Rototom Sunsplash
12/08/17 au 19/08/17
No Logo Festival
11/08/17 au 13/08/17
Reggae Sun Ska 2017
04/08/17 au 06/08/17
Nomade Reggae Festival
04/08/17 au 06/08/17
Reggae Session Festival #2
14/07/17 au 16/07/17
Shaggy
20/06/17 - Paris
Rast'Art Festival
16/06/17 - Sannerville
Kabaka Pyramid
15/06/17 - Paris

Ryon

Rencontres et racines

Kabaka

Shaggy

Harrison Stafford

Nomade Reggae Festival

No Logo

RSS

Rototom

Tarrus Riley - Interview Tarrus Riley - Interview
08/05/12 - Auteur(s) : Propos recueillis par LN, Photos de Carole Moreau

Il y a quelques semaines, nous vous faisions vivre en images une incroyable rencontre avec Tarrus Riley, au cours de laquelle il nous contait ses débuts, ses influences, nous parlait de son père, de rastafari et de ses aspirations (voir notre video reportage ici). Cap aujourd'hui sur la présentation de son dernier album, "Mecoustic" (lire notre chronique ici), sorti en avril, et le reste de son actualité. Cette interview est entrecoupée de photos prises par Carole Moreau à l'occasion du concert de Tarrus Riley à La Sirène (La Rochelle) le 17 avril dernier.



Reggae.fr: "Mecoustic" est le titre de ton nouvel album. C'est toi qui a inventé ce mot ?
Tarrus Riley: Avec Monsieur Fraser! En fait c'est la contraction de "mek it coustic" ou de "make it acoustic".



Comment t'es venue l'idée de faire un travail acoustique de chansons existantes?
L'année dernière, j'étais en tournée, dans le bus et m'est venue cette idée de travailler en acoustique une sélection de chansons personnelles avec des paroles fortes et des mélodies riches, afin de l'offrir au public d'une façon intime.

Il existe quelques nouvelles chansons dans l'album mais la majorité d'entre elles proviennent à l'origine de tes deux premiers opus, "Challenges" et "Parables". Tu n'en as choisi aucune de "Contagious".
Non, l'album "Contagious est encore trop récent. C'est pourquoi je n'ai pas choisi de titres de cet album. Sinon pour les autres, notamment celles que j'ai sélectionné de "Parables", il s'agit pour la majorité de singles dont aucune exploitation commerciale n'avait été faite. Il s'agit de chansons que je voulais que le public écoute vraiment, telle que "Larger than life" par exemple, qui est une super chanson.



C'était donc ton but avec cet album, apporter quelque chose de plus à certaines chansons afin que le public prenne vraiment conscience des paroles?
Oui je veux que les gens portent une attention à chacun des mots des chansons choisies. Car je crois que les mots sont très importants et que le message l'est encore plus dans ces chansons.

Comment s'est passé l'enregistrement et la recomposition de certains morceaux pour les adapter à l'acoustique avec Dean Fraser ?
Cela s'est très bien passé. Je vais te dire quelque chose. Même pour moi, le fait de revisiter les chansons et les chanter à nouveau a fait renaître beaucoup de bons souvenirs. Par ailleurs je crois que je comprends mieux les morceaux à présent et cela me permet de les chanter un peu différemment à présent donc c'est bien.



Certains estiment qu'on est loin du reggae avec cet album mais ce n'est pas forcément vrai selon nous car le nyabinghi est bien présent de même qu'une vibe gospel très spirituelle, faisant référence à la black & soul music dont le reggae est évidemment issu...
Oh mais c'est clairement du reggae man! Bien sûr! Je vais te dire un truc. Selon moi, le reggae est bien sûr une musique, mais ce n'est pas que ça. Le reggae c'est aussi un sentiment et une façon d'être. Et moi je suis reggae. Donc quand je fais de la musique c'est avec le reggae. Quand tu entends des chansons telles que "One Two Order", c'est du reggae. En plus le nyabinghi y est présent. De même que "Paradise", qui a un rythme ska en fait.

"Paradise" est ma chanson préférée de ton album…
C'est la mienne aussi…
Justement peux-tu nous en parler un peu?
Cette chanson veut dire ce qu'elle exprime tu sais. "Je réside au Paradis". J'y crois tu sais.
Elle fait partie des nouveautés de l'album n'est-ce pas?
Oui elle est tout à fait nouvelle.



Une autre nouveauté dans l'album est constituée par la chanson "Black Mother Pray", que tu chantes avec ton père Jimmy Riley…
Et bien en réalité cette chanson est nouvelle pour les générations actuelles mais en fait elle existe depuis bien longtemps car mon père l'avait écrite il y a des années. Je voulais que ma jeunesse l'écoute. Et l'enregistrement avec mon père était plein de bonnes vibes, sachant qu'on a enregistré plusieurs fois ensemble en studio depuis des années…



De manière générale les thèmes de l'album tournent autour du consciousness...
Oui tout à fait, avec des chansons comme "Marcus Garvey" par exemple.  Celle-ci est nouvelle également. Mais ce n'est pas la première fois que je m'inspire de ce personnage dans mes chansons et des défenseurs de la liberté… Rappelle-toi de la chanson "Shaka Zulu Pickney".



