No Logo Festival
09/08/19 au 11/08/19
No Logo BZH
09/08/19 au 11/08/19
Reggae Sun Ska #22
02/08/19 au 04/08/19
Nomade Reggae Festival
02/08/19 au 04/08/19
Bagnols Reggae Festival
25/07/19 au 27/07/19
Rototom Sunsplash
16/08/19 - Benicassim
Zion Garden #9
18/07/19 - BAGNOLS-SUR-CEZE
ZION GARDEN #9
20/07/19 - Bagnols Sur Cèze
ZION GARDEN #9
19/07/19 - Bagnols Sur Cèze

Zion Garden

Revivres Festival

Bagnols Reggae Festival

RSS

Nomade

No Logo BZH

No Logo

Rototom

Bal jamaïcain

Manjul - Dub To Mali vol.3 Manjul - Dub To Mali vol.3
17/06/19 - Auteur(s) : Adrien

Manjul a grandi à Paris où il découvre la musique en apprenant le violon. Très jeune il rencontre le reggae et le Rastafarisme, et devient peu à peu multi instrumentiste (percus nyabinghi, basse, claviers…) tout en apprenant le métier d’ingénieur du son. Il part ensuite vivre à Mayotte où il fonde le groupe Humble Ark Band, et c’est quelques années plus tard en s’installant à la Réunion qu’il monte son premier studio (le Humble Ark) où il enregistre (entre autres) Indian Ocean In Dub Fight 1, une compilation de dubs réalisés avec des artistes issus de tout l'Océan Indien. En 2001, il déménage au Mali où il remonte le Humble Ark Studio ; viendront ensuite des dizaines de collaborations avec des artistes comme Takana Zion, Tiken Jah Fakoly, Sugar Minott, Natty Jean ou Danakil. En 2005 Manjul sort Dub To Mali, un projet qui réunit sa passion du reggae et son amour pour l’Afrique. L'album sera suivi d’un second opus en 2007 et le producteur nous présente aujourd’hui le troisième volet (accompagné d’une réédition des deux premiers au format vinyle).

C’est donc dans un univers bien à lui, fait d’une fusion entre reggae, dub et musique africaine que va nous amener Manjul ; et ça démarre fort avec Where is Manjul, parfaite introduction mêlant à merveille dub poetry, chant traditionnel africain et cuivres sur un gros riddim roots. On découvre ensuite Oh Mali, une déclaration d’amour faite par Manjul à son pays d’adoption sur un gros dub où il partage la vedette avec des solos de percussions et quelques notes de cuivres. Les riddims sont riches et travaillés à souhait, tellement que même après plusieurs écoutes vous découvrirez toujours un nouveau détail qui vous avait échappé. Le meilleur exemple est sûrement le sublime Chaque saison a sa raison, un instrumental où les flûtes, les cordes et les percussions continuent encore de nous surprendre.



Au milieu de ces morceaux tous plus soignés les uns que les autres, on a particulièrement aimé If You Don’t Feel No Pain - dont le riddim nous fait penser aux lives dub de groupes come High Tone ou Improvisators Dub - ou encore Dub For the Miniamba (chanté par Tenin Massaran Kouyaté) grâce auquel il vous suffira de fermer les yeux pour être transporté directement en Afrique de l’Ouest. C’est sur un dub du riddim composé par Manjul pour Natty Jean et son Santa Yalla il y a quelques années que va se conclure ce bel album (Emperor). Une instru toujours aussi soignée et pleine d’effets sur laquelle le producteur rend hommage à Sa Majesté Haïlé Sélassié en guise de générique de fin.



Avec Dub To Mali vol.3, Manjul nous offre une fois de plus une formidable plongée dans son univers qu’on aime tant, inspiré autant par le reggae jamaïcain et le rastafarisme que par la musique traditionnelle et le mysticisme africains et avec toujours le même souci du détail. On en redemande.

Tracklist :
1. Where is Manjul
2. Oh Mali
3. Guede Dub
4. Tounka
5. If you Don’t Feel no Pain
6. Dub for the Miniambia
7. Dub Music ( Coming in, Coming out)
8. Sougouniambe
9. Bana Magni
10. Real Hot
11. Timbuktu
12. Ba Dji
13. Afreecan adventurer
14. Chaque Saison Sa Raison
15. Politricks
16. Les Hommes de main
17. Emperor 


publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

3.4/5 (5 votes)

  • Currently 3.00/5
3.0/5 Evaluation Reggae.fr
Reggae Radio