Stick Figure en tournée
07/11/19 au 21/11/19
Max Romeo en tournée
11/10/19 au 06/11/19
Dub Inc - Millions Tour
10/10/19 au 15/12/19
Tiken Jah Fakoly en concert
17/09/19 au 14/12/19
Taïro en tournée
22/06/19 au 15/12/19
Sinsémilia
23/11/19 - Paris 18

Stick Figure

Dub Inc

Sinsémilia

Tairo

Demolisha

Black Uhuru : nouvelle bataille juridique
04/06/18 - par Reggae.fr
Black Uhuru : nouvelle bataille juridique

Les membres de Black Uhuru vont certainement retourner devant les Tribunaux pour trancher sur les droits d'usage du nom Black Uhuru. Michael Rose, l’un des nombreux membres du groupe, réclame le droit d’utiliser le nom détenu par le fondateur du groupe Derrick « Duckie » Simpson. 


Au mois de février dernier, Michael Rose a en effet déposé le nom au Royaume-Uni. Simpson conteste ce dépôt. Dans les années 1990 ce dernier avait déjà du faire face à une affaire similaire quand les anciens membres Garth Dennis et Don Carlos avaient réclamé l'autorisation d'utiliser le nom de Black Uhuru, mais Simpson avait gagné en 1998. 


Selon Derrick Simpson, Michael Rose n'est pas en mesure de réclamer un droit sur ce nom alors qu'il a quitté le groupe il y a 35 ans. Pour lui, la seule manière de régler cette affaire c’est donc devant les tribunaux. 


Le groupe a été formé à Waterhouse en 1972. C’est en 1985 qu'il entre dans l’histoire en remportant le premier Grammy Award du meilleur enregistrement reggae pour l’album Anthem. Mais c’est aussi à ce moment que Rose part et se trouve remplacé par Junior Reid. Rose a continué sa carrière solo, publiant un certain nombre d'albums et de singles populaires, y compris Shoot Out en 2007. La dernière relation qu’il ait eu avec Simpson, c’était en 2017, où il jouait aux côtés de ses anciens collègues au Reggae Geel en Belgique.


Le line-up actuel de Black Uhuru, qui comprend le chanteur Andrew Bees, continue actuellement sa tournée qui passera par l'Europe cet été.


Pour le moment Simpson est confiant qu’il sortira victorieux de cette affaire, « car il n’a aucun moyen de gagner. Nous avons tout pour prouver que nous sommes les propriétaires légitimes du nom Black Uhuru » confie-t-il au Jamaica Observer.

Affaire à suivre ...




publicité
commentaires
... aucun commentaire ...
Error connecting to mysql