No Logo Festival
09/08/19 au 11/08/19
No Logo BZH
09/08/19 au 11/08/19
Reggae Sun Ska #22
02/08/19 au 04/08/19
Nomade Reggae Festival
02/08/19 au 04/08/19

Rototom

Bal jamaïcain

Rico Rodriguez est décédé
05/09/15 - par Reggae.fr
Rico Rodriguez est décédé

Rico Rodriguez était sans conteste l’un des plus grands trombonistes de l’histoire de la musique Jamaïcaine (avec bien sûr Don Drummond qu’il rencontre à l’époque dans cette école). Le journal d'outre-manche The Guardian a annoncé sa mort hier, à la suite d'un post publié par The Specials sur leur page facebook communiquant sur cette grande perte.

Emmanuel Rodriguez, son vrai nom, fit ses classes à l’Alpha School en Jamaïque, dont est issue une partie des meilleurs musiciens de l’île. Il apprend ainsi le trombone dès son plus jeune âge. Il s’impose ensuite comme un très bon musicien alors que le ska n’est pas encore apparu. En 1958, il rejoint une communauté Rasta. C’est celle de Count Ossie ! Ce dernier parfait sa formation de musicien en lui montrant ses qualités de percussionnistes… Rico Rodriguez va travailler ensuite pour Treasure Isle et Duke Reid, mais également avec Mister Studio 1, Sir Coxsone, et même pour Prince Buster (il s’occupe de son backing band le Rico’s group). Il enregistre ainsi un très grand nombre de singles : « Over the River », sa première galette, « Let George do it », « This day », « Soul of Africa »…

En 1961, il émigre en Angleterre. Il connaît son premier succès avec le single « The Bullet ». Il continue également de faire le musicien de studio et les collectionneurs peuvent s’amuser à recenser le nombre de fois où il est crédité sur les albums reggae anglais de cette époque.

Il fait également parti des Spécials avec qui il enregistre. En 1969 il sort le superbe « Blow Your Horn » avec les Rudies, puis « Brixton Cat ».

C’est en 1976 qu’il retourne dans son île natale. Il sort un album solo un an plus tard, en 1977. De l'avis de tous, « Man from Wareika » est un excellent album, sur lequel on peut noter la présence de Sly & Robbie, dont le mythique « Africa » demeure la figure de proue. De retour au Royaume-Uni, il intègre le groupe The Spécials sur le label 2 Tone. Puis il sort « The man is forward » et « Jama Rico » toujours sur le même label.
Ses qualités de musiciens de Jazz lui permettent de réaliser des albums où lui et son groupe fusionnent reggae et jazz : « Rico’s Message ».

RIP RICO












publicité
commentaires
le 05/09/15 par goodoldvibes
sad sad news...un des plus grands trombonistes de l'histoire de la Musique, pas seulement jamaïcaine, dont l'immense talent fut sous-estimé comme beaucoup de ses compatriotes de cette génération mes yeux se remplissent de larmes...
26/09/15 Social Riddim
02/09/15 Column Riddim
Reggae Radio