"Africa Awaits" est également très forte… Es-tu allé en Afrique et est-ce que la notion de "repatriation" est importante pour toi?
Je ne suis pas allé physiquement sur le continent africain. Et concernant le "repatriation", je pense que cela se fait pas à pas. J'y suis pas encore allé… donc bien sûr il faudra que je visite d'abord un peu le continent avant de me lancer profondément dans ce rapatriement. Et c'est quelque chose de très important en ces temps pour un rastaman.  



Tu me parlais de défenseurs de la liberté tel que Marcus Garvey, tu t'es justement servi de ce thème pour créer avec ta fondation une "Freedom Writers Competition"… Peux-tu nous en parler?
Et bien cette initiative est venue justement après la sortie du titre "Shaka Zulu Pickney" dans laquelle pas mal de noms de défenseurs sont cités. Beaucoup de jeunes se sont questionnés et ont demandé qui étaient Shaka Zulu ou encore Kunta Kinte. J'ai alors pensé que ce serait cool de créer un concours où les jeunes qui s'inscrivent doivent écrire une chanson, ou un poème ou ce qu'ils veulent, sur ce que représente l'histoire du peuple noir pour eux. Car cette histoire n'est pas assez enseignée à mon avis… Cette année c'est une jeune fille qui a gagné. Chaque gagnant se voit offrir un IPad. Tout ceci est évidemment à but non lucratif… L'objectif est vraiment d'inciter la jeunesse à écrire.

Quel a été ton meilleur souvenir pendant l'enregistrement de l'album?
C'est sûr qu'enregistrer avec mon père fait certainement partie d'un de mes meilleurs souvenirs. L'enregistrement des chansons "Paradise" et "Eye Sight" était également très agréable en studio.

Et le pire?
J'ai des mauvais souvenirs de studio quand j'arrive pas à chanter de la manière dont je voudrais. Il y a des jours comme ça où tu n'es pas à 100%. En l'occurrence pour cet album j'ai pas beaucoup de mauvais souvenirs… à part quand je me dispute un peu avec Monsieur Fraser sur la manière de donner le bon son à ce qu'on veut enregistrer… mais de manière générale tout s'est bien passé.



En dehors de tes albums, on peut apprécier ta musique et ta voix toute l'année car tu poses beaucoup sur des séries de riddims. Il s'agit donc là je suppose d'un exercice que tu apprécies et qui est important pour toi ?
Oh mais tu sais je vais te dire un truc qui va te faire rire. Monsieur Fraser, c'est lui qui a commencé avec les riddims. Et à un moment il a même été critiqué pour ça. Alors moi quand je me suis mis à poser sur des riddims et qu'il a vu que j'aimais beaucoup ça il m'a dit que je le faisais trop (rires).



C'est intéressant car précisément en ce moment tu poses plutôt sur des riddims très modernes ou dancehall et dans le même temps tu sors cet album acoustique dans un style tellement différent!
J'utilise toute la palette qui m'est offerte avec la musique… du plus roots à la musique la plus dynamique… c'est très important de faire tout ça… Et puis je pense que c'est important d'avoir du fun! Dans tous les cas je ne change pas et les gens apprécie tout ce que je fais dans des styles différents.



Cette manière d'être semble être très inspirante pour de jeunes artistes, tels que I-Octane, qui nous a confié dans notre dernière interview avec lui que tu étais comme un grand-frère pour lui, ou encore Konshens…
On a tous besoin d'une sorte de grand-frère. Dean Fraser c'est le mien. Concernant I-Octane, je l'ai accompagné lors de sa première tournée. Avec lui on fait autant du one drop que du dancehall donc c'est cool. Konshens fait aussi partie de la famille tu sais. Je suis très fier de lui.



Ok, ça c'était pour la Jamaïque. Ici en France on a un énorme groupe de reggae: Dub Inc, avec qui tu as collaboré pour leur dernier album, sur la chanson "No Doubt". Peux-tu nous parler de cette collaboration?
Bien sûr! C'était super et cette chanson est géniale. Mon sentiment c'est qu'on n'a pas amené cette chanson aussi loin qu'on aurait pu, notamment car on était censé en faire un clip et que cela n'a pas pu se faire. Mais nous avons chanté cette chanson au Summerjam l'année dernière tous ensemble et les gens criaient c'était incroyable ! Je remercie vraiment les Dub Inc de m'avoir permis de faire cette chanson avec eux car ils m'ont emmené sur un autre marché, un autre public que le mien. J'aimerais travailler encore avec eux ils sont bad!

Quels sont tes projets après la tournée "Mecoustic"?
Je travaille sur un nouvel album. Dès que je rentre j'attaque… On a déjà cinq ou six chansons là…

Merci Tarrus Riley!
Merci à toi!



Merci à Vianney et Sarah (Soulbeats Records) et Accent-Presse

publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

1.9/5 (44 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
Tarrus Riley

Tarrus Riley est aujourd’hui une véritable star du reggae, et l’un des artistes les plus intéressants ...
16/10/15 - Roots

Tarrus Riley - Crime Free Christmas

"Tout ce que je veux pour Noël c'est rester en vie !" Tarrus Riley ...
21/12/16 - Clip

Interview Reggae Addict - Tarrus Riley

Reggae.fr lance un nouveau concept de rencontres vidéos. L'Interview Reggae Addict vous plonge dans ...
15/12/16 - Reportage

Reggae Radio