No Logo Festival
12/08/16 au 14/08/16
Rototom Sunsplash 2016
12/08/16 au 20/08/16
Reggae Sun Ska 2016
05/08/16 au 07/08/16
Reggae Session Festival #1
08/07/16 au 10/07/16
Festival Couleurs Urbaines
03/06/16 au 04/06/16
Pablo Moses
08/06/16 - Paris 75010
Neg Marrons en concert
02/06/16 - Paris
Festival Au Foin De La Rue
01/07/16 - Saint-Denis-les-Gastines

Pablo Moses

rototom

Neg Marrons

Couleurs Urbaines

Foin de la rue

Reggae Session

VICTOIRES DU REGGAE 2014: RESULTATS VICTOIRES DU REGGAE 2014: RESULTATS
09/02/14 - Auteur(s) : Près de 15 000 votants !

L'édition 2014 des Victoires du Reggae© touche à sa fin. Un nouveau record a été battu puisque vous avez été près de 15 000 votants et nous vous remercions plus que jamais pour votre lourde participation. Nous vous avions prévenus il y a un mois au moment du départ des votes, l'évènement 2014 a été réalisé sous le contrôle d'un huissier, et ce afin d'éviter toutes les polémiques, les doutes ou les suspicions qui peuvent parfois exister à l'occasion de l'organisation de concours.

Nous rappelons bien sûr que cet événement ne bénéficierait pas de l'ampleur qu'il a acquise au fil des années sans les dizaines de partenaires presse, radio et web qui nous suivent dans cette aventure et sont de plus en plus nombreux, et que l'on big up fort encore:
Reggae Vibes
Party Time (site internet et radio - Ile de France)

La Grosse Radio
AllMol.com
Culture Dub (site internet et radio - Poitou-Charrente)

Studio One L'Emission (site internet et radio - Languedoc-Roussillon & PACA)

Reggae-est.fr
Reggaesudouest.com
Stopzik.com
Trace.fm
Dancehall-mania.com
Rootsandculture.net
Rootsblogreggae.com
Yanaclip.com
Soundculturall.fr
Uplift! Cultural Reggae Mag
Worldareggae.com
Aux Armes (Rhônes-Alpes)
Big Faya Show (Paris)
Dawastation (Champagne-Ardenne)
Get Up Radio Show (Pays de Loire)
Irie Corner (Aquitaine)
Karément Roots (PACA)
Kartier Reggae (Réunion)
Listen My Soul (Paris)
Made in Africa (PACA)
Ok Fred (Alsace)
Positive Vibration Time (Paris)
Ready pour le Show (Picardie)
Reggae Connection (Côte d'Armor)
Reggae Stories (Centre)
Reggae Sunsplash (Auvergne)

Riddim (Franche-Comté)
Roots Rock Reggae (Rhône Alpes)
Run the Track (Lorraine)
Shake the Town (Paris)
Shashamane (Tahiti)
Stand Firm (Rhônes-Alpes)
Studio Roots (Bretagne)
Sunday Culture (Paris) 

Time Will Tell (Bretagne)
Vibeguard Show (Champagne Ardennes)
Watagwan (PACA)

Place maintenant aux résultats, avec pour chacun des gagnants la reprise de la chronique ou d'un article paru dans nos colonnes.
Les internautes gagnants d'albums ont été ou seront contactés par mail dans les jours qui suivent. Merci à tous et d'ici là continuez de soutenir vos artistes en achetant leurs albums et en allant les voir en live !


And the winner is…

ALBUM ROOTS
1. Patrice - The Rising of the Son

2. Mo'Kalamity & The Wizards - Freedom of the Soul
3. Winston McAnuff & Fixi - A New Day



Ce sont deux projets artistiques que Patrice a sorti à l'été 2013. Le premier est un court-métrage intitulé "The Rising of the Son", et dans lequel apparaissent notamment les 'Lion Base Cribs' du Sierra Leone. Le second est l'album du même nom, où le chanteur allemand n'a pas hésité à s'ouvrir et faire appel à d'autres artistes tels que Don Corleon, Busy Signal, Selah Sue, Cody ChesnuTT ou encore Ikaya. Il a parcouru toutes les routes de France et d'Europe l'année dénière où il s'est produit en concerts et festivals, mais aussi en acoustique certains matins dans la rue, de manière totalement inédite et imprévisible. Patrice continue actuellement sa tournée. Il était notamment au Trianon à Paris il y a deux jours.

