Dub Camp
13/07/18 au 16/07/17
Rototom Sunsplash
12/08/17 au 19/08/17
No Logo Festival
11/08/17 au 13/08/17
Reggae Sun Ska 2017
04/08/17 au 06/08/17
Reggae Session Festival #2
14/07/17 au 16/07/17
En Roots Vers Anneyron
08/07/17 - Anneyron
Nomade Reggae Festival
04/08/17 - Frangy
Au Foin de la Rue
07/07/17 - St Denis de Gastines
Festival de Neoules
20/07/17 - Neoules
Festival Rencontres et Racines
30/06/17 - Audincourt

Festival de Neoules

Rencontres et racines

RSS

Rod Anton

No Logo

Yaniss Odua

Rototom

Pyrene

Au Foin de La Rue

ERVA 2017

Sizzla, Capleton signent un Compassionate Act
14/06/07 - par WI
Selon le magazine Tetu, "Trois stars du reggae jamaïquain ont signé un «Reggae Compassionate Act». Beenie Man, Sizzla et Capleton soulignent qu'il «doit être clair qu'il n'y a pas de place dans la communauté musicale pour la haine et les préjugés, y compris le racisme, la violence, le sexisme et l'homophobie. […] À cette fin, nous acceptons de ne pas faire de déclaration ou chanter des chansons qui incitent à la haine ou la violence contre quiconque venant de quelque communauté que ce soit». Bien qu'ils n'aient pas présenté d'excuses pour leurs propos homophobes passés, leur déclaration est qualifiée d'«important événement» par Peter Tatchell, coordinateur de la campagne «Stop murder music», à l'origine de ce texte et de la campagne, débutée il y a trois ans, contre l'homophobie dans le reggae. Gareth Williams, coprésident de l'association homo jamaïquaine J-Flag, tempère: «Nous espérons que cela n'est pas motivé commercialement par le désir des chanteurs de maintenir les revenus de leurs concerts». Car la campagne à leur encontre a débouché sur de nombreuses annulations de shows, et autres mesures de rétorsions, qui auraient coûté aux artistes homophobes jusqu'à cinq millions de dollars. Si Beenie Man, Sizzla et Capleton suivent leurs engagements, cette campagne sera levée, après une période d'essai de six mois." Merci TuffGong !


publicité
commentaires
... aucun commentaire ...
Reggae Radio