Rototom Sunsplash
12/08/17 au 19/08/17
No Logo Festival
11/08/17 au 13/08/17
Reggae Sun Ska 2017
04/08/17 au 06/08/17
Summer Vibration Festival
27/07/17 au 29/07/17
Zion Garden
17/07/17 au 22/07/17
Nomade Reggae Festival
04/08/17 - Frangy
Reggae Geel
04/08/17 - GEEL (BELGIQUE)
No Logo BZH
13/08/17 - Saint-Malo

Village rasta

Devi Reed

Festival de Neoules

SummerVibration

RSS

Nomade

Reggae Geel

No Logo

Rototom

No Logo BZH

Polémique autour d'un buste de Marcus Garvey
10/06/17 - par Reggae.fr
Polémique autour d

Un buste de Marcus Garvey trône depuis peu à l'Université des West Indies à Kingston. Réalisée par le sculpteur Raymond Watson, l'œuvre suscite la polémique sur l'île du reggae car elle ne ressemble pas vraiment au premier héros national de la Jamaïque. De nombreuses personnalités dont certains artistes se sont indignées, à commencer par Tony Rebel qui rappelle que certaines personnes qui ont connu Garvey sont encore vivantes. "Ce n'est pas comme si on n'avait pas de photos de lui [...] Cet homme a transformé le monde au XIXème siècle. Il a engendré Malcolm X, Martin Luther King et même Barack Obama. Nous attendons de l'Université qu'elle expose une œuvre qui représente la véritable image de Marcus Garvey. On ne veut pas qu'une nouvelle génération dans une centaine d'années pense que c'était à ça que ressemblait Marcus Garvey, a déclaré l'artiste à la radio Irie FM (en écoute dans notre player ci-dessous)." Les mécontents décrivent le buste trop maigre et certains universitaires ont fait savoir leur mécontentement dès son inauguration le 19 mai dernier. Depuis, la sculpture a fait coulé beaucoup d'encre et une pétition circule même à son encontre ; elle recueille pour l'instant près de 600 signatures. Le Professeur Rupert Lewis, universitaire à Kingston et soutien de l'œuvre, défend le sculpteur en rappelant qu'il n'existe pas une seule image de Garvey, mais plusieurs. "Je respecte les artistes qui présentent des œuvres qui nous font réfléchir sur autre chose que les représentations auxquelles nous sommes habitués." (source : Jamaica Gleaner) Même si une délégation de sept personnes, dont Bunny Wailer en personne, a demandé à rencontrer les autorités de l'Université pour discuter de ce problème, le buste est pour l'instant toujours en place.



En écoute :

publicité
commentaires
... aucun commentaire ...
17/06/17 Di Land Riddim
Reggae Radio