ALBUM NEW ROOTS
1. Alborosie - Sound the System

2. Matthew McAnuff - Be Careful
3. Protoje - The 8 Year Affair



Chronique du 16/07/2013
- Auteur(s) : Sacha Grondeau
L’Italien le plus célèbre de la planète reggae revient avec un nouvel album qui fait suite aux notamment très remarqués "2 Times Revolution" et "Escape From Babylon".  Autant le dire tout de suite, ce 16 pistes est une nouvelle réussite qui va très certainement participer à la bande originale de cet été 2013. On commence avec l’excellent "Play Fool (To Catch Wise)",  morceau subtilement écrit qui s’attaque à la psychologie humaine et aux apparences. On enchaîne avec un superbe "Rock The Dancehall" à l’instrumentale old school qui ravira les amateurs du genre. "Zion Train", le track qui suit est une reprise du standard de Bob Marley, interprété avec le fils Ky-Mani. Les deux voix portent ce morceau, qui sans atteindre la grâce de l’original, n’en reste pas moins une bonne tentative. "To Whom it May Concern" prend la suite dans le plus pur style « Alborosie », voix cassée, flow old school, riddim rappelant le son des 90’s et lyrics conscients. Certains s’en agacent et Alborosie leur répond dans « Shut U Mouth ». On leur conseille alors d’écouter tout de suite l’excellent duo avec Nina Zilli, "Goodbye", un rocksteady qui ensoleille les journées d’été pluvieuses. Ce titre est à n’en pas douter un des meilleurs de l’album. Au rayon invités et duo, tout n’est pas de ce même niveau. La participation de Kemar sur "Memories" ne restera pas gravée dans l’histoire du reggae, de même le duo avec les Abyssinians ("Give Thanks"), sympathique, n’est pas à la hauteur du formidable répertoire du trio vocal. L’apparition de Nature sur "Warriors" est elle à retenir.  On se console aussi avec des titres qui claquent comme "You Got To Be Mine", "Dont Pressure it", et « Love Is The Way ». Les instrumentales sont, comme d'habitude avec Puppa Albo, parfaitement interprétées et produites, ce qui est d’autant plus notable que c’est Alborosie lui-même qui a joué la plupart des instruments, une manière de plus de montrer que l’artiste / producteur / chanteur connaît toute les facettes de son métier… Et il nous les fait partager pour le plus grand plaisir de nos oreilles !!!

ALBUM DANCEHALL
1. Mr Vegas - Bruk It Down 2.0

2. Sista Rosta - Special Request
3. Vybz Kartel - The Voice of the Jamaican Ghetto



Le goût de Mr Vegas pour le reggae old school aura été de courte durée ;) Après l'excellent album "Sweet Jamaica" sorti en 2012, Vegas renoue avec le dancehall un peu plus slackness qui est à l'honneur dans "Bruk It Down 2.0", sur lequel on retrouve quelques collaborations, notamment avec Luckie D. Un album taillé pour vos fêtes!

ALBUM REGGAE FRANÇAIS
1. Dub Inc - Paradise

2. Yaniss Odua - Moment idéal
3. Taïro - Ainsi soit-il



Chronique du 10/10/2013 - Auteur(s) : LN
"Paradise", ou le nouvel album évènement de Dub Inc, reflète une fois encore impeccablement les grands talents de productions du combo stéphanois. Entre riddims rockers chers au groupe ("Revolution"), reggae one drop de belle facture ("Better Run"), sonorités africaines ("Enfants des ghettos"), musique orientale ("Foudagh"), dubstep hip hop ("Hurricane") et dancehall ("Paradise"), Dub Inc signe là ce qui peut certainement être considéré comme son meilleur album à ce jour, et une des plus belles sorties de l'année. Le groupe s'était déjà envolé aux quatre coins du monde après Hors Contrôle (Victoires du reggae en 2011) et nul doute que "Paradise" placera ses membres à l'affiche des plus grands évènements musicaux pendant un bout de temps. Chaque morceau est pensé, réfléchi et travaillé, tant au niveau des textes que de la composition musicale, aux fins de donner à son auditoire un prétexte pour raisonner ("Partout dans ce monde" et "Enfants des ghettos), partager ("Chaque nouvelle page"), aimer ("Only love"), sans oublier de faire la fête ("They want") et de se lâcher ("Sounds good"). Avec une musique hybride, sur fond de reggae ou dancehall et qualifiable également de world music, Dub Inc réussi à nouveau le pari de se renouveler sans lasser, en surprenant encore et toujours nos esgourdes. Authentiques mais réalistes, sages et parfois cyniques, les textes de Bouchkour et Komlan sonnent juste et forts sur des rythmes, mélodies et compositions de haute qualité (et pour cause, l'équipe compte parmi elle des producteurs, avec notamment Zigo pour Greeyard Records et Mory pour Oneness Records). Les featurings sont bien choisis, autant au niveau vocal (avec Meta Dia, Alif Naaba, Skarra Mucci, Jah Mason) qu'instrumental (Antony Gatta, Alaoua Idir, Issouf Mounkoro) et on s'en régale. On attribuera à titre personnel, des mentions spéciales aux morceaux "Hurricane", pour sa vibe electro hip hop particulièrement bien menée, "Foudagh", pour la poésie et l'émotion procurée par la voix de Bouchkour et "Il faut qu'on ose" (avec Fredéric Peyron à l'accordéon), qui brille par l'audace de Dub Inc et son leitmotiv:  s'ouvrir, au-delà des frontières, quelles qu'elles soient, en un mot, être libre. A écouter d'urgence.

