Rototom Sunsplash
12/08/17 au 19/08/17
No Logo Festival
11/08/17 au 13/08/17
Reggae Sun Ska 2017
04/08/17 au 06/08/17
Devi Reed en tournée
01/07/17 au 29/10/17

Rototom

Devi Reed

 International Dub Gathering 2017 International Dub Gathering 2017
25/04/17 - Auteur(s) : Photos On The Roots ; Texte : Kevin Buret & Manon Chevalier

Cette année, pour sa seconde édition, l'International Dub Gathering nous donnait rendez-vous pour son marathon consacré à la Dub Music. Le festival prenait lieu dans le parc aquatique Illa Fantasia de Premia De Dalt, tout près de Barcelone en Espagne, pour nous faire vibrer sur trois jours façon sound system. Revivez les meilleurs moments du festival grâce aux photos de On The Roots.


Jour 1


Il est 16h lorsque nous arrivons sur place et il y a déjà du monde, beaucoup de monde… Le temps de patienter un peu pour l’ouverture des portes, et nous nous retrouvons à l'intérieur de l'enceinte grâce à ce nouveau système de bracelets. Munis d’une mini carte, ce dernier nous permettra de rentrer et sortir du festival mais aussi de tout payer.






Sans attendre, nous nous dirigeons vers le corner « Back'A'Yard » afin de venir s'ambiancer sur la sono du Green Light Soundsystem, fondateur du festival, et de profiter du premier groupe Purple Rockets. Les trois chanteuses accompagnées d’une autre femme aux commandes de la control tower nous accueillent avec élégance sur des sons roots.





Nous nous dirigeons ensuite au deuxième corner extérieur, le « Rub & Dub », pour y découvrir le MC George Plamer qui pose sa voix sur les sons de Raggatack. Dans cette partie plutôt forestière du domaine, c’est le Legal Shot Sound System qui assure la sonorisation, ce qui promet de bonnes vibrations !





Une heure plus tard, toujours dans le même corner, c’est au tour du très connu Sir Festus Coxsone de jouer devant un public déjà bouillant. Souriant et dynamique, il nous transmet sa bonne énergie.



Nous décidons ensuite de nous rendre au cœur du domaine, sur le troisième et dernier corner extérieur "Monkey's Dub" sonorisé par le sound system de Watts Attack. C’est désormais au grand King Earthquake de se produire, avec en décor de fond la piscine centrale du parc et les nombreux toboggans pour un cadre des plus atypiques. Il profite de l’occasion pour passer de beaux messages, appelant à la paix et à l’unité.
 


De retour au coin « Back'A'Yard », nous retrouvons les jumeaux les plus emblématiques de la musique reggae Mellow Mood. Pour l’occasion, ils sont en mode MCs dans lequel nous n’avons pas pour habitude de les voir mais qui fonctionne à merveille aux côtés de DubFiles au mix et des chanteurs Forelock et Andrew I.



Il est désormais 21h, le soleil se couche à peine et la soirée ne fait que commencer… Il est temps de découvrir les deux salles intérieures, la très grande « Main Arena » et la conviviale « Hortidub », qui accueilleront tour à tour les plus grands noms de cet évènement.



C'est Jah Tubbys qui aura pour mission de faire trembler les murs durant les premières heures, sur une sonorisation pas encore parfaitement calibrée.


Jour 2


Les jours se rallongent et le plaisir également, puisqu’aujourd'hui les portes ouvrent dès midi !





Watts Attack ouvre les hostilités, suivi peu de temps après par Legal Shot non loin de là, afin d'accueillir les premiers festivaliers sur leurs sound systems respectifs.



En ce qui nous concerne, nous arrivons sur le site vers 16h pour découvrir Badalonians Sound au corner « Rub & Dub » accompagné de Green Cross, MC du Brigante Crew.



Le temps d'apprécier quelques sons et de se relaxer dans l'espace hamac, et nous repartons vers le corner "Monkey's Dub" où le groupe Dubkasm, formé d'un DJ et d'un saxophoniste, assure un set original et rythmé.



L'ambiance est au rendez-vous et la température ne cesse de monter pour accueillir comme il se doit, sur la même scène, la formation Dub Dynasty, réunissant la bassiste d’Alpha & Omega et Alpha Steppa au mix. Comme toujours, la magie des deux passionnés opère et le public est séduit.

