entendre, puis petit à petit on se tourne vers des morceaux beaucoup plus orientés steppa. La température monte d’un cran quand le selecta nous offre un gros pull up sur la dernière sortie du label Dawa Hifi, Step Forward, avec  Echo Ranks au chant. Iris Askan sort ensuite les dubplates, d’abord un signé Charlie P, puis deux morceaux tout frais enregistrés la veille en compagnie de Joseph Lalibela. Ce dernier prend le micro pour poser sur un riddim de malade qui clôturera le set du Wandem Sound, laissant un public surchauffé pour l’invité d’honneur.







Et voilà donc Errol Arawak alias the Mighty King Earthquake qui prend le micro pour nous annoncer qu’il va nous livrer une sélection « only dubplates & unrealesed tunes » ; la surprise de voir son portrait peint en live a l’air de lui plaire puisqu’il ironisera même entre deux tunes en demandant comment il allait pouvoir le ramener jusqu’à Birmingham. Ça commence très lourd dés le premier morceau, un énorme steppa, même le graffeur se laisse entraîner dans la danse, délaissant sa toile pour quelques instants ne pouvant s'empêcher de rebondir sur place ses bombes à la main. Les dubplates s’enchaînent et l’ambiance devient très  spirituelle quand les basses de l’hymne  I am an Ethiopian semblent remplir tout la salle. Chanté en live par Joseph Lalibela cet énorme tune obtient bien sûr un pull up du King.




Après quelques dubplates joués à grand renfort d’échos et de sirènes, l’ambiance est à son comble sur l’énorme et bien nommée Like a Warrior de Joseph Lalibela (sur un riddim signé Maasai Warrior). Les lumières s’allument déjà dans la confusion générale causée par le passage à l’heure d’été et, comme tous les skankers, on se demande s’il est déjà l’heure du dernier morceau. La salle est replongée dans l’obscurité quelques minutes plus tard et le portrait sur scène devient fluorescent, c’est la folie, on se rend compte qu’il nous reste bien encore une heure de dub à savourer, ce qu’on va faire avec plaisir. Quand lumières se rallument cette fois pour de bon, il est temps de savourer le last tune et c’est sous un déluge de sirènes que King Earthquake va nous offrir le mythique Horns Man avant de nous saluer et de finir par ces quelques mots : « Love, guidance, protection, honor & respect ».





Une soirée énorme et une danse intense dont on sort, comme tout le public, les jambes fatiguées et un sourire jusqu’aux oreilles. Dernier cadeau, le Wandem Sound nous a dévoilé l’affiche de la prochaine édition qui se déroulera dans l’immense Espace du Lac avec Maasai Warrior et Dub Dynasty, le tout sonorisé par Blackboard Jungle Sound System full stack (24 scoops !!) pour une expérience qui s’annonce unique et qui nous fait saliver d’avance.

publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

2.1/5 (11 votes)

  • Currently 3.00/5
3.0/5 Evaluation Reggae.fr
King Earthquake
King Earthquake Is Back ! ...
04/09/04 - Dub
Reggae Radio