ALBUM REGGAE FRENCH TOUCH
1. Naâman - Deep Rockers Back a Yard

2. Biga* Ranx - Good Morning Midnight
3. Jr Yellam - Turn Up The Sound



Chronique du 30/05/2013 - Auteur(s) : LN
Naâman, ou comment la Révélation de l'Année 2012 (aux dernières Victoires du Reggae) transforme l'essai en 2013 ! On avait découvert son flow et son énergie contagieuse l'année dernière à l'occasion de la sortie de sa mixtape "Deep Rockers", avec le beatmaker Fatbabs au contrôle  des riddims et remixs. Le combo a ensuite écumé les scènes en mode sound system et un plus large public français s'est rendu compte de sa capacité à retourner les foules au Reggae Sun Ska. Après une année de folie, Naâman décide l'hiver dernier de prendre le large, de voyager aux Iles Vierges et en Jamaïque. Soulbeats Records lui propose alors d'en profiter pour enregistrer un album studio à Harry J,  Kingston. L'occasion était trop belle et il y est bien sûr alors rejoint par son acolyte Fatbabs. Le fruit de cette expérience est ainsi contenu dans un opus très bon et très attendu: "Deep Rockers Back A Yard". Y ont collaboré les bons musiciens et choristes du groupe Young Kha, qui back Naâman en tournée, et des légendes telles Daniel "Axeman" Thompson à la basse, Sly Dunbar à la batterie, ou encore Dalton Browne à la guitare, eux-mêmes parfois à l'origine de certains riddims déjà présents sur la mixtape "Deep Rockers". L'idée est donc, avec l'assistance de Sam Clayton et Stephen Stewart à la production, de nous offrir pour partie de nouvelles versions de titres déjà connus mais aussi des morceaux inédits, et toujours avec la recette qui fait et fera certainement encore le succès de Naâman: un reggae oldy aux basses puissantes soutenu par des beats hip hop, sur lequel le singjay pose avec de plus en plus de talent (et une belle progression depuis l'année dernière) son flow en patois. Inutile de vous préciser que les arrangements apportés procurent une nouvelle vie aux titres qui tournaient déjà dans nos oreilles l'année dernière, à commencer par "Freedom" qui prend ainsi tout son sens, avec des choeurs et une guitare habilement amplifiés. Le même effet joue sur "Skanking Shoes" et "Frontline", qui continuent à faire des ravages en live. Les cuivres sur "Rockers" sont complètement repensés pour donner un air sud américain à ce puissant morceau. Aussi puissant mais également énervé, "Madness" touche par son thème et montre les capacités de Naâman à changer de flow. On est par ailleurs totalement séduit par les titres lovers de l'artiste, tel "House of Love", nouveauté de l'album, ou encore le mi-ganja mi-lover tune "Smoke Tricks", en mode hip hop tranquille, et dont le clip nous dévoile différentes manières de fumer, toutes plus esthétiques les unes que les autres. On aime aussi la couleur 90's donnée aux sons sur  "Badman Beware" et le featuring de Cutty Ranks sur "Rebel For Life" est tout simplement superbe. On nous propose, pour finir l'écoute en douceur, un titre acoustique, "One Day", interprété entièrement par le groupe Young Kha, comme pour nous indiquer que malgré sa fulgurante montée en puissance, Naâman n'oublie pas d'où il vient. Mélange de new roots, hip hop et reggae old school, "Deep Rockers Back A Yard" est incontestablement l'une des réussites de la vague crossover qui fait fureur dans l'hexagone actuellement.

ALBUM REGGAE LOCAL
1. Saïk - Second souffle

2. Kalash - 2 #Classic
3. Kaf Malbar - Subliminal



Chronique du 23/12/2013 - Auteur(s) : LN
Il a passé du temps depuis que la planète reggae dancehall a découvert le jeune Saik avec son duo «  Ok  » feat. Admiral T.  Un album et une street tape («  Face à la réalité  » et «  M-10 strict  ») pour être précis, avant de recevoir le troisième opus du deejay guadeloupéen. Il rassemble un certain nombre de singles déjà dévoilés en 2013. Sorti en juillet aux Antilles et sur les plateformes de téléchargement, l'opus est arrivé dans les bacs hexagonaux au dernier trimestre. La première écoute montre que l’artiste a décidé d’explorer de nombreux styles caribéens et urbains  : dancehall bien sûr, hip hop aussi, zouk, rnb et reggae enfin… Cette idée est renforcée par la présence de nombreux et talentueux invités  : de Riddla à Young Chang MC, en passant par le grand frère Admiral T («  Dancehall Evolution  »), la star de la soca Destra Garcia ou encore Kenza Farrah. Il y en aura donc pour tous les goûts et si l’on se dit que le titre «  Je mène ma vie  » est efficace et calibré pour la radio, «  Second Souffle  » contient 22 autres titres permettant de découvrir l’évolution artistique de Saik, et à quel point l'homme a muri, en particulier avec l’hymne «  Unis  », ou le titre plus dancefloor «  Handzup  ». C'est un véritable voyage musical, mais aussi lyrical où les thèmes abordés sont autant lovers («  All night  », «  J’t’emmène  », «  Fly away  »), que plus légers («  Poum poum poum  ») ou profonds (avec le hit «  Surviv’  », celui dédié à son île  : «  You and Me  » ou à son public «  Public a mwen  »). Sans oublier l'esprit festif avec «  Mic a Mwen  »  ! Bref, un album divers à découvrir et à soutenir  !