Direction le « Back'A'Yard » afin de venir écouter sur le sound de Green Light les productions du grand Mad Professor, accompagné de la chanteuse Aisha, pour un moment puissant et plein de complicité. 






C'est à présent l'heure d’accueillir le célèbre et tant attendu Charlie P au corner « Monkey’s Dub » ! Habituellement backé par Rico de O.B.F qui n’a pas pu venir pour des raisons de santé, c’est Daddy Sevi (membre du Greenlight Soundsystem et fondateur du festival) qui assurera les commandes guidées par le MC londonien. Rico aura tout de même le plaisir de suivre le set en direct via son téléphone. Et en exclusivité, la très jeune fille de Sevi prend elle aussi le micro pour un moment adorable et familial.




21h, la soirée continue en intérieur avec le sound Roots Atao dont nous apprécions bien évidemment la sélection strictement vinyle, avec ce soir une sonorisation bien mieux configurée.



S’en suit un grand moment car nous avons le plaisir de voir se produire le jeune DJ Stepart, que nous connaissons par ses collaborations avec Pupajim, accompagné par la talentueuse Marina P au chant.



La soirée se poursuivra dans la « Main Arena » et la « Hortidub » avec de gros artistes tels que Stand High Patrol ou encore Weeding Dub dans une ambiance de folie et une absence totale de lumière pour plus d'intimité.


Jour 3


Il est déjà temps pour nous de vivre le dernier jour de ce festival et pour cela nous sommes sur place dès 13h.





Sur le sound system de Watts Attack, nous découvrons tout d’abord le groupe Simply Rockers, composé de deux chanteurs backés par un DJ, affichant sur leurs vêtements le slogan « Support Your Local Sound System ». Les festivaliers entrent rapidement dans la dance pour profiter de ce dernier jour.




Toujours au même corner, les deux membres du groupe Dub Stuy Records assurent la suite avec des sons digitaux et modernes.



Nous filons ensuite sur le sound system de Green Light ou joue le DJ King Siva en featuring avec le chanteur Adala pour une ambiance reggae dub sous un grand soleil !



Retour au « Monkey’s Dub » pour le set très attendu de Ondubground. Les deux frères Olo et Art-X au mélodica sont accompagnés d'un MC et font aussi quelques featurings avec Green Cross pour un trio tourangeau qu’on adore. Le public est très réceptif à leur dub digital futuriste, la mission est comme toujours réussie.



Le temps de profiter de la quasi-totalité de leur set et nous voici à nouveau devant une très bonne performance signée Brigante Records. Supa Mana et aujourd’hui accompagnée de la chanteuse I-LEEN pour nous offrir une prestation fraîche et féminine.



Ce soir, la « Main Arena » ouvre ses portes plus tôt, à 18h, pour commencer par ce que nous jugerons comme l'une des plus belles prestations du week-end… Et quelle prestation car nous avons devant nous un Panda Dub qui fait trembler le public et la salle toute entière, pourtant gêné par une absence de retour durant tout son set. Le son se démarquera vraiment des deux autres soirs avec une qualité de haut niveau.



Voici l'heure pour nous d'apprécier le dernier set en extérieur de cette deuxième édition de l'International Dub Gathering avec le combo de choc YT et Solo Banton. L'heure est à la fête, le public est fou et de nombreux artistes programmés ce week-end sont présents pour ce grand moment… Freestyle et set efficace, le duo sait nous faire vibrer au rythme des grosses basse durant toute leur prestation.




Les derniers groupes se produiront jusqu'à 5h30 et clôtureront ce marathon de pur dub !
 

 
Nous repartons d'Espagne ravis et déjà nostalgique de ce week-end familial et intense, avec l'envie de remettre cela l'année prochaine.

Big Up Green Light Soundsystem & International Dub Gathering !

publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

1.5/5 (31 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
Stand High Patrol

Après avoir écumé les sessions sound system de France et d’Angleterre, ROOTYSTEP et MAC ...
14/01/15 - Dub

Stand High Patrol - My Research

Stand High Patrol sortira son nouvel album The Shift le 26 mai prochain. Le ...
07/04/17 - Clip

Stand High Patrol - Interview inédite

Ils se confient rarement à une caméra. L'équipe de Stand High Patrol a pourtant ...
06/01/17 - Reportage

Reggae Radio