Reggae Sun Ska
06/08/21 au 08/08/21
Bagnols Reggae Festival
22/07/21 au 25/07/21
Reggae Party Tour
14/11/20 au 28/11/20
International Dub Gathering
16/10/20 au 18/10/20
No Logo Festival
14/08/20 au 16/08/20

BRF

RSS

No Logo

Dub Inc J-11 ! morceau #3 'Paradise'
03/10/13 - par Reggae.fr
Dub Inc J-11 ! morceau #3

On aborde aujourd'hui LE titre de l'album "Paradise". Ce morceau éponyme est universel, on y ressent clairement l'esprit Dub Inc, et en même temps, il vient d'aileurs... Et à cette occasion, Diversité et Reggae.fr vous propose de gagner dix exemplaires de l'album à notre rubrique concours !

Zigo: Ce morceau pour le coup est très Dub Inc car il est hybride et constitue le mélange de plein de choses. Le son de la guitare tu peux le prendre comme du rock des années 80. Et à la fois c'est un titre très dancehall. Pourtant avec Dub Inc, on ne fait jamais de programmation pour les batteries et en même temps, ce morceau est assemblé de façon très particulière, avec des synthétiseurs et une vraie rythmique... Mais on le classerait dans du dancehall en tout cas.
Komlan: Personnellement je suis très fier de ce morceau, pas seulement par rapport aux textes car je suis pas objectif là-dessus (rires) mais là vraiment je trouve qu'avec le groupe on a touché à quelque chose d'original. C'est marrant tu vois dans ce morceau moi j'entends tout ce que j'ai écouté quand j'étais ado, il y a du heavy metal, en passant comme tu dis par du Pink Floyd, y a du dancehall, un peu de reggae, de la musique orientale même au milieu de morceau, il y a aussi un riff de guitare qui fait très musique africaine, et j'avoue que même encore aujourd'hui je suis scotché quand j'entends ce que le groupe a réussi à faire.
Zigo: Et justement tu vois au début, on a hésité pour le titre de l'album, car la facilité aurait été de l'amener sur "Revolution". C'est un mot qu'on peut comprendre en anglais comme en français et le style rockers de ce morceau relève du style Dub Inc. Mais on s'est dit que "Paradise" représentait vraiment musicalement et au niveau des lyrics, le vrai Dub Inc avec tous ses métissages. De toute façon, on ne sort pas de single, on ne prend pas un morceau spécialement à mettre en avant, donc c'était pas très important non plus, mais ça correspondait vraiment à notre identité en tant que groupe, même humainement parlant.

Quel a été le processus de création de ce morceau ?
Komlan: Ce morceau à la base c'est un idée de Fred (ndlr: Frédéric Peyron, clavier) qui avait fait ce morceau sur son ordinateur sans trop savoir si ça allait plaire ou à quoi ça allait mener. Au début il ressemblait pas mal à un morceau dancehall à la Mavado, sorte de mélange hip hop dancehall. C'est donc parti de ça et moi j'ai de suite beaucoup accroché, et je crois qu'Hakim aussi. Il est d'ailleurs arrivé un jour avec la mélodie du refrain "We are living and born in paradise" et cela a tout lancé. Il voulait parler d'un paradis dans lequel on vit mais où on nous ment. Moi j'ai un peu précisé le sujet, surtout avec le premier couplet, en le mettant directement en lien avec la société de consommation, le capitalisme, etc et le côté faux bonheur en plastique qu'on veut nous vendre mais qui est en fait souvent du chiqué éphémère. On essaye de dissimuler nos problèmes sous un capitalisme ou un je ne sais pas quoi ou en nous faisant croire qu'en consommant plus, en prenant des crédits et en achetant des voitures on va sortir notre tête de l'eau mais malheureusement c'est fait pour nous enfoncer encore plus. Le texte du morceau on l'a écrit assez vite finalement.

Une fois écrit, il a fallu ensuite le réadapter en fonction de l'évolution du riddim proposé par les musiciens ?
Komlan: oui car on marche par va-et-vient avec le reste du groupe.
Zigo: C'est ce que j'allais dire justement et c'est pour ça que cela nous prend un peu plus de 6 mois pour boucler l'album. C'est un échange entre les chanteurs et nous. On réadapte et on enregistre les morceaux au moins quatre fois avant d'aller en studio. C'est vraiment un travail approfondi. On connait l'exercice de faire un riddim et du chanteur qui pose dessus. Nous, on va chercher à aller beaucoup plus loin que ça.
Komlan: On laisse peu de place au hasard. 

Du coup en studio il y a peu de modifications ou d'improvisations ?
Komlan: C'est carré ouais.
Zigo: Quand on arrive au studio on récite une poésie. C'est pour ça qu'on ne va pas spécialement aller enregistrer en Jamaïque ou ailleurs. En tout cas notre façon de procéder pour cet album et le précédent, c'est d'aller loin dans la production. On cherche un son nickel, on ne cherche pas forcément à enregistrer live. On enregistre les instruments les uns après les autres, on clean toutes les pistes. C'est un concept. C'est ce qu'on recherche depuis des années mais on n'avait pas forcément les moyens techniques pour faire ça et maintenant avec l'expérience on sait faire, on travaille tout le temps avec notre ingénieur du son et on a vraiment touché ce qu'on cherchait depuis des années en termes de son.



Plus d'infos:
reggae.fr/lire-news/Dub-Inc--Paradise--1-JOUR-1-MORCEAU.html
reggae.fr/artiste-biographie/559_Dub-Inc.html
dub-inc.com

www.facebook.com/dubinc
www.youtube.com/dubincofficial

Tracklist:
1 - Revolution
2 - Better run
3 - Paradise
4 - Chaque nouvelle page
5 - Partout dans ce monde
6 - They want (feat. Skarra Mucci)
7 - Foudagh
8 - Il faut qu'on ose
9 - Sounds good
10 - Hurricane
11 - Enfants des ghettos (feat. Meta Dia & Alif Naaba)
12 - Only love (eat. Jah Mason)
13 - Dub contrôle

 

 




publicité
commentaires
... aucun commentaire ...
25/10/13 True Riddim
20/10/13 Dirty Riddim
18/10/13 Focus : Jahweh
04/10/13 Tymin Riddim
Reggae Radio