ALBUM REGGAE AFRICAIN
1. Alpha Blondy - Mystic Power

2. Lëk Sèn - Tomorrow
3. Bloffou - Merci



Chronique du 05/03/2013 - Auteur(s) : LN & Nounours
On écrivait dans ces même lignes en 2011, à l'occasion de la sortie de son album "Vision", qu'Alpha Blondy constituait peu à peu avec sa musique le livre blanc du reggae africain. Avec "Mystic Power", l'artiste persiste dans cette veine et vient y donner un côté plus rock que sur ses autres albums. La présence marquée de la guitare dans ce style, toujours sur un rythme bien sûr reggae assumé, est certainement l'une des nouveautés de cet opus réussi enregistré entre Paris en Abidjan. Son groupe le Solar System, accompagné notamment de Dennis Bovell, y démontre comme à son habitude tout son talent. Ce qui nous interpelle encore plus, ce sont les textes et les messages qu'Alpha a décidé d'offrir à son public sur ce 15 titres de grande qualité. "Mystic Power" est en effet touchant, et ce à plusieurs égards. Toujours prêt à dénoncer haut et fort les problèmes de son continent et de son pays la Côte d'Ivoire, l'artiste enjoint aux terroristes de ne pas mêler Allah ou Mahomet à leurs actes criminels ("Crime Spirituel") et dénonce ceux qu'il appelle les négros nazis invoquant une prétendue "ivoirité" ("Danger Ivoirité"). On le sent aussi un peu désabusé sur "My American Dream" ainsi que "France A Fric", dont le titre parle de lui-même… Mais c'est surtout sur le titre "Pardon" qu'Alpha Blondy nous fend le coeur en avouant se sentir responsable de n'avoir pas réussi à résoudre la crise ivoirienne en 2011. Il n'oublie pas non plus de nous surprendre avec Tiken Jah Fakoly sur un morceau au titre, là aussi, évocateur: "Reconciliation". Et du côté des surprises, on se délecte comme d'habitude de reprises inattendues: "J'ai tué le commissaire", une transcription francophone du célébrissime "I Shot the Sheriff" de Bob Marley; et "Le Métèque", qui avait déjà été repris par Joey Starr il y a quelques années, et qu'Alpha Blondy remet au goût du jour en adaptant, en version reggae bien sûr, les paroles de Georges Moustaki. Un featuring avec Bennie Man sur "Hope", afin d'ouvrir l'album, est par ailleurs et sans aucun doute l'une des pépites de ce 16ème album très réussi. Inutile d'ajouter que les fans de l'artiste ne s'en lasseront pas. Pour notre part, nous tirons notre chapeau à Monsieur Blondy et ses près de 30 ans d'activisme musical.

ALBUM DUB
1. Alborosie - Dub the System

2. Black Roots - On The Ground in Dub
3. Sly & Robbie present Stepper Takes the Taxi



"Dub The System" ! C'est la version dub de l'excellent album d'Alborosie "">Sound The System". Le producteur et multi-instrumentiste italo-jamaïcain a toujours aimé le dub et le voilà qui s'exprime sur un album qui ne sort qu'en vinyle. L'occasion de découvrir les derniers titres du chanteur dans de nouvelles versions et de profiter pleinement des instruments qui accompagnent d'habitude sa voix.

ALBUM UK / DIGITAL
1. Ex aequo :
Marina P - My Homeys
Brain Damage meets Vibronics - Empire Soldiers

2. Little Judah - Break It
3. Weeding Dub - Inna Digital Age



Marina P - My Homeys
Chronique du 20/11/2013 - Auteur(s) : Ju-Lion
Elle a rassemblé ses potes, Marina P, pour son premier album. Après avoir sorti plusieurs vinyles en collaboration avec certains des meilleurs producteurs de reggae digital européen, la chanteuse italienne installée à Paris renoue avec la plupart d'entre eux pour nous offrir 10 nouveaux tracks. Influencée par la soul, le trip-hop et même le jazz, elle se lâche et expérimente, loin d'un reggae conventionnel, tout en sachant satisfaire les amateurs du genre. Les gros riddims digitaux aux basses rondes et lourdes sont au rendez-vous, notamment avec l'excellent « China Town », réalisé par les infatigables Mungo's Hi-Fi, jamais en panne d'inspiration. Les Allemands de Jahtari jouent là où on ne les attend pas sur le non moins réussi « Free Me », plus instrumental qu'à l'ordinaire, où Marina emprunte de délicats accents rub-a-dub sur les couplets. Paroles simples, légèreté et douceur jouent à armes égales avec la puissance des riddims choisis, à l'instar du très dark « Homeland », en mode UK dub. La chanteuse s'exprime en anglais mais n'adopte pas le patois yardie (mis à part quelque gimmicks bien placés). Sa voix soul en résonne d'autant plus et c'est tant mieux. Quelques curiosités qui séduiront sans doute plus les amateurs de bass music viennent perturber nos oreilles habituées au reggae, tels que « Youth », produit par Stepart, et « Show Me », carrément indescriptible. Petits clins d’œil à l'histoire de la musique avec la reprise de « Woman Of The Ghetto » de Marlena Shaw et un « One For You » posé sur une adaptation du « Heavenless Riddim », éternel classique du rub-a-dub. On retrouve d'ailleurs avec plaisir Sly & Robbie aux commandes de l'instru qui avait servi à l'énorme « Live To See Dem » de Capleton produit par Soul Vybz, le label de Soul Stereo. Marina P en livre une version différente mais ravissante avec une voix de velours qui lui va si bien sur le morceau « Soulless ». Le terrible « I Got » fait également partie du tracklist, un peu trop court on l'avoue – seulement 10 titres – mais rappelle à tout le monde qu'il suffit de se contenter de ce que l'on a pour être heureux. Finalement, entre reggae et bass music, Marina P évolue dans un style qui plaît de plus en plus, sans se priver d'ajouter sa touche personnelle avec cette voix tantôt soul tantôt rub-a-dub qui retentit encore dans nos têtes. A découvrir.

