Reggae Party Tour
14/11/20 au 28/11/20
OBF - Signz OBF - Signz
11/06/20 - Auteur(s) : Adrien

Ça y est il est là, un des albums les plus attendus de ces dernières années dans le petit monde du dub music, et sans aucun doute le plus teasé du moment est enfin sorti (soon come, soon come… soon c’est maintenant !) . Vous l’aurez compris nous allons vous parler de Signs le nouvel opus de O.B.F et pour commencer on voudrait, comme une grande partie des dub addicts en manque de sound system depuis déjà beaucoup trop longtemps, dire un grand merci à Rico de nous avoir régalé avec ses lockdown sessions durant le confinement, c’était mad, (et pour les autres, haters gonna hate…). Plongeons donc maintenant dans ce nouvel opus.

On va en étonner plus d’un puisqu’on parle de LA référence des sound stepper français, mais ce qui nous a le plus marqués à la première écoute c’est la profondeur de certains textes, les thèmes abordés et la précision chirurgicale des prods qui les accompagnent. Des morceaux qui illustrent parfaitement le climat social actuel et l'époque que nous vivons à commencer par un titre malheureusement on ne peut plus d’actualité et qu’on aimerait faire écouter dans certains commissariats un peu partout dans le monde : I’m an African où Tippa Irie clame fièrement ses origines sur un riddim mêlant dub hip hop trap et grime aux notes de flûtes enivrantes.



Ça continue avec un autre sujet dont on parle beaucoup en ce moment, le combat des femmes pour le respect et l’égalité qu’elles méritent, et c’est Aza Lineage qui s’en charge à merveille avec Rebel Dawtazz, un titre hyper efficace où l’on découvre avec plaisir la voix et le flow de la jeune chanteuse jamaïcaine.
Sur Under Pressure c’est Biga Ranx qui nous offre surement un de ses textes les plus engagés avec des mots simples mais hyper explicites, le tout sur un riddim aussi enragé et sombre que le monde dans lequel on vit, big tune !

Mais reprenons depuis le début, c’est d’abord Nazamba qui nous accueille de sa voix rocailleuse sur des airs de piano et de percus pour une introduction parfaite à ce qui nous attend ; l’album est d’ailleurs ponctué d’interludes qui viendront clore un chapitre ou en ouvrir un autre, toutes chantées ou plutôt parlées par le poète Jamaïcain.



L’ambiance est assez tranquille sur la première partie de l’album avec des titres comme l’énorme Bun The Evil en feat avec Jah Mason dans un style très méditatif, Party Ram avec Sr Wilson ou  Bubble, un gros délire hyper dansant qui où l’on retrouve le flow toujours aussi affuté de Charlie P.  Vient ensuite la jolie surprise de cet album avec le lover song de Shanti D qui ne nous a pas habitué à ce registre qui lui va pourtant si bien (Your Love). On a ensuite droit à un voyage qui nous amène d’abord vers le soleil levant avec Asian Night, un titre 100% instrumental planant et très inspiré electro ; puis en direction de l’Espagne et de l’Amérique de Sud avec Musica sur lequel on retrouve Belen Natalie et Sr Wilson.



Le ton monte ensuite d’un cran et les big tunes continuent de pleuvoir avec le Driva « no GPS mix » que beaucoup d’entre vous connaissent déjà par cœur, ou encore le Water chanté par Pupajim, un stepper complètement dingue qu’on écoute en boucle et qu’on crève d’envie d’entendre raisonner sur la sono orange siglée OBF. Puisqu’on on est dans le stepper on va y rester, en mode warrior avec Born ina Fire feat Joseph Lalibella, dans un style hyper dubbé avec Sirenz; et enfin avec le fameux Akouphène, joué tant de fois en last tune dans des ambiances surchauffées et enfin pressé (également disponible dans une édition limité maxi 12’’).



Tellement de big tunes et d’invités prestigieux que nous n'avons même pas encore évoquer des titres comme Ina This Ya Time, Wagwan ou encore My Sound où Daddy Freddy et Jr Roy se chargent du vocal, à découvrir absolument. Pour cloturer cet opus, Rico nous offre l’unes de ses « experiences » en guise de bonus track, une instrumentale délirante et toujours aussi soignée (SG DUB).

Signz, un must have pour tout amateur de dub music où les OBF nous montrent une fois encore toute l’étendue de leur talent, en ouvrant toujours plus leur palette musicale grâce à des sonorités et des influences aussi nouvelles que diverses. Un opus qu’on trépigne d’impatience de voir défendre en session.

Tracklist
1. Intro Ft Nazamba
2. Ina this ya time Ft Charlie P, Irah, Killa P
3. Bun The Evil Ft Jah Mason
4. I’m an African Ft Tippa Irie
5. Party Ram  Ft Sr Wilson
6. Interlude 1 Ft Nazamba
7. Rebel Dawtaz Ft Aza Lineage
8. Bubble  Ft Charlie P
9. Your Love Ft Shanti D
10. Asian Night
11. Interlude 2 Ft Nazamba
12. Musica Ft Belen Natali & Sr Wilson
13. Driva (No GPS mix)  Ft Biga Ranx & Sr Wilson
14. Water  Ft Pupajim
15. Interlude 3 Ft Nazamba
16. Born Ina Fire Ft Joseph Lalibela
17. Wagwan Ft Charlie P, Killa P
18. Under Pressure (Barricades Mix)  Ft Biga Ranx
19. Sirenz
20. My Sound Ft Daddy Freddy & Junior Roy
21. Acouphene
22. SG dub  (Bonus track)

publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

1.9/5 (17 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
Reggae Radio