Brain Damage meets Vibronics - Empire Soldiers
Chronique du 09/12/2013 - Auteur(s) : LN
Un projet admirable a vu le jour en octobre dernier, et comme il n'est jamais trop tard pour parler d'oeuvres de telle qualité, nous vous proposons de revenir aujourd'hui sur l'album "Empire Soldiers", signé Brain Damage et Vibronics. L'opus est double: une partie album est mixée par le français Brain Damage et la partie dub par l'anglais Vibronics. La collaboration (qui n'est pas la première entre les deux artistes) a pour objet de mêler les univers des deux créateurs autour d'un thème commun et d'ordinaire très peu traité, qui plus est en musique: l'expérience des soldats anglo-caribéens et franco-africains lors de la première guerre mondiale.
Ils invitent pour ce faire des poètes, historiens et musiciens originaires du Sénégal, Maroc, Pakistan ou des Caraïbes. Le ton est donné dès le premier titre "Gallipoli" (en référence à la bataille du même nom) sur lequel des bombardements se mélangent à des sons digitaux et à ce qui ressemble à des bruits d'armement de fusils, sur une ambiance dramatique et sans espoir. On connait en effet les conséquences désastreuses de cette guerre (censée être la "der des ders" tellement elle a été une boucherie) en termes de pertes humaines. La voix de M Parvez survient alors sur le titre "Sufferation" et on le retrouve sur le plutôt roots et excellent "Youts 2 War", qui pose la question d'envoyer la jeunesse à la guerre et évoque les pouvoirs impériaux se servant de cette chaire à canon. D'autres sujets touchants et graves traversent l'opus, tels que "Letter Home", où Madu Messenger (également présent sur "Kings Engine") se mettant dans la peau d'un soldat, se demande comment raconter ce qu'il a vu, ce qu'il a vécu et les actes qu'il a commis… Le vibrant "Do U Remember" avec Sir Jean clame le souvenir de tous les soldats africains morts sur les champs de bataille des empires coloniaux. Il s'agit là de notre coup de coeur de l'opus. Mais celui-ci offre bien d'autres pépites, tels que d'autres références à des batailles ("Neuve Chapelle", "Siege of Kut" ou "Flanders") et le somptueux poème de Mohammed El Amraoui sur "Muchât". Une majorité des morceaux se caractérise par l'apparition, à un moment ou un autre, de mélodies portées par des instruments à vents qui servent de fil conducteur tout le long de l'album. Le tout est sublimé par l'interprétation de Vibronics dans la partie dub.
Plus qu'un double album ou qu'un concept original, "Empire Soldiers" est une expérience et une leçon d'histoire. A partager absolument.

ALBUM REGGAE CROSS OVER / BASS MUSIC
1. Major Lazer - Free the Universe

2. Snoop Lion - Reincarnated
3. Dubmatix - Rebel Massive



Chronique du 15/04/2013
- Auteur(s) : Guiz avec LN
S'il y a un artiste dont l'album est très attendu, c'est bien celui de Major Lazer, orchestré par Diplo le fondateur du label Mad Decent. Son rapprochement avec la scène reggae / dancehall et plus largement avec la Jamaïque plaît à certains autant qu'il en exaspère d'autres. Nous, ça nous plaît et "Free The Universe", qui sort aujourd'hui même dans les bacs, est un album qui décoiffe à découvrir absolument. On avait déjà pu en entendre certains titres depuis quelques semaines, dont la véritable perle "Get Free" (featuring  Amber des Dirty Projectors), l'énorme dub-step (à la mode Flux Pavillon) "Jah no Partial", la belle ballade "Jessica" (featuring Ezra Koenig de Vampire Weekend) et l'entêtant "Watch Out For This (Bumaye)" featuring Busy Signal notamment. L'opus inclut au total 14 titres composés par Diplo et sur lesquels viennent poser des artistes de tous horizons dont, vous l'aurez compris, pas mal de jamaïcains. On ne peut pas parler de reggae, de dancehall, d'électro, de rap... puisque c'est tout ça en même temps.
L'album s'ouvre sur une curiosité ; l'une des nombreuses sorties de Vybz Kartel depuis son incarcération. En combinaison avec Santigold (une habitué des prods de Diplo) sur un dancehall rempli de chœurs et mettant aussi en valeur les voix de Danielle Haim et Yasmin, Adidja prouve une fois de plus qu'il est un des deejays les plus influents de son époque. Autres surprises, toutes aussi réussies, la présence de Bruno Mars sur un vrai dirty south à l'honneur des "Bubble Butt", ou "Reach for the Stars" qui aurait pu être extrait directement de la discographie de Wyclef Jean. Arrangeur de grand talent, Major Lazer s'adapte toujours aux styles des artistes collaborant avec lui tout en conservant sa patte unique et son identité. C'est ainsi que "Jet Blue Jet" (featuring Leftside, GTA, Razz & Biggy) propose un pur dancehall à la "Pon Di Floor", "Sweat" (featuring Laidback Luke & Ms. Dynamite) rappelle les prod qu'il composa pour M.I.A et Mash Up et offre un dancehall hard core aux saveurs electro qui saura sans aucun doute chauffer les publics du monde entier. Et même si l'on pourrait reprocher à l'album d'être parfois un peu "décousu", tant il nous transporte sans cesse d'un style ou d'une ambiance à l'autre et que l'on avoue être un peu déçu par la prestation de Shaggy & Winter Gordon sur "Keep Cool", on apprécie l'impresionnant effort dans son ensemble, et en particulier la rencontre réussie entre Peaches et Timberlee sur un futur hymne « girly » que représente "Scare Me", la collaboration d'Elephant Man avec Opal sur "Wind Up" et "Playground" avec Bugle & Arama qui clôt l'album dans une véritable apothéose. "Free The Universe" est un vent nouveau, dépaysant, et propose une déferlante de titres à se procurer d'urgence!

ALBUM CALYPSO / ROCKSTEADY / SKA
1. Ska P - 99 %

2. Gentleman's Dub Club - FOURtyFOUR
3. Jim Murple Memorial - Take Your Flight, Jim !



Le groupe madrilène le plus engagé de la scène ska punk sortait un nouvel album en 2013, au moment même où il se produisait pour une date incroyable au Zénith de Paris en mars dernier. Une énergie électrique, des titres anti-capitalistes, anti-fascistes et révolutionnaires, c'est ce qui caractérise encore et toujours Ska P que l'on a aussi pu retrouver au programme du dernier Reggae Sun Ska. On se souvient de cette folie furieuse espagnole, sous l'oeil, avouons-le écarquillé et curieux des ministres jamaïcains que nous surprenions en train de suivre avec grande surprise le show du groupe sur un écran géant situé en loge. Crêtes aiguisées, déguisements de prêtres, exhibition et animation avec chibre en plastique géants, c'est ça l'ouragan Ska P en live !

ARTISTE RÉVÉLATION
1. Papa Style - Alma de Guerrero

2. Wailing Trees - Selon ma nature
3. Jr Yellam - Turn Up the Sound



Chronique du 08/11/2013 - Auteur(s) : Suzan
Il y a encore deux ans, lorsqu'on écoutait Papa Style ou que l'on y faisait référence, son acolyte Baldas y était toujours associé. Le duo multi-instrumentiste Papa Style et Baldas a en effet écumé les scènes hexagonales durant une dizaine d'années et on se souvient de certains de leurs albums sur-vitaminés de l'époque tels que "Nouveaux Souffles" ou encore "We Progressive" en collaboration avec General Levy. Rappelons qu'ils ont aussi régulièrement joué aux côtés de Balik (chanteur de Danakil) et collaboré à plusieurs reprises avec Big Red (Raggasonic). Tout ce que l'on connait du Papa Style d'aujourd'hui était déjà présent: musicien de talent à l'esprit raggamuffin, doué en mode fast style, coutumier de lyrics engagés et empreints d'humour. Après la réussite de la tournée des plages ayant précédé le Reggae Sun Ska 2012, Papa Style change de cap pour se développer en solo, ralentit quelque peu la cadence de son flow (mais pas toujours!) et travaille sur de nouvelles productions. Il part alors en tournée l'hiver dernier dans le cadre du Raggamuffin Revival Tour, backé par The Rezident Sound, en compagnie de la MC écossaise Soom T,  du jamaïcain Skarra Mucci, et du jeune prodige Naâman. Et c'est notamment à l'occasion de cette tournée qu'une partie des titres présents dans son premier EP solo, un 7 titres intitulé "Alma de Guerrero", vont naître ou renaître. "Yes Papa", où l'artiste fait référence à beaucoup de ses expériences passées et notamment à la PSB family toujours chère à son coeur, y est devenu un hymne. "Run Da Track", featuring la talentueuse et sans égale Soom T, donne une dimension digitale au style de l'artiste, dont il avoue avoir besoin pour s'épanouir et qui, disons-le, lui va très bien. Il en est de même de "La France Fume", posée sur le Génération H Riddim (digital cut, de Dark-Sun Nino), qui rend un hommage sans complexe à la marijuana. "Civilization", dont le riddim est produit par Dreadsquad (tout comme celui de "Mama Quilla"), est soutenu par Natty Jean qui décidément lui aussi se porte à merveille sur de telles productions modernes, portant des paroles profondes et graves. Un esprit protestataire et anti-conformiste, distribué par d'excellentes instrumentales et des textes bien sentis, traverse donc tout l'opus. "Comme dans le ring" ou "Alma de Guerrero" (posé sur un riddim de Tom Fire) en sont également de parfaites illustrations. Soutenu par Baco Records (label de Danakil) Papa Style nous propose avec cet EP un préambule de qualité à ses aptitudes et son talent en solo. Fort de ses expériences et de ses capacités d'adaptation, nul doute que l'artiste est à suivre.

SOUND SYSTEM AVEC SONO
1. Lion Roots

2. Dub Addict
3. Stand High Patrol



On connait bien Lion Roots chez Reggae.fr, et pour cause, au moment même où l'équipe du site se constituait en 1998 dans le sud-est de la France, le sélecteur et animateur Steflion faisait partie des activistes du sud-est, avec un shop à Cannes notamment et bien sûr avec sa sono aussi. C'est une rencontre avec Aba Shanti qui lui a donné envie de construire son propre sound. Lion Roots a une influence clairement UK. Aussi appelé le South Dub Warrior, il se produit partout en France et prochainement à Cannes avec Jah Marnyah au Sun7 le 14 mars.

DJ / SELECTA / SOUND SANS SONO
1. Irie Ites

2. Soul Stereo
3. I Love sound



Créé en 1999, Irie Ites se compose de Jericho, Unatty et RomG. En certaines occasions, le sound collabore également avec Trevor Sax; MC emblématique du Saxon Sound. De nombreux Mcs et chanteurs sont passés par le sound qui totalise depuis ses débuts plus de 1200 dates dans toute la France ainsi qu’en Europe. Après plusieurs voyages en Jamaïque et tournées aux côtés d’artistes, le sound dispose d’une box d’inédits permettant de jouer un set exclusif, axé sur les specials du sound mais également sur les productions à venir. Les dubplates enregistrés pour Irie Ites vont des artistes proches du crew (Chezidek, Lorenzo, Ras Mc Bean, Spectacular, Lutan Fyah, …) à des artistes roots (Willy Williams, John Holt, Horace Andy, Big Youth, Gregory Isaacs,…); mais aussi plus actuels tels que Bounty Killer, Buju Banton, Sizzla, Capleton, Elephant Man,… Irie Ites se produit aux côtés d’artistes ou bien en sound pour des sessions mix (jugglings). Le crew mets aussi en place des tournées à travers toute l’Europe en compagnie d’artistes reconnus ou en développement tels que Lutan Fyah, Lorenzo, Chezidek, Spectacular, Suga Roy And Conrad Crystal, Ras Mc Bean, Trinity, Sena, Ilements,…
(Biographie officielle)

Irie Ites, c'est pas seulement un sound, c'est aussi un label. On peut mentionner le Diamond Riddim, qui sortira bientôt en vinyle. Produit par West Finga & Jericho pour Irie Ites Records, on y retrouve des jeunes talents tels que Jr Yellam, Lion D et Columbo mais également des chanteurs plus que confirmés ou vétérans tels que Spectacular, Skarra Mucci, Solo Banton, Ras Mc Bean, General Levy, Tony D.

publicité
commentaires
le 09/02/14 par Hadrulon
Qui était présent svp à la catégorie "french touch"? Car à part Biga Ranx je ne comprends vraiment pas ce que les deux autres ont à faire ici, si le public est vraiment sencé être amateur de reggae (et donc de reggae Jamaïcain)...
le 10/02/14 par RasKran
... les résultats sont tristes. A ce demander si les gens on voter pour la qualité musical ou pour la qualité mediatique de l'artiste ....
le 10/02/14 par Berthox
Major Lazer au dessus de Dubmatix, la pilule est dure à avaler... Question new roots l'album de Protoje est quand même au dessus de celui d'Albo de cette année même s'il n'en reste pas moins un grand grand artiste notre italien préféré ! Pour le reste y a quelques trucs que je saisis pas bien m'enfin les goûts et les couleurs... BIG UP reggae.fr pour tout le taff :)
le 10/02/14 par thegeneral
SVP POURRONS NOUS VOTER L’ANNEE PROCHAINE CATÉGORIE PAR CATÉGORIE ET NON pas POUR UNE LISTE QUI ÉVITERA TOUTES CES SURPRISES !!! Evidemment que dubmatix est 3 niveaux au dessus de Mr Diplo et que dire de Alborosie qui s'impose en dub ... Heuresement que mon pote Martin gagne !!! cheers
le 10/02/14 par Truz
PATRICE album ROOTS de l'année devant MO'KALAMITY ???? Is this a joke ? Depuis quand Patrice fait du reggae et surtout depuis quand fait il du roots ?!!!
le 10/02/14 par Lena Staff Reggae.fr
Yes thegeneral je ne comprends pas ta suggestion. On vote déjà pour un artiste par catégorie. mais j'ai du mal comprendre ce que tu suggères.
le 10/02/14 par Lena Staff Reggae.fr
pour rappel le formulaire de votes : http://www.reggae.fr/victoires-du-reggae.php?victoire_id=16
le 10/02/14 par Camfiote
Hadrulon, it's a joke ? Tu n'as surement pas écouté Naaman et Jr Yellam... Good vibes fi yah; hail up
le 10/02/14 par Aurel
Alborosie en dub.... C'est malheureux, alors qu'il y a eu des perles comme Ackboo.... En plus l'album d'alborosie décevant..... Dub Inc décevant aussi devant des artiste qui méritent plus de lumière comme yaniss odua et junior tshaka.... Je suis assez étonné de certains résultats mais c'est le jeu, Big Up aux vainqueurs..... Continuez ça reggae.fr ça envoie steak !
le 10/02/14 par drouma
Je crois que ce que suggère thegeneral, c'est qu'il devienne possible de voter pour certaines catégories (celles auxquelles on s'intéresse) et pas pour toutes les catégories obligatoirement. Le problème, c'est que des gens qui souhaitent voter pour un ou deux artistes, (par exemple, quelqu'un qui n'aime que le roots et/ou le reggae français) sont obligés de voter dans les catégories qu'ils ne connaissent pas forcément (ex : dub ou sonud system). Et forcément, ça fausse les résultats, car les gens votent pour le plus connu (ou pire, par hasard!),lorsqu'ils ne s'intéressent pas à la dite catégorie. Et c'est (peut être!) comme ça que Alborosie (par ex) obtient le plus de voies dans "album dub" (victoire discutable si on en croit notre ami thegeneral). Pour y remédier, il suffirait d'ajouter une case "ne se prononce pas" dans chaque catégorie. Comme ça, on vote seulement pour ce qu'on connait!... BIG UP Reggae.fr!!
le 11/02/14 par Duchili
D'accord avec Truz (Patrice album roots?? !!!!) , Berhox , RasKran et Aurel et les autres ces résultats sont étonnants et ne sont pas le reflet de la qualité des artistes.... continuons à soutenir et à écouter ceux dont on parle moins : Misty in Roots , Irie FM, Midnite...... Love ♫ ♪ ♫
le 11/02/14 par Michel
Concernant l'ALBUM FRENCH TOUCH de l'année, il n'a pas photo... même si Biga est un artiste de grande qualité et fait un excellent travail, Naâman nous a sorti un album d'une fraîcheur incroyable tout en restant bien enraciné. je suis un amateur passionné de reggae/roots depuis les années 70 et j'ai pris une claque quand j'ai entendu pour la première Naâman. J'y ai retrouvé mes émotions premières. Ce gamin a un truc en plus, il est inspiré... Mais, je comprends, il faut à chacun peut-être du temps pour le ressentir. Je l'ai vu sur une scène parisienne en fin d'année, j'étais envahi d'émotions et les larmes me venaient au bord des yeux, ce qui n'arrive jamais chez moi avec ma putain de pudeur. je retrouve la même sensation qu'avec notre Bob, il me rends tout simplement profondément heureux. Et dire que ce petit gars-là est en devenir... Pour moi, il est précieux à tous et les votants ne s'y trompent pas.
le 11/02/14 par Lena Staff Reggae.fr
Merci Drouma Mais tu sais, personne n'est justement obligé de voter dans toutes les catégories ! d'ailleurs rares sont les participants qui l'ont fait et ceci est bien précisé dans le règlement et dans le texte au dessus de notre formulaire donc désolé mais les résultats ne sont pas faussés !
le 11/02/14 par yann
putain c'est chaud! le bon reggae n'est meme pas récompensé ! patrice? Mo'kalamity mérite le titre du meilleur album roots pour les 10 ans a venir! et rien pour les skints.. le déclin du reggae est poussé pas les votants!
le 11/02/14 par Lena Staff Reggae.fr
Duchili, merci pour ton commentaire comme tu as pu le constater, la catégorie roots était très pointue et contenait le meilleur des albums en 2013. Malgré tout, les gens ont voté pour Patrice, peut être en effet que c'est parce que c'est l'artiste qu'ils connaissent le mieux... En tout cas je peux t'assurer, et tu dois certainement le savoir si tu es lecteur du site, que nous mettons toute l'année en avant des pépites roots qui mériterait plus de lumière ... Après cet évènement est justement fait pour montrer la richesse et la diversité du mouvement, plus que pour focuser sur un vainqueur... même si au final c'est le jeu ...
le 11/02/14 par Lena Staff Reggae.fr
Yann, le déclin du reggae ? vas plus souvent sur reggae.fr pour lire des articles sur toutes les pépites qui sortent de part le monde ;)
le 11/02/14 par souljah
Encore une fois, Lena Staff joue les maîtresses d'école et fait la morale à tout le monde.Ton ego est surdimensionné j'en ai la preuve à chaque fois que je lis tes commentaires hautains et emplis de mépris pour ceux qui osent, "oh sacrilège", critiquer ton site ou son contenu.Mais je ne m'inquiéte pas, mon commentaire à moi ne restera pas en ligne longtemps, trop critique surement!!
le 11/02/14 par Lena Staff Reggae.fr
PEACE :) salut souljah ! je me disais aussi ! tu nous manquais :)
le 12/02/14 par Jhami
Ahhh.... Souljah avec sa bonne dose de connerie. J'aime bien ses interventions, elles me mettent la patate pour toute la journée ! On se vanne avec mes topos en plagiant ce grand artiste qu'est Souljah. Merci à Jah de nous l'avoir inventé ! Mais j'espère qu'il ne le Soûl pas trop...
le 12/02/14 par souljah
En dehors de mon commentaire précédent, je reconnais volontier le gros travail accompli pour ces "victoire" du reggae.Je ne suis évidement pas d'accord avec tous les résultats mais c'est le jeu et en définitif les votants ont choisi et ça se respecte quand même.
le 15/02/14 par Tim Strickaz
Greetings to one and all ! Est ce qu'il y a un moyen d'avoir le classement général par catégorie? Histoire de connaitre le nombre de votes etc ... big up à tous, et suivez Strickaz, on prépare un gros clip prévu pour fin Mars ! Bless!!!
le 17/02/14 par Lenie Staff Reggae.fr
tu peux nous appeler Tim Strickaz
le 22/02/14 par reggaeman60
degeulasse c election...kan tu voi patrice ki gagne la categorie roots alor ke ds sn album il y a rien de roots c abusé c koi les soi disan connaisseur de reggae ki vote??? mdr
le 24/02/14 par CanardBoiteu
Et Sébastian Sturm dans tout ça? S'il y a bien un album roots à récompenser c'est celui là. Pour Patrice, mascarade. Qu'il commence à faire du reggae et peut-être aura t il sa place dans ce concours. Arrêtez de voter pour la popularité et commencez à écouter la musique. Il y a des artistes qui se battent pour la musique qu'est le reggae et Patrice n'en fait pas partie. Petit message aux organisateurs de ce concours: Avez vous écouté son album, et retenez vous un seul morceau roots? Résultats scandaleux, merci à Sturm et à Meta Dia pour leur albums merveilleux.
le 24/02/14 par Lena Staff Reggae.fr
CanardBoiteu je t'invite à lire les commentaires plus haut merci pour ta bonne vibes et ton intérêt sinon
le 28/02/14 par M0M0
Alpha blondy fait la fierte de la Cote d'ivoire et surtout de L'Afrique. Beaucoup pour ce grand artiste
le 05/07/14 par Labarde
Pour moi complétement normal le classement Naâman Bigga et Yellam. Des jeunes frenchy avec un grand grand futur, rien à redire sur le classement. d'la bombe

2.7/5 (41 votes)

  • Currently 5.00/5
5.0/5 Evaluation Reggae.fr
  • Papa Style
        Dubplate Hors controle
        Turbulent
  • Skarra Mucci
        Sound Killer
        Dancehall President
  • Big Red
        MC
        Vapor
  • Alborosie ft Sugus
        Fly 420
        Freedom And Fyah
  • Ziggy Marley
        Weekends Long
        Ziggy Marley
  • Jah Legacy
        Riddim Easy
        Time is now
  • Higher
        Chanson de l optimiste
        Ailleurs
  • Eden Fight
        Glory
        Single
  • Delphine
        Music
        Single
  • Jahmiel & Dub Akom
        Take Me Away
        Single
  • Junior Tshaka
        Les brigands ft Skarra
        360
  • Daddy Mory
        Travail d artiste
        Travail d artiste
  • Daddy Mory
        2 Chemins ft Masicka
        Travail d artiste
  • Harrison Stafford
        One Dance
